12/11/2016 11:24

EN DIRECT USA - 3ème nuit de manifestations à travers le pays contre l'élection de Donald Trump - Un blessé dans une fusillade à Portland

11h23: Le président américain élu Donald Trump n'a pas écarté la possibilité de demander conseil à l'ex-président Bill Clinton, après avoir reçu un appel "très aimable" de l'époux de sa rivale démocrate qu'il avait accusée des pires maux, selon des extraits d'une interview diffusés vendredi.

Jouant l'apaisement après une campagne présidentielle au ton d'une violence inédite, Donald Trump s'était déjà dit jeudi impatient de recevoir les conseils du président Barack Obama, "un homme très bien", après l'avoir rencontré à la Maison Blanche.
Dans un entretien sur CBS, qui sera diffusé dans son intégralité dimanche, la journaliste Lesley Stahl demande au républicain s'il envisage de prendre également conseil auprès de l'ancien président démocrate Bill Clinton.
"C'est quelqu'un de très talentueux, enfin, c'est une famille très talentueuse. Certainement, j'y réfléchirai certainement", a répondu le républicain qui a remporté l'élection mardi et prendra ses fonctions le 20 janvier.
La question suit une confidence de l'extravagant milliardaire, qui a raconté que Bill Clinton l'avait appelé pour le féliciter. "Et il n'aurait pas pu être plus aimable. Il a dit que ça avait été une course incroyable. L'une des plus incroyables qu'il ait jamais vues. Il était très, très, vraiment, très agréable", dit Donald Trump à la journaliste.
A propos de l'appel d'Hillary Clinton pour reconnaître sa défaite dans la nuit de mardi à mercredi, Donald Trump n'économise pas non plus ses louanges pour celle qu'il a pourtant surnommée pendant la campagne "Hillary la crapule" et traité de "teigne", pendant que ses supporteurs hurlaient "Enfermez-la" à chaque mention de son nom.
"Alors Hillary m'a appelé et c'était un appel charmant, et un appel difficile pour elle, je peux imaginer. Plus dur pour elle que ce que ça aurait été pour moi. Enfin pour moi, ça aurait été très très difficile. Elle n'aurait pas pu être plus agréable. Elle a juste dit +Félicitations Donald, bon travail+", dit-il à CBS. "Et j'ai dit: +je veux vous remercier sincèrement, vous avez été une grande adversaire+. Elle est vraiment forte et très intelligente", a poursuivi Donald Trump.

10h30: Une fusillade a éclaté lors une manifestation anti-Trump à Portland -Une personne a été blessée

08h37: Quelque 1.200 personnes se sont rassemblées vendredi à New York dans le parc emblématique de Washington Square pour appeler à la défense des droits et des libertés après l'élection à la présidence de Donald Trump, qui les inquiète.

"Ton mur ne pourra pas entraver notre marche", "l'amour surmonte la haine" (en utilisant le verbe "trump"), les pancartes ont fleuri aux abords de l'arc de triomphe de Washington Square, lieu de rassemblement de tous les mouvements citoyens depuis les années 60.

Certains agitaient des drapeaux mexicains, d'autres des affiches à l'effigie d'Hillary Clinton, lors de ce rassemblement à la tonalité résolument pacifique, où étaient présents nombre de jeunes enfants.

"Ce n'est pas notre président! Ce n'est pas notre président! ", a entonné la foule, que la police de New York a évalué à 1.200 personnes. 

04h42: Nouvelles manifestations cette nuit partout aux Etats-Unis contre Donald Trump. Les plus importantes se sont déroulées à New York mais également sur la côte Ouest du pays.

A chaque fois des centaines de personnes se sont déclarées opposées à la politique que voulait appliquer le nouveau Président des Etats- Unis.

La composition de l'équipe de transition chargée de mettre sur pied une administration Trump a été annoncée ce vendredi par le président élu dans un communiqué.

C’est son colistier et futur vice-président Mike Pence qui mènera cette cellule.

Mais le plus surprenant c'est que les trois des enfants du milliardaire populiste figurent dans cette équipe, Donald Trump Jr, Eric Trump et Ivanka Trump, ainsi que des membres connus de l'establishment républicain.

Figurent également le président du parti républicain Reince Priebus et le président de l'équipe de campagne de Donald Trump, Stephen Bannon, par ailleurs patron du site d'informations ultraconservateur Breitbart News.

.

 

.

Vendredi 11 novembre

.

16h41: L'hebdomadaire allemand "Der Spiegel" qui sortira demain dans les kiosques consacre sa Une à Donald Trump. Mais surtout, le magazine affiche en couverture le titre "La fin du monde (tel que nous le connaissons)", illustré d'un dessin représentant Donald Trump sur le point de manger la Terre. prêt à avaler la Terre.

.

.

16h32: François Hollande et Donald Trump se sont entretenus et partagent "la volonté de travailler en commun"

15h16: A Portland, dans l’Oregon, le rassemblement a dégénéré en émeute.

Environ 4000 personnes s‘étaient rassemblées dans le centre-ville, essentiellement des jeunes.

Face à eux, des policiers en tenue anti-émeutes qui ont eu recours à ce qui semblait être des lacrymogènes ou du gaz poivre pour les disperser. En trentaine de personnes auraient été arrêtées.

Les plus virulents ont saccagé des équipements électriques et des vitrines et mis le feu à des poubelles.

La police a alors appelé les manifestants à rester dans un périmètre précis, faute de quoi ils seraient arrêtés.

12h10: François Hollande a indiqué sur France 2 qu'il s'entretiendrait dans la journée avec le président américain élu, Donald Trump.

A la question "Vous allez parler avec Donald Trump aujourd'hui?", le chef de l'Etat a répondu, en marge de la commémoration du 11-novembre:

"Oui, je vous confirme, au téléphone".

"J'aurai à clarifier et faire clarifier des positions, nous devons nous parler franchement", a aussi fait valoir François Hollande au sujet du président élu, investi en janvier.

10h23: Donald Trump a réagi sur Twitter, accusant les «médias» d'inciter «les manifestants professionnels» à protester contre son élection qu'il qualifie «d'ouverte et réussie». «Très injuste!», s'exclame le 45e président des États-Unis sur le réseau social

07h45: A Portland, où un rassemblement organisé par des militants du mouvement Black Lives Matter a dégénéré, la police a qualifié les manifestations d' «émeute» après que plusieurs dégradations ont eu lieu dans la ville et que des projectiles ont été lancés sur les policiers.

«En raison de l'extension d'un comportement criminel et dangereux , la protestation est maintenant considérée comme une émeute.

.

Jeudi 10 novembre

.

22h33: Des manifestation ont eu lieu à nouveau ce soir dans les villes américaines de Boston, Philadelphie, New York, Washington, Chicago, Austin et sur toute la côte ouest, pour dénoncer l’élection de Donald Trump comme 45ème président américain.

Des centaines de personnes se sont même rassemblés devant la Maison Blanche

18h48: Barack Obama et Donald Trump ne répondent pas aux questions des journalistes

18h47: Donald Trump dit avoir "beaucoup de respect pour le président Obama"

18h46: Barack Obama à Donald Trump: Nous allons tout faire pour vous permettre de réussir la prise de fonction"

18h45:  Obama: "Nous allons tout faire pour vous permettre de réussir la prise de fonction"

18h42: Donald Trump dit être "impatient" de travailler avec Barack Obama

18h40: Barack Obama évoque une "excellente conversation" avec Donald Trump à la Maison Blanche

18h18: La rencontre entre Barack Obama et Donald Trump dure maintenant depuis 1h15

17h36: Michelle Obama va rencontrer aujourd'hui Melania Trump, la femme de Donald Trump 

17h13: A l'extérieur de la Maison Blanche, des "anti Trump" manifestent avec des pancartes

17h10: Donald Trump vient d'arriver dans le bureau ovale avec Barack Obama

17h07: Donald Trump va rencontrer Barack Obama à la Maison Blanche dans quelques minutes

12h06: Le Premier ministre japonais Shinzo Abe va rencontrer le président élu des Etats-Unis Donald Trump la semaine prochaine, ont annoncé jeudi des responsables officiels après une conversation téléphonique entre les deux hommes au lendemain de la victoire du milliardaire à l'élection présidentielle.

MM. Abe et Trump ont parlé pendant une vingtaine de minutes et fixé provisoirement la date du 17 novembre pour une rencontre, juste avant que le chef du gouvernement japonais se rende au Pérou pour le sommet du groupe de coopération économique en Asie-Pacifique (Apec), a déclaré à l'AFP une responsable du ministère japonais des Affaires étrangères.

Pendant sa campagne électorale, Donald Trump avait irrité au Japon en appelant le pays à payer plus encore qu'il ne le fait pour l'entretien de forces américaines sur son territoire.
Il avait même suggéré à ce pays de devenir une puissance nucléaire pour se protéger de son voisin imprévisible, la Corée du Nord, qui a à plusieurs reprises effectué des essais nucléaires ou de tirs de missiles balistiques et s'est attiré des condamnations internationales et des sanctions de l'Organisation des nations unies. Ces déclarations avaient choqué au Japon, le seul pays à avoir subi une attaque nucléaire.

M. Trump avait également dit son opposition au traité de libre échange trans-pacifique soutenu par le président américain Barack Obama et que M. Abe compte faire adopter au Parlement au plus vite.
Au cours de l'entretien téléphonique, M. Abe "a parlé de l'importance de la relation bilatérale et de l'alliance américano-japonaise", a déclaré la responsable du ministère.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a félicité mercredi Donald Trump pour son élection à la présidence des Etats-Unis qualifiant le Japon et les Etats-Unis d'"alliés inébranlables".
En réponse, M. Trump a dit espérer renforcer la relation américano-japonaise, a affirmé la responsable et il a également dit, selon elle, apprécier la politique économique de M. Abe. La représentante du ministère s'est refusé à donner des indications sur le contenu du reste de la conversation.

10h51: Le candidat déçu à la primaire démocrate américaine Bernie Sanders, qui avait galvanisé des foules de jeunes en appelant à une "révolution politique", a affirmé mercredi être prêt à travailler avec le nouveau président élu Donald Trump s'il compte vraiment "améliorer la vie des familles de travailleurs".

"Donald Trump a exploité la colère d'une classe moyenne en déclin qui n'en peut plus de l'establishment économique, de l'establishment politique et de l'establishment des médias", a ajouté Bernie Sanders dans un communiqué, au lendemain de la victoire choc du candidat républicain à la Maison Blanche.
"Si M. Trump entend vraiment mener des politiques visant à améliorer les vies des familles de travailleurs dans ce pays, moi ainsi que d'autre progressistes sommes prêts à travailler avec lui", a souligné le sénateur indépendant de 75 ans.

"S'il entend mener des politiques racistes, sexistes, xénophobes et contre l'environnement, nous nous opposerons vigoureusement à lui", a-t-il toutefois également mis en garde.
"Les gens en ont marre de travailler plus pour gagner moins, de voir des emplois honorables partir en Chine et d'autres pays aux bas salaires, que les milliardaires ne payent pas leurs impôts fédéraux et de ne pas pouvoir payer l'éducation supérieure de leurs enfants, tout ça pour que les très riches deviennent encore plus riches", écrit-il.

10h17: Donald Trump sera reçu à 17h, heure française, par Barack Obama à la Maison Blanche

03h59: Des milliers de manifestants descendent dans les rues partout aux États-Unis depuis pour exprimer leur mécontentement face aux résultats de l'élection présidentielle.

À Oakland, en Californie, la manifestation lancée peu avant minuit a dégénéré, menant au vandalisme de cinq commerces. Certains des quelque 250 protestataires ont réalisé des graffiti et fracassé des fenêtres, dont celles du quotidien local "The Oakland Tribune".

Tôt mercredi, une manifestante a été happée par un véhicule sur l'autoroute où se poursuivait la marche.

Elle aurait subi de graves blessures.

Simultanément, en Californie, 1500 élèves du secondaire de la ville de Berkeley ont quitté leurs classes pour se rassembler dans la cour d'école, tandis que plus de 500 personnes ont défilé autour du campus de l'Université de Californie à Los Angeles.

Du côté de l'Oregon, des manifestations ont perturbé la circulation automobile dans le centre-ville de Portland, provoquant aussi un ralentissement sur deux lignes ferroviaires.

Près de 300 personnes se sont rassemblées dans leur indignation face à l'arrivée de Donald Trump aux portes de la Maison-Blanche. Les protestataires ont brûlé des drapeaux américains et scandé "Ce n'est pas mon président!". La plupart des manifestations ailleurs aux États-Unis, notamment dans la ville de Seattle, se sont déroulées de manière pacifique.

00h10: Le président cubain Raul Castro, artisan avec son homologue américain Barack Obama du rapprochement entre Washington et La Havane, a félicité Donald Trump, vainqueur de la présidentielle de mardi aux Etats-Unis.

Conformément à l'usage, le président cubain, dont le pays a rétabli ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis en juillet 2015, a "envoyé un message de félicitations à M. Donald J. Trump pour son élection comme président des Etats-Unis", a annoncé mercredi le ministère cubain des Affaires étrangères dans communiqué.

.

Mercredi 9 novembre

.

18h28: « Il faut retrousser ses manches, et continuer à avancer » (Obama)

18h26: « Pour les jeunes qui sont peut être déçu du résultat, il ne faut pas devenir cynique » (Obama)

18h25: "Le nouveau président va hériter d'un pays plus fort et encore meilleur qu'il y a 8 ans" (Obama)

18h23: "J'ai dit à mon équipe de garder la tête haute. Elle a fait un travail remarquable au quotidien" (Obama)

18h22: "Je suis fier d'Hillary Clinton et de ce qu'elle a accompli" (Obama)

18h22: “C’est vrai, nous avons de larges divergences. Mais c’était aussi le cas avec Bush, il y a 8 ans.“ (Obama)

18h21: "Après l'avoir félicité, je vais inviter Donald Trump pour assurer la transition en douceur" (Obama)

18h20: Barack Obama s'exprime

17h40: Hillary Clinton prend la parole pour la première fois depuis la victoire de Trump:

"J'ai téléphoné à Donald Trump pour le féliciter et lui dire que j'étais prête à travailler avec lui pour notre pays.

Nous nous sommes pays pour un pays, les Etats-Unis.

Notre nation est plus divisée que nous le pensons, mais je pense que si vous aimez les Etats Unis, il faut accepter ce résultat."
Notre pays est assez grand et assez fort pour accueillir tout le monde.

Nous remercions Obama pour son travail et son leadership plein de grâce.

A mes proches, vous m'avez soutenu quand j'en avais besoin. Je vous aime plus que tout.

Aux millions de bénévoles et de militants, sortez faites vous entendre aujourd'hui et à l'avenir.

J'ai eu des réussites, des échecs parfois très douloureux... Cette défaite est difficile, mais il faut se battre pour ce en quoi on croit.

Nous n'avons pas encore bisé ce plafond de verre, mais un jour une femme le fera et j'espère que ce sera plus tôt que nous le pensons.

.

 

.

 

17h38: Tim Kaine, le colistier d'Hillary Clinton vient sur scène  et se dit très fier d'avoir travaillé à ses côtés.

"105 jours que nous avons partagé. Je ne les oublierai jamais"

17h23: Le demi-frère du président américain Barack Obama, Malik, s'est réjoui mercredi de la victoire de Donald Trump à l'élection américaine, et a chanté sur Twitter les louanges de celui qu'il a qualifié, étrangement, de "Malcom X blanc".

Originaire d'un petit village de l'ouest du Kenya, Malik Obama avait récemment rallié la cause de Donald Trump après avoir à maintes reprises accusé son cadet de malhonnêteté, d'arrogance, et de ne pas avoir fait plus pour le Kenya et sa famille kényane.

Sur sa photo de profil Twitter, il s'affiche avec une casquette rouge portant le slogan de campagne de Donald Trump.

Il a également publié une photo de lui en train de voter pour le candidat républicain.

"Mes félicitations président Trump! Dieu est grand!" a-t-il écrit.

16h20: Barack Obama s'exprimera sur la victoire de Trump à 18H15 (Heure française)

15h32: Cuba annonce un entraînement militaire préventif face à "de possibles manoeuvres de l'ennemi"

15h16: Le réalisateur américain Michael Moore avait prédit en juillet l'élection de Donald Trump avec des arguments très précis

15h12: Hillary Clinton s'exprimera à 16h30 heure française

14h53: La Une choc qui fait parler: "La maison de l'horreur"

.

.

14h52: le président mexicain Pena Nieto se dit prêt à travailler avec Donald Trump

14h26: Le ministère allemand des Affaires étrangères a indiqué mercredi qu'une réunion spéciale des chefs de la diplomatie de l'Union européenne se tiendrait dimanche à la suite de la victoire surprise de Donald Trump à la présidentielle américaine.

"Le ministre des Affaires étrangères (Frank-Walter) Steinmeier salue la tenue à venir dimanche d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne" suite au scrutin, a indiqué le ministère à l'AFP, alors qu'une conseil ordinaire des chefs de la diplomatie était déjà prévu lundi à Bruxelles.

14h14: Le Premier ministre canadien Justin Trudeau félicité mercredi Donald Trump pour sa victoire surprise à l'élection présidentielle américaine, se disant "impatient de travailler de très près" avec lui.
"Le Canada n'a pas d'ami, de partenaire ou d'allié plus proche que les Etats-Unis", a souligné le dirigeant libéral, notant que "nos valeurs communes, nos liens culturels profonds ainsi que nos économies fortes et intégrées continueront de servir de bases à l'avancement de notre partenariat solide et prospère".

13h49: A New York, Laurence Haim se fait insulter en direct sur C8: "Les journalistes sont des menteurs !" Regardez

13h32: TRUMP PRESIDENT DES USA - Et maintenant que va faire Barack Obama en quittant la Maison Blanche ?

13h31: Fidèle soutien de Hillary Clinton, Lady Gaga manifeste devant la tour de Donald Trump à New York

13h25: Le président Barack Obama a invité son successeur à la Maison Blanche jeudi afin de préparer la transition, annonce l'administration américaine. 

13h06: Le chef de la diplomatie du Vatican a adressé mercredi ses félicitations à Donald Trump pour son élection à la présidence des Etats-Unis, ajoutant qu'il prierait pour que Dieu "l'éclaire".

"Nous adressons nos vœux au nouveau président, pour qu'il puisse avoir un gouvernement vraiment constructif", a déclaré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican, sur les ondes de Radio Vatican.

"Nous prierons pour que Dieu l'éclaire et le soutienne dans son action au service de son pays évidemment, mais aussi au service du bien-être et de la paix dans le monde. Je pense que tout le monde doit œuvrer pour changer la situation d'un monde profondément divisé."

En février dernier, le pape François avait estimé que Donald Trump n'était "pas chrétien" s'il pensait ce qu'il disait sur l'immigration. Le Vatican a par la suite assuré que le pape ne visait pas personnellement le candidat républicain.

13h01: En colère après l'élection de Donald Trump aux USA, Maître Gims annonce qu'il arrête sa carrière de chanteur

12h55: Donald Trump vient de publier son premier message sur Twitter depuis son élection:

"Une soirée magnifique et importante ! Les hommes et la femmes oubliés ne le seront plus jamais. Nous allons avancer tous ensemble comme jamais"

12h47: Le président chinois Xi félicite Trump, se dit "impatient" de travailler avec lui 

12h31: Découvrez les Unes de la presse américaine après l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-unis

12h30: Donald Trump, 45e président des Etats-Unis, a actualité sa bio sur son compte Twitter

.

.

12h19: Netanyahu félicite Trump, "véritable ami de l'Etat d'Israël"

12h01: Élections américaines: L'ex-président George W. Bush a voté blanc

11h52: EN DIRECT - L'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis "ouvre une période d'incertitude", affirme François Hollande

11h11: La Première ministre britannique Theresa May a félicité mercredi Donald Trump pour son élection à la présidence des Etats-Unis et dit s'attendre au maintien des liens forts qui unissent leurs deux pays.

"Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont une relation durable et spéciale basée sur les valeurs de la liberté, la démocratie et l'entreprise", a-t-elle dit dans un communiqué. "Nous sommes et restons des partenaires solides en matière de commerce sécurité et défense", a-t-elle ajouté.

11h07: EN DIRECT - Découvrez les réactions des personnalités politiques françaises après l'élection de Donald Trump

11h03: Le chef de la diplomatie allemande s'attend à des temps "plus difficiles" avec Donald Trump

11h01: Après l'élection de Donald Trump, le site officiel pour immigrer au Canada saturé

10h55: Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil, Donald Tusk, ont invité Donald Trump à un sommet UE-USA en Europe dès que cela lui sera possible.
Dans une lettre commune félicitant M. Trump pour sa victoire, MM. Juncker et Tusk l'"invitent à se rendre en Europe pour un sommet UE-USA dès que cela lui conviendra", soulignant qu'"il est plus important que jamais de renforcer les relations transatlantiques".

10h52: Jean-Frédéric Poisson: « Trump est parti de très loin et cela m'ouvre évidemment des perspectives nouvelles »

10h47: Jean-Pierre Raffarin : "L'information principale, pour nous Français, aujourd'hui, c'est que Madame Le Pen peut gagner en France"

10h44: Le quotidien Le Monde, daté de demain, consacrera une édition spéciale à la victoire de Donald Trump.

"Donald Trump, président des Etats-Unis", peut-on lire en lettre capitale.

.

.

10h31: Nathalie Kosciusko-Morizet évoquait dès hier soir une victoire de Donald Trump avec des "maledictions" - Regardez

10h19: Le leadership de Washington est "plus important que jamais", a réagi mercredi le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, après la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine, estimant qu'"une Alliance forte est bonne pour les Etats-Unis et bonne pour l'Europe".
"Nous sommes confrontés à un nouvel environnement sécuritaire difficile, notamment en ce qui concerne la guerre hybride, les cyberattaques, la menace du terrorisme", explique le chef de l'Alliance dans un communiqué.

"Le leadership des Etats-Unis est plus important que jamais", souligne-t-il.

10h14: Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a félicité mercredi Donald Trump pour son élection à la présidence des Etats-Unis et assuré que l'alliance qui unit entre les deux pays resterait intacte.
"J'exprime mes sincères félicitations pour votre élection comme prochain président des Etats-Unis", a déclaré M. Abe dans un message au milliardaire, ajoutant: "le Japon et les Etats-Unis sont des alliés inébranlables liés par des valeurs communes telles que la liberté, la démocratie, les droits de l'Homme fondamentaux et l'Etat de droit".

10h07: Il y a 16 ans, Les Simpsons avaient prédit la victoire de Donald Trump - Regardez

10h03: Philippe Labro redoutait hier soir une victoire de Donald Trump dans "Le grand journal" - Regardez

09h57: La Chine a déclaré mercredi qu'elle oeuvrerait avec le futur président américain, Donald Trump, à un développement solide et stable des relations diplomatiques bilatérales.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lu Kang, réagissait là lors d'un point de presse à la victoire du candidat républicain à la présidentielle de mardi.

09h51: A Paris et à Londres, la Bourse a ouvert en forte baisse après l'élection de Donald Trump à la présidence des Etat-Unis

09h43: Vladimir Poutine félicite Donald Trump pour sa victoire, et espère un dialogue constructif

09h10: Donald Trump est élu 45ème Président des Etats-Unis avec 288 grands électeurs d'après les derniers recomptages

09h06: Donald Trump conclut son discours: "J'aime ce pays"

09h03: "Nous devons reprendre en main le destin de notre pays" (Trump)

09h02: "Je vous promets que je ne vous laisserai pas tomber, nous ferons un travail incroyable"

08h57: Donald Trump: "Nous allons conduire le pays vers la croissance"

08h56: Donald Trump remercie tout son entourage pour son soutien

08h54: Donald Trump "tend la main" à ceux qui n'ont pas voté pour lui

08h53: Donald Trump: "en travaillant ensemble nous allons reconstruire notre pays"

08h52: Donald Trump: "Je serai le président de tous les américains"

08h 51: Donald Trump: "Il est temps pour nous de penser nos blessures, et nous rassembler"

08h50: Donald Trump: "Hillary Clinton nous a félicité pour cette victoire"

08h48: Donald Trump s'exprime

.

.

08h46: Mike Pence : « Nous aurons le privilège de servir votre vice-président des États-Unis d’Amérique. »

08h45: Mike Pence, le colistier de Donald Trump, s'exprime

08h42: Donald Trump va s'exprimer dans quelques instants

08h40: Selon NBC, Hillary Clinton vient de téléphoner à Donald Trump pour "reconnaître sa défaite"

08h35: L'agence de presse Associated Press annonce la victoire de Donald Trump 

08h11: Selon plusieurs médias américains, Donald Trump remporte la Pennsylvanie et ses 20 grands électeurs.

08h05: Annonce surprise à l'instant: Hillary Clinton ne fera aucune déclaration ce soir.

Son porte parole depuis le QG demande aux supporters de rentrer chez eux de dormir et de se dire que le combat sera long.

Stupeur dans les médias où tout le monde attendait une déclaration d'Hillary Clinton

07h32: Marine Le Pen félicite le "nouveau Président des USA Donald Trump et le peuple américain libre"

.

.

 

07h24: Selon RTL,"Les conseillers de François Hollande avaient préparé, hier, une seule lettre de félicitations adressée à .... Clinton"

07h01: Hillary Clinton peut-elle encore gagner ? Oui, même si les chances sont faibles...

Pour gagner, il faudrait qu'elle remporte la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin et le Minnesota.

Mais pour l'instant, les estimations ne la donnent en tête que dans le Minnesota et il serait surprenant qu'elle se mette soudain a remporté ces états. Mais prudence...

06h52: Le ministère japonais des Finances, l'Agence des services financiers et la Banque du Japon (BoJ) ont décidé d'une réunion d'urgence pour examiner la situation sur les marchés alors que se dessine une possible victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine.

06h49: Synthèse

.

HILLARY CLINTON

.

VERMONT - 3 grands électeurs

MASSACHUSETTS - 11 grands électeurs

RHODE ISLAND - 4 grands électeurs

NEW JERSEY - 14 grands électeurs

DELAWARE - 3 grands électeurs

MARYLAND - 10 grands électeurs

WASHINGTON DC - 3 grands électeurs

CONNECTICUT - 7 grands électeurs

ILLINOIS - 20 grands électeurs

NEW YORK - 29 grands électeurs

NOUVEAU MEXIQUE - 5 grands électeurs

VIRGINIE - 13 grands électeurs

.

DONALD TRUMP

.

INDIANA - 11 grands électeurs

KENTUCKY - 8 grands électeurs

VIRGINIE OCCIDENTALE - 5 grands électeurs

CAROLINE DU SUD - 9 grands électeurs

OKLAHOMA - 7 grands électeurs

TENNESSEE - 11 grands électeurs

MISSISSIPPI - 6 grands électeurs

ALABAMA - 9 grands électeurs

TEXAS - 38 grands électeurs

NEBRASKA - 5 grands électeurs

DAKOTA DU NORD - 3 grands électeurs

DAKOTA DU SUD - 3 grands électeurs

WYOMING - 3 grands électeurs

KANSAS - 6 grands électeurs

ARKANSAS - 6 grands électeurs

LOUISIANA - 8 grands électeurs

MONTANA - 3 grands électeurs

MISSOURI - 10 grands électeurs

OHIO -18 grands électeurs

06h25: Les marchés américains chutent de plus de 5% avec la perspective d'une présidence Trump

06h12: L'Iowa est le troisième Etat à basculer du côté républicain ce soir selon CNN

05h44: Donald Trump aurait également gagné l'Iowa selon FOX

.

.

05h39: Selon la chaîne américaine FOX, Donald Trump n'est plus qu'à 16 grands électeurs de la victoire avec 254 contre 209 pour Hillary Clinton.

05h31: Selon Fox News, Donald Trump remporte le Wisconsin soit 10 grands électeurs de plus

05h16: Donald Trump est à 222 grands électeurs et Hillary Clinton à 202 (Majorité:270)

05h09: Des milliers d'américains se sont précipités pour trouver des infos pour immigrer au Canada. Le site du Canada est désormais hors service

05h04: Donald Trump est à 216 grands électeurs et Hillary Clinton à 202 (Majorité:270)

05h01: Selon Fox News, Donald Trump remporte finalement la Floride après plusieurs d'hésitation et de suspens. 

04h54: Donald Trump est à 183 et Hillary Clinton à 131 grands électeurs (Majorité:270)

04h53: L'Ohio, qui avait majoritairement voté pour Barack Obama en 2012, a voté en faveur du républicain Donald Trump.

04h51: Hillary Clinton remporterait le Colorado

04h29: Donald Trump est à 168 grands électeurs et Hillary Clinton à 131 grands électeurs

04h26: Hillary Clinton vient de tweeter:

«Cette équipe a tellement de choses dont elle peut être fière. Quoi qu'il arrive ce soir, merci pour tout.»

04h24: Donald Trump remporterait l'Ohio

04h19: Le New York Times estime désormais que c'est Trump qui a le plus de chance d'être Président

Désormais, à cette heure Donald Trump aurait 55% de chances d'être le prochain Président des Etats Unis selon le New York Times qui a largement basculé ses probabilités qui en début de soirée étaient en faveur d'Hillary Clinton.

04h15: Les marchés boursiers à travers le monde ont réagi fortement à l'avance de Donald Trump dans les résultats du scrutin présidentiel aux États-Unis.

Le peso mexicain chute de près de 10% face au dollar dans la matinée en Asie, sur des craintes d'une victoire du candidat républicain.

La perspective d'une présidence Trump a également fait chuter les marchés à terme américains.

À la bourse de Tokyo, le Nikkei avait chuté de 2,23% à la mi-journée.

04h05: Grands sourires au QG de Trump sur une photo qui vient d'être publiée

.

.

04h03: Hillary Clinton remporte la Virginie (Fox News)

03h47: Hillary Clinton remporte le Nouveau Mexique (Fox News)

03h46: Donald Trump remporte la Lousiane (Fox News)

03h45: Donald Trump est à 147 et Hillary Clinton à 109 grand électeurs selon FOX News

03h25: Toujours le suspens en Floride.

Sur 94% des votes, Trump a 1,5 point d'avance sur Clinton

03h23: Hillary Clinton remporte l'Etat de New York (CNN)

03h17: Donald Trump remporte le Kansas, le Nebraska, le Wyoming, le Texas, le Dakota du Nord et le Dakota du Sud (ABC)

03h13: Renversement total de situation:  Clinton dispose de 97 grands électeurs et Trump de 128 grands électeurs (CNN)

03h08: Projection de ABC à cette heure qui donne plus de grands électeurs à Trump

.

.

03h01: Clinton dispose de 97 grands électeurs et Trump de 84 grands électeurs (CNN)

02h58: Donald Trump remporte le Mississipi

02h56: Le parti républicain conserve la majorité à la Chambre des représentants (NBC)

02h35: La Géorgie 71% à Donald Trump (CNN)

02h34: Le Michigan pour Hillary Clinton (CNN)

02h33: A cette heure, Clinton dispose de 68 grands électeurs et Trump de 66 grands électeurs (Majorité:270)

02h30: Donald Trump s'impose dans le Tennessee 

02h27: Donald Trump a gagné l'Alabama selon Fox News

02h14: 85% des suffrages dépouillés en Floride et nouvelle égalité parfaite en Clinton et Trump (CNN)

02h09: Un nouveau point des estimations

Selon Fox News, Hillary Clinton aurait remporté

le Massachusetts,

le Maryland,

le Delaware,

Washington DC,

le Maryland, l'Illinois,

le New Jersey,

le Connecticut,

Rhodes Island.

De son côté, Donald Trump aurait remporté

le Tennessee, le Mississippi,

l'Oklahoma et le Missouri. 

02h00: Nouvelle estimation: à cette heure 68 grand électeurs pour Clinton et 48 pour Trump (CNN)

01h56: Un électeur a été arrêté au Texas pour avoir tenté de voter une deuxième fois.

Il a affirmé aux autorités travailler pour Donald Trump et avoir voulu vérifier si le système fonctionnait correctement. 

01h54: Sur 71% des bulletins dépouillés, Clinton repasse en tête à 49,9% contre 47,3%

01h36: Sur 47% des votes, Trump a 2,5 points d'avance sur Clinton en Floride (CNN)

01h30: Donald Trump remporte la Virginie Occidentale (Estimation CNN, Fox News, NBC)

01h27: Nouvelle estimation CNN pour la Floride avec plus de votes dépouillés.

Cette fois égalité quasi parfaite sur 30% des votes dépuillés

01h17: Première estimation de CNN 58,6% pour Trump mais attention ces chiffres sont très provisoires car ils ne portent que sur moins de 5% des votes dépouillés.

01h13: la fusillade près d'un bureau de vote en Californie aurait fait un mort et 3 blesés

01h07: L'Indiana représente 11 grands électeurs et le Kentucky, 8.

19 grands électeurs à cette heure pour Donald Trump.

Le Vermont, Hillary Clinton en obtient 3.

01h02: Hillary Clinton remporte le Vermont (Estimations Fox News)

00h48: URGENT - Les environs du bureau de vote d'Azusa en Californie ont été bouclés après une fusillade qui a fait au moins 2 blessés, rapporte CNN.

Deux électeurs étaient présents dans le bureau de vote quand la fusillade a éclaté à Azusa, à une cinquantaine de kilomètres de Los Angeles.

Les deux blessés ont été transportés par hélicoptère vers l'hôpital le plus proche.

00h42: Selon CNN le scrutin est pour l'instant si serré en Caroline du Nord que le résultat pourrait ne pas être donné ce soir car il nécessiterait plusieurs vérifications selon le camp Clinton.

00h30: Voici les deux unes de Newsweek prévues. Une seule sera mise en kiosque selon les résultats de la nuit

.

.

00h21: Kentucky et Indiana remportés largement par Trump selon des résultats provisoires de CNN

00h11: BFM TV a annoncé par erreur que Donald Trump aurait remporté la Floride avec 55% des voix.

BFM TV a été la seule chaîne a donné ce résultat et pour cause, il provient d'un faux compte twitter de la chaîne CNN qui a été pris au sérieux.

En fait, les résultats de cet Etat du sud-est des Etats-Unis, essentiel dans la course à la Maison-Blanche, ne sont pas attendus avant 2h00 du matin.

La chaîne CNN diffusée d'ailleurs dans le monde entier n'a jamais annoncé ce résultat qui provient d'un compte non certifié et qui n'appartient pas à CNN mais semble être tout simplement un fake. Selon nos constatation, le compte vient d'être suspendu.

23h35: Selon une journaliste américaine de CBS, l'ancien président républicain Georges W. Bush et sa femme Laura ont voté blanc lors de cette élection.

Son père, Georges H. Bush, également ex-président des Etats-Unis, avait appelé à voter pour Hillary Clinton il y a quelques mois, ne souhaitant pas voir Donald Trump à la Maison Blanche.

23h00: La photo de Donald Trump qui fait le buzz dans le monde entier

.

.

22h22: Vers quelle heure aura-t-on les premières estimations des résultats ?

Vous êtes nombreux à nous poser cette question.

En fait il va falloir encore patienter quelques heures.

Les bureaux de vote de dix Etats, dont plusieurs sont d’importants pourvoyeurs de grands électeurs, ferment entre 1h et 1h30, heure de Paris.

Ainsi les premières estimations, basées sur des sondages de sorties d'urnes, ne pourront être diffusées qu'à partir de ce moment là, c'est à dire vers 2h en France... 

Mais rien ne dit que les sondeurs seront capables de donner une estimation du nom du vainqueur.

22h19: La plainte déposée par Donald Trump concernant l'horaire de fermeture tardive d'un bureau de vote du Nevada a été rejetée par la juge, d'après CNN.

21h30: Donald Trump dépose une première plainte

La plainte porte sur le déroulement du vote anticipé, qui s'est déroulé du 22 octobre au 4 novembre.

Trump reproche aux officiels d'avoir laissé des bureaux de vote ouverts plusieurs heures au-delà de l'horaire officiel de fermeture.

 La mobilisation lors du vote anticipé y a été massive, en particulier chez les Latinos, largement acquis à Hillary Clinton.

20h43: Le quotidien Libération a déjà bouclé son numéro de demain sur les USA, bien sûr sans aucun résultat...

.

.

20h38: Eric Trump, le fils de Donald Trump, a violé la loi lors de son vote pour l'élection présidentielle américaine

Il a dévoilé le nom du candidat pour qui il a voté

Le vote d'Eric Trump, le fils du candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, pourrait bien lui valoir un an d'emprisonnement et 1000 dollars (environ 900 euros) d'amende.

Lors de son passage dans l'isoloir, le fils de Donald Trump a en effet publié une photo de son bulletin complété et s'est ainsi rendu coupable d'un délit mineur.

Aux Etats-Unis comme en France, les selfies ou les photos des bulletins de vote sont devenus monnaie courante. Pour autant, la plupart des votants se contentent de publier une partie du bulletin, avant de le remplir ou sans dévoiler leur choix.

Une précaution que n'a pas prise Eric Trump, qui a posté sur Twitter un gros plan de son bulletin, dûment rempli.

"C'est un immense honneur de pouvoir voter pour mon père! Il fera un travail merveilleux pour les Etats-Unis", a-t-il ainsi publié, avant de supprimer son tweet.

Une capture de celui-ci a cependant été conservée par le site The Verge. 

.EN DIRECT DES USA - Annonce surprise à l'instant: Hillary Clinton ne fera aucune déclaration ce soir

.

20h00: Bernie Sanders, candidat malheureux face à Hillary Clinton lors de la primaire démocrate, appelle les électeurs à se mobiliser.

"Aujourd'hui est une élection aux conséquences immenses. J'espère que tout le monde ira voter", dit-il dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter.

Le charismatique sénateur du Vermont, âgé de 75 ans, avait été plébiscité par les jeunes démocrates lors des primaires, recueillant jusqu'à 80% de leurs voix dans certains Etats.

18h46: Pour le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier, la campagne électorale américaine a "divisé" les Etats-Unis et constitue un "héritage difficile" pour le 45e président des États-Unis.
"Nous en Europe, mais aussi beaucoup d'Américains, sont contents que cette campagne électorale particulière soit terminée. Elle laisse derrière elle un héritage difficile pour les futurs responsables puisqu'elle a divisé le pays", déclare le ministre allemand des Affaires étrangères.

18h25: EN DIRECT DES USA - Premier mari, Premier homme, Premier gentleman: Comment appeler Bill Clinton si Hillary gagne ?

17h45: Le site WikiLeaks se défend d'avoir été manipulé par la Russie lorsqu'il a diffusé, pendant la campagne, des milliers de messages piratés ayant placé Hillary Clinton sur la défensive.

Dans une longue lettre adressée à ses soutiens, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, assure qu'il n'a pas agi "pour assouvir un désir personnel d'influer sur l'issue de l'élection" mais pour défendre "le droit du public d'être informé".

"Lorsqu'il ne proférait pas des mensonges manifestes, le camp Clinton a renvoyé vers des sources anonymes ou de vagues communiqués spéculatifs issus du renseignement pour suggérer une vile allégeance à la Russie. Le camp Clinton a été incapable d'en fournir la preuve pour la simple raison qu'elle n'existe pas", ajoute-t-il.

"A ce jour, nous n'avons reçu aucune information sur la campagne de Donald Trump", ajoute Julian Assange pour expliquer que ses révélations ont épargné le candidat républicain à la Maison Blanche.

17h31: EN DIRECT DES USA - La pub de Donald Trump contre Hillary Clinton qui fait peur ! Regardez (Vidéo)
17h20: Hillary Clinton est la favorite de Wall Street mais les investisseurs souhaitent que le Congrès reste républicain pour empêcher l'application du programme démocrate de hausses d'impôts et de nouvelles réglementations touchant les marchés financiers et les entreprises.

Perçu comme générateur d'incertitudes et auteur de propos très critiques sur le libre-échange, notamment avec les partenaires commerciaux que sont le Mexique et la Chine, M. Trump fait figure d'épouvantail pour des marchés traditionnellement plutôt républicains.
Les investisseurs craignent qu'avec un Congrès démocrate, Hillary Clinton puisse faire passer de nouvelles réglementations, ainsi qu'une politique fiscale contraires aux intérêts des entreprises.

17h04: EN DIRECT DES USA - Voici le guide pratique pour bien comprendre l'élection qui se déroule aux USA: Comment ça marche ?

17h00: Arrivé en limousine avec sa femme Melania, le milliardaire et magnat de l'immobilier, en costume sombre et cravate bleue, a serré quelques mains et a acheté un gâteau à un stand tenu par un enfant avant de remplir son bulletin.

16h57: Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a voté peu après 11h00 locales (16H00 GMT) mardi dans un bureau de vote de Manhattan.

16h50: Wall Street a ouvert en légère baisse, alors que les Américains votent: le Dow Jones a perdu 0,14% et le Nasdaq 0,23%. 

Lundi, la Bourse de New York avait bondi après l'actualité jugée favorable à Hillary Clinton.

Le FBI avait annoncé qu'il ne relançait pas l'enquête sur l'affaire des e-mails.

16h34: Dans un quartier de Harlem, des centaines de personnes font la queue dans le bureau de vote. "La participation est excellente, c'est comme pour Obama", relève une des coordinatrices du bureau de vote, Terri Thompson.

16h29: EN DIRECT DES USA - Découvrez une des pubs les plus violentes et les plus efficaces de la campagne d'Hillary Clinton (Vidéo)
15h48: Donald Trump a choisi un grand hôtel relativement banal sur la 6e Avenue à New York.

Hillary Clinton a loué l’immense centre de conférences Javits, sur les bords de la rivière Hudson.

Entre les deux bâtiments, un peu plus de 3 kilomètres où se concentrent gratte-ciels et lieux célèbres qui incarnent aux yeux du monde la puissance américaine.

15h28: Barack Obama a sacrifié mardi, jour d'élection, à un rituel qui touche à la superstition: il est allé jouer au basket.
Quelques heures après le début du scrutin visant à désigner son successeur - Hillary Clinton ou Donald Trump - le président américain a rejoint Fort McNair, base militaire de la banlieue de Washington, pour une partie avec des amis.

C'est dans ce lieu qu'il s'était blessé à la lèvre en jouant au basket fin 2010. Il a depuis considérablement ralenti sa pratique de ce sport, lui préférant les joies plus paisibles du golf.
En 2008 comme en 2012, Barack Obama avait joué au basket le jour même de l'élection, dans son fief de Chicago, pour tromper l'attente.

Il avait observé le même rituel durant le long processus des primaires à l'investiture démocrate qui l'avait opposé à Hillary Clinton.

Le respect scrupuleux de cette tradition lui a, jusqu'ici, porté chance.

15h26: Le vice-président américain Joe Biden a voté tôt ce matin à Wilmington (Delaware).

Il a assuré qu'il allait continuer à se battre contre les inégalités salariales, une fois qu'il aurait quitté ses fonctions.

Accompagné de sa femme, Jill, il a posé pour des selfies et félicité les électeurs d'accomplir leur devoir civique.

14h05: "Tellement de gens comptent sur le résultat de cette élection, ce que ça signifie pour notre pays, et je ferai de mon mieux si j'ai la chance de gagner aujourd'hui", a-t-elle dit en sortant du bureau de vote.

14h03: La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton a voté mardi peu après 08H00 du matin (13H00 GMT) dans une école élémentaire près de son domicile de Chappaqua, dans l'Etat de New York.
Attendue plus d'une heure par une foule enthousiaste d'environ 150 personnes, elle a voté en compagnie de son mari, l'ancien président Bill Clinton.

13h34: "Je fais confiance au peuple américain pour savoir quel est le choix qui correspond le mieux aux valeurs, aux principes, à la liberté, à cette relation avec la France et avec l'Europe", déclare François Hollande lors d'un déplacement à La Rochelle.

13h20: Le colistier de Hillary Clinton et candidat à la vice-présidence Tim Kaine a voté dans une résidence pour personnes âgées de son fief de Richmond, en Virginie.
Il a voté en compagnie de son épouse Anne Holton.

13h03: Le seul astronaute américain actuellement dans l'espace Shane Kimbrough a voté pour l'élection présidentielle de mardi depuis la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué ce lundi la Nasa.

Il est arrivé à l'avant-poste orbital le 19 octobre à bord d'un vaisseau spatial russe Soyouz pour une mission de plusieurs mois.

Shane Kimbrough n'a pas indiqué pour qui il avait voté.

Les astronautes américains peuvent exercer leur droit électoral depuis l'espace en vertu d'une loi de 1997 adoptée au Texas, où la plupart résident.

13h02: Sur sa page d'accueil Google incite au vote.

 

12h45: Le président Barack Obama a apporté son soutien à Hillary Clinton lundi soir lors d'un rassemblement à Philadelphie, souhaitant voir les électeurs "rejeter la peur et choisir l'espoir" en votant pour la démocrate face à son rival Donald Trump.

À la veille du scrutin, Barack Obam a a une nouvelle fois marqué son soutien sans faille à Hillary Clinton face à son rival républicain Donald Trump.

"Je parie que l'Amérique va rejeter la politique de ressentiment et de culpabilité. Je parie que demain vous allez rejeter la peur et choisir l'espoir", a lancé le président américain qui s'exprimait lundi 7 novembre lors d’un gigantesque rassemblement à Philadelphie (Pennsylvanie).

12h00: Les premiers bureaux de vote ont ouvert sur la côte est. Ainsi, les électeurs ont pu commencer à déposer leurs bulletins dans les urnes du Connecticut, de l'Indiana, du Kentucky, du Maine, du New Hampshire, du New Jersey, de l'Etat de New York, du Vermont et de la Virginie.

Les bureaux de vote des autres Etats doivent ouvrir plus tard dans la matinée. Les Américains votent également pour le Congrès et divers référendums locaux.

11h30: C'est parti pour notre direct des USA sur jeanmarcmorandini.com

Les électeurs de New York, de la Pennsylvanie ou encore de la Floride ont été les premiers à faire leur choix entre Hillary Clinton et Donald Trump.

Les autres Etats prendront ensuite le relais petit à petit jusqu’à ceux de la côte Ouest, notamment la Californie. Les premiers résultats sont attendus vers 1h du matin, mercredi, heure française.  

Si le scrutin n’est pas serré, le 45e président des Etats-Unis devrait être connu vers 5h du matin, avec la fermeture des bureaux de vote de la côte Ouest.

.

..

 


Comment fonctionne l'élection américaine... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stepha30
12/novembre/2016 - 22h39 - depuis l'application mobile

1) il a été élu .ils doivent respecter et accepter le résultat.
2) il n'est pas encore en fonction .et donc il me semble qu'il est trop tôt pour critiquer sa politique.ces manifestations n'ont pas lieu d'être.et autant bien il ne pourra pas réaliser certaines choses qu'il a dite.comme par exemple le fameux mur.

Portrait de Nono75
12/novembre/2016 - 16h02
i.Pad a écrit :

 

Bravo vous venez de découvrir la Lune ! :bigsmile:

 

Ou la différence de langage de tout politique à travers le monde entre la campagne éléctorale et une fois arrivée aux affaires !

 

Lol

Mais moi j'ai rien découvert du tout.

J'écrivais juste cela pour les pleureuses aveuglées par leurs gourous quels qu'ils/elles soient.

Portrait de i.Pad
12/novembre/2016 - 14h07
Nono75 a écrit :

Ben justement, il vient aussi de retourner sa veste sur ce sujet !

 

L'homme d'affaire n'écarte d'ailleurs pas la possibilité de s'entretenir avec le couple Clinton une fois au pouvoir. "Bill est un homme très talentueux – les deux, d'ailleurs. C'est une famille très talentueuse. Je pourrais très certainement [les appeler pour les consulter à l'avenir]", conclut le président élu.

 

Et de trois !

 

Bravo vous venez de découvrir la Lune ! smiley

 

Ou la différence de langage de tout politique à travers le monde entre la campagne éléctorale et une fois arrivée aux affaires !

Portrait de Nono75
12/novembre/2016 - 13h36
de souche.... a écrit :

vas sur vaseline.fr et commande un tube ça passera mieux 

Tu peux pas en prendre un pour moi ?

Vu que tu dois être un membre Premium de ce site tu dois avoir des prix !

Portrait de Nono75
12/novembre/2016 - 13h30
crossfire a écrit :

 

Moi j'attends qu'il mette le plus rapidement possible sa promesse envers Hillary Clinton:

 

« Si je gagne, je vais donner l'ordre à mon ministre de la Justice de nommer un procureur spécial pour faire la lumière sur votre situation, parce qu'il n'y a jamais eu autant de mensonges, autant de choses cachées »

 

Comme ça, la justice decidera que la place de  votre gourou Hillary Clinton est en zonzon !

La, vous aurez de quoi chouiner pour de bon la chouineuse ! :)

Ben justement, il vient aussi de retourner sa veste sur ce sujet !

 

L'homme d'affaire n'écarte d'ailleurs pas la possibilité de s'entretenir avec le couple Clinton une fois au pouvoir. "Bill est un homme très talentueux – les deux, d'ailleurs. C'est une famille très talentueuse. Je pourrais très certainement [les appeler pour les consulter à l'avenir]", conclut le président élu.

 

Et de trois !

Portrait de Nono75
12/novembre/2016 - 13h24
geneve a écrit :

C'est le même système qui élit depuis des décennies le Président américain ; lorsqu'il s'est agit de l'élection d'Obama, cela n'a gêné personne...

Y en a qui sont vraiment dur à la comprenette on dirait.

5 fois en 200 ans ce système merde, c'est pas à chaque élection hein !

Je ne conteste rien, à vrai dire je m'en balance je ne suis pas Américain.

D'ailleurs Clinton ne conteste rien, pas comme la dernière fois où ca a fait pareil.

Portrait de laufic
12/novembre/2016 - 12h46 - depuis l'application mobile

Le chaos que j avais prédit si les gueux de Lepen veulent cela moi non je suis pour une vrai France apaisée

Portrait de ajc21
12/novembre/2016 - 11h50
Nono75 a écrit :

Lol

Toi t'as pas vraiment compris que justement non, ce n'est pas la majorité qui l'a emportée, pour la 5ème fois de leur Histoire.

C'est juste leur système qui est comme cela.

c'est les memes regles depuis 1804,

Portrait de Vrai
12/novembre/2016 - 11h36

Ça gêne beaucoup de monde l élection de Trump  . A croire que certains ont perdu beaucoup d argent. On va jusqu a demander aux musulmans ce qu ils pensent de l élection de Trump et demande t on aux chretiens ce qu ils pensent des élections dans les pays musulmans ? La démocratie a parlé ccest comme ça 

Portrait de geneve
12/novembre/2016 - 11h23
legay a écrit :

 

De l'aveu même de l'Elysée, l'entretien téléphonique n'a duré que 7 minutes !!!

 

Ca va !!! , en 7 minutes, après avoir enlevé le temps nécessaire pour les formules de politesse pour dire bonjour, puis au revoir, il n'a pas du avoir le temps de lui dire trop de conneries ! :)

 

De plus, entendu a l'instant sur BFM TV, a cette heure-ci, sur l'agenda du jour officiel de Trump, il n'est meme pas fait allusion à ce coup de téléphone, noyé parmi des dizaines ou centaines d'autres en ce lendemain de victoire pour Trump. :)

Mais Hollande n'a strictement aucune importance pour les américains ! arrêtons de nous croire plus important que l'on n'est !

Portrait de crossfire
12/novembre/2016 - 11h23
Nono75 a écrit :

Et sinon les pleureuses vénératrices de Trump, que dites vous du fait que l'appel à «interdire l'immigration de musulmans aux États-Unis.».ait été supprimé de son site de campagne mardi ?

 

Ça me rappelle les mensonges pour le Brexit...

 

[Edit] Et hop, encore un pas en arrière : l'Obamacare.

De l'abrogation pure et simple durant la campagne il vient de passer à "Obamacare sera soit amendée, soit abrogée, soit remplacée"...

 

Vous en dites quoi les groupies ?

 

Moi j'attends qu'il mette le plus rapidement possible sa promesse envers Hillary Clinton:

 

« Si je gagne, je vais donner l'ordre à mon ministre de la Justice de nommer un procureur spécial pour faire la lumière sur votre situation, parce qu'il n'y a jamais eu autant de mensonges, autant de choses cachées »

 

Comme ça, la justice decidera que la place de  votre gourou Hillary Clinton est en zonzon !

La, vous aurez de quoi chouiner pour de bon la chouineuse ! smiley

Portrait de geneve
12/novembre/2016 - 11h22
Nono75 a écrit :

Lol

Toi t'as pas vraiment compris que justement non, ce n'est pas la majorité qui l'a emportée, pour la 5ème fois de leur Histoire.

C'est juste leur système qui est comme cela.

C'est le même système qui élit depuis des décennies le Président américain ; lorsqu'il s'est agit de l'élection d'Obama, cela n'a gêné personne...

Portrait de Nono75
12/novembre/2016 - 10h02
fredoc75019 a écrit :
A un moment ils ont voté et la majorité l'a emporté. Trump est là pour 4 ans et le monde, les USA, doivent composer avec. #faistonchoixetassume

Lol

Toi t'as pas vraiment compris que justement non, ce n'est pas la majorité qui l'a emportée, pour la 5ème fois de leur Histoire.

C'est juste leur système qui est comme cela.

Portrait de Nono75
12/novembre/2016 - 09h32

Et sinon les pleureuses vénératrices de Trump, que dites vous du fait que l'appel à «interdire l'immigration de musulmans aux États-Unis.».ait été supprimé de son site de campagne mardi ?

 

Ça me rappelle les mensonges pour le Brexit...

 

[Edit] Et hop, encore un pas en arrière : l'Obamacare.

De l'abrogation pure et simple durant la campagne il vient de passer à "Obamacare sera soit amendée, soit abrogée, soit remplacée"...

 

Vous en dites quoi les groupies ?

Portrait de Langue de p..este
12/novembre/2016 - 09h27

Et bien c'est la qu'on voit qu'il y a un peu trop de gens qui n'ont que cela à faire que de rester dehors la nuit ....Pas de boulot le lendemain ? Pas de besoin de se lever pour gagner sa vie ???

Portrait de nirvanien1978
12/novembre/2016 - 09h22

J'ai jamais vu des gens de droite manifester suite au resultat d'une election democratique , la gauche est vraiment sectaire , elle devrait suivre l'exemple d' Obama qui a vraiment eu beaucoup de classe

Portrait de laufic
12/novembre/2016 - 09h11 - depuis l'application mobile
msc2006 a écrit :

je trouvent les démocrates pas tres democrate sur le coups  .... idem pour les biens pensants qui préconise les referndum le peule a fait un choix point barre  comme pour le brexit

quand cela vous arrange il n y a de discutions à avoir quand cela ne vous arrangés pas c est la faute des médias des journalistes etc la mauvaise foi populiste

Portrait de laufic
12/novembre/2016 - 08h11 - depuis l'application mobile

La dynastie Trump au pouvoir !! Il ne cherche pas la compétence mais mettre en place avant tout la famille comme chez Lepen !!!

Portrait de Micheldu17.02
11/novembre/2016 - 21h07
james06 a écrit :
et hollande lui parle en quelle langue? il a deja du mal en francais

Je l' entendais  cet après midi, disant  : " La France, elle va......"  formule qu' il utilise assez souvent et qui, telle qu' il l' utilise reste " accrochée dans l' oreille".  

Avoir fait tant d' études, avoir essentiellement passé son temps à blablater dans la politique et utiliser si mal, si peu élégamment  notre langue......smiley Même pour  cela, il est "passé à côté".

Portrait de LOL
11/novembre/2016 - 18h21

Comme si le pachyderme socialiste donneur de leçons avec ses petits poings et sa veste trop courte faisait peur à Trump smiley

Portrait de amin.dada
11/novembre/2016 - 17h59

Dans un premier temps, au téléphone,  FLAMBY à appelé Trump >>  Hillary > !!!  smileysmiley  smiley

Portrait de Laziq
11/novembre/2016 - 17h04

Une pensée pour notre ministre des Affaires Etrangères qui apparemment doit être dans le coma.

 

Bon rétablissement.

Portrait de james06
11/novembre/2016 - 16h39 - depuis l'application mobile

et hollande lui parle en quelle langue?
il a deja du mal en francais

Portrait de Ca me rend dingue
11/novembre/2016 - 16h35 - depuis l'application mobile
biscoto a écrit :
hollande va encore passer pour une burne !!!!!

Ils n'ont qu'à se simplifier la vie et faire tous comme Poutine : pas de contact personnel avant le 20 Janvier.
Pas de courbette.

Portrait de Langue de p..este
11/novembre/2016 - 16h19

Il y a eu des émeutes importantes sous Obama sans que rien ne soit réglé ...Quelle mauvaise image du pays ... Et comme c'est toujours les mêmes qui brûlent et qui frappent à coup sur Trump saura les calmer la ou Obama a échouer ...

Portrait de Igor535
11/novembre/2016 - 14h56

Avec tout le respect qu'on doit au chef de l'Etat, qui est-il pour se poser en (éventuel) donneur de leçons à un homme, comme lui, démocratiquement élu ?

Qu'il n'oublie pas ce que la France doit à l'Amérique et aux américains, notamment encore tout récemment dans le Thalys Amsterdam-Paris où un carnage a pu être évité grâce au courage et à l'abnégation de militaires américains qui ont d'ailleurs été assez sérieusement blessés.

Qui pour croire que M. Trump, nonobstant ses provocations et propos parfois excessifs, n'est pas aussi un homme capable de mesure et de discernement ?

Portrait de andja
11/novembre/2016 - 14h07 - depuis l'application mobile

Il devrait d'abord clarifier sa politique à lui qu'il a complètement foiré en presque 5ans ,il à démoli la France ,honte à lui .

Portrait de Laziq
11/novembre/2016 - 12h23

Flanby : "J'aurai à clarifier et faire clarifier des positions"

 

C'est comme si Mimie Mathy déclarait avant d'aller voir Mike Tyson : "Je vais lui mettre ma main dans la gueule".

Portrait de Alione4
11/novembre/2016 - 12h14 - depuis l'application mobile

Holland va s'entretenir avec Donald Trump..... Pauvre Donald Trump!!!!

Portrait de PseudoIlluZion
11/novembre/2016 - 10h15
Wouhpinaise a écrit :

Je déconseille à Trump de parader dans une décapotable. Les conséquences pourraient en être funestes...

Même de parader tout court