23/02/2013 09:33

Arielle Dombasle condamnée pour avoir "dénaturé" une chanson de Nilda Fernandez

Arielle Dombasle a été condamnée jeudi à verser 6.000 euros de dommages et intérêts à Nilda Fernandez pour avoir "dénaturé" une de ses chansons, selon un jugement.

L'auteur compositeur interprète avait saisi la justice car il contestait les modifications de sa chanson "Yo le decia", version espagnole de "Nos fiançailles", qu'Arielle Dombasle avait reprise sur son album "Diva Latina", sorti le 15 mai 2011.

Selon lui, elle avait d'abord subi une "altération matérielle, du fait de la modification de certains mots, de la suppression intégrale du poème final de la chanson réinterprétée et de son remplacement par des paroles qui seraient directement issues de l'inspiration de l'artiste interprète".

Il soulevait également qu'Arielle Dombasle avait "volontairement modifié le sens de la chanson en l'adressant à une personne de sexe masculin, qui n'était plus alors la personne ayant inspiré l'auteur de l'oeuvre".

De son côté, Arielle Dombasle a fait valoir qu'elle n'avait dans son interprétation pas dénaturé l'esprit de l'oeuvre, et que le fait d'évoquer un homme aimé au lieu d'une femme, ne dénature ni le sens ni l'esprit du titre, qui reste une chanson d'amour.

Elle jugeait abusif l'exercice du droit moral de Nilda Fernandez et contestait le "caractère disproportionné des prétentions" du chanteur "quant au préjudice moral qu'il aurait subi".

Il demandait 30.000 euros à ce titre et 50.000 euros en réparation de la violation de son droit moral d'auteur.

La 3e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris a condamné solidairement Arielle Dombasle et Universal France à verser 6.000 euros de dommages et intérêts à Nilda Fernandez.

Le juges ont également interdit que la chanson telle qu'elle est interprétée par Arielle Dombasle soit reprise en cas de nouvel impression de l'album, et interdit à la maison de disque de commercialiser la chanson sous toute forme numérique.

Enfin, Arielle Dombasle devra corriger le titre de la chanson mentionnée dans sa biographie figurant sur son site internet, appelée à tort "Yo le queria".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
24/février/2013 - 03h18
putois a écrit :

j'espere qu'elle arretera de vociferer . Quand on sait pas chanter on la ferme

Tout à fait smiley

Portrait de Ridley
24/février/2013 - 00h02

Cette femme ne sait pas chanter 

Portrait de putois
23/février/2013 - 14h39

j'espere qu'elle arretera de vociferer . Quand on sait pas chanter on la ferme

Portrait de Eneour
23/février/2013 - 12h31

Ca va peut-être la faire redescendre sur terre...

Portrait de daco
23/février/2013 - 12h19
Rose Well a écrit :

6000 euros pour dénaturage de chanson ?!? Mais Julien Doré va prendre perpete pour l'ensemble de son oeuvre au sein des primes de la Nouvelle Star alors !

La loi ne condamne pas une interprétation mauvaise, ne parvenant pas à faire ce qui était prévu : pour le reste ce genre d'émission paie les droits aux auteurs.

Portrait de daco
23/février/2013 - 12h12
LaMalice a écrit :

de quoi ? Le fait qu'elle ait repris la chanson ou que fernandez fasse valoir ses droits moraux et patrimoniaux ?

Tu as le droit de faire une reprise si tu ne touches ni au rythme, ni à la mélodie, ni aux paroles, c'est à dire sans dénaturer. De telles modificiations seraient possibles s'il y avait accord préalable avec l'auteur. Ce qui n'était pas le cas ici, elle n'avait même pas demandé l'autorisation.

Portrait de Rose Well
23/février/2013 - 12h12

6000 euros pour dénaturage de chanson ?!? Mais Julien Doré va prendre perpete pour l'ensemble de son oeuvre au sein des primes de la Nouvelle Star alors !

Portrait de Anonyme 1256
23/février/2013 - 11h52

Bien sur qu'elle a dénaturé la chanson, ses excuses ne valent pas. Ca lui viendrait pas à l'esprit de faire une reprise du To be or not to be de Hamlet avec un chihuahua dans la main à la place du crane, et en espagnol. Ser o no ser, esa es la cuestión, un poquito bailante Maria. Ouaf ! smiley