30/09/2022 10:31

Voici le tweet choc du Préfet de l'Hérault retiré au bout de 2 heures : Il dénonçait l'insécurité provoquée par les SDF algériens et marocains "responsables de nombreux vols violences avec armes"

Un Préfet a-t-il le droit de dire cela et de révéler qui sont les personnes en garde à vue et quelle est leur nationalité ? Oui a pensé dans un premier temps le Préfet de l'Hérault, Hugues Moutouh, qui a publié un tweet en dénonçant les SDF venus d'Algérie et du Maroc qui seraient à l'origine de nombreuses violences et de vols. Un tweet clair et chiffré mais qui a rapidement provoqué une polémique au point que le Préfet a souhaité le retirer après seulement deux heures. 

La conclusion de son tweet, "Ils ne sont pas les bienvenus", a en effet choqué des associations qui dénoncent une stigmatisation.

Pour l'avocate de la LDH 34, la Ligue des Droits de l'Homme de Montpellier, "ces propos sont à la limite de l'indignité. Comme s'il y avait une délinquance spécifique aux personnes étrangères et sans domicile fixe. Ce qui est choquant, c’est qu’il arrive à déshumaniser, en si peu de mots, des réfugiés et des personnes sans domicile fixe. C’est vraiment choisir le bouc émissaire, celui qui est à la rue et qui a une gueule de métèque. On jette en pâture, on déshumanise, comme si ces gens étaient le fléau principal". (...) "Est-ce que le préfet Moutouh se met au diapason d’une partie de l’Europe, Hongrie, Italie,…?"

De plus, ce tweet pointe des ressortissants de 2 pays bien spécifiques du Maghreb. La sécurité et la lutte contre la délinquance ont toujours été les priorités du préfet de l'Hérault depuis son arrivée à Montpellier, en juillet 2021. Il s'est notamment attaché à faire disparaitre les bidonvilles dans la métropole et il est aussi à l'origine du village de transition installé dans le quartier de la Rauze pour accueillir les Roms.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Constrictor
1/octobre/2022 - 02h05

Ce qui est inadmissible, c'est de considérer que seuls les maghrébins soient responsables des actes d'incivilité dans notre pays.

Portrait de Greg1928
30/septembre/2022 - 20h30

Supprimer toutes les subventions à ces ligues et associations qui sont dans le déni. Faut arrêter de crier au loup quand les faits et les chiffres sont là. 

Le Préfet n'a ni stigmatisé ni menti, il a fait juste un bilan de la réalité.

Portrait de Vosegus
30/septembre/2022 - 17h41

Voilà un bon préfet. 

Portrait de bergil
30/septembre/2022 - 17h32

" Celui qui dit la vérité doit être exécuté " air connu !

Portrait de Tempura
30/septembre/2022 - 14h22

Un préfet qui se bougerait le cul contre les racailles ? Ce serait inédit.

C'est juste de la com et ça marche.

Portrait de MICMAH458
30/septembre/2022 - 13h08

Donc, dénoncer des faits réels, chiffrés qui plus est, est devenu tellement malséant que l'auteur doit très vite renoncer à les publier, avant de risquer de se faire lyncher.  C'est incroyable et ça se passe en France, pays dans lequel il est mal venu (interdit, dangereux, à contre-courant de ce que veulent nous faire croire nos dirigeants) de critiquer la migration de masse, qui fait tant de mal à la population française.  J'espère que nous allons vite nous réveiller : il n'est pas trop tard, mais il y a urgence quand même.

Portrait de Yanik65
30/septembre/2022 - 11h25

La vérité est dure à entendre pour certains.

Quand on a des éléments factuels et non "le sentiment d'insécurité" de la population c'est plus compliqué à contredire.

Portrait de Super Dupont
30/septembre/2022 - 11h54

Après les chiffres du ministère de l’intérieur qui révélaient en août qu’1 acte sur 2 était commis par des étrangers, un préfet “ose” dire la vérité en étant plus précis et en se basant que sur des FAITS.

Les victimes de ces délinquants ne sont-elles pas stigmatisées en 1er par ces individus qui se croient tout permis dans un pays qui n’est pas le leur? Où sont toutes ces associations pour les aider et les prendre en charge au lieu de tweeter bien au chaud derrière leurs écrans après qu’ils aient agressés tout le monde?

Le seul moyen de combattre cette insécurité est de s’en prendre à sa racine et plus on arrivera à savoir de qui il s’agit mieux on arrivera à la cerner et à y mettre fin.

Portrait de Favie500
30/septembre/2022 - 11h02
Dragon13127 a écrit :

Pour une fois que la vérité sort de la bouche d'un préfet. Moi je dis qu'il faut supprimer toutes ces associations des droits de l'homme qui défendent la racaille.

100 % d'accord

 

Portrait de Koikilencoute
30/septembre/2022 - 11h00

Ça tranche avec la langue de bois ("déséquilibré", etc.)

Portrait de Koikilencoute
30/septembre/2022 - 10h59

Remigration. Mais seul un président comme Zemmour osera la mettre en œuvre.

Portrait de Dragon13127
30/septembre/2022 - 10h50 - depuis l'application mobile

Pour une fois que la vérité sort de la bouche d'un préfet. Moi je dis qu'il faut supprimer toutes ces associations des droits de l'homme qui défendent la racaille.

Portrait de damic
30/septembre/2022 - 10h44

dommage de retirer cela, la vérité est parfois bonne à dire