26/03 15:21

Nutella: Intermarché condamné à une forte amende de 375.000 euros pour l'énorme promotion à l'origine d'émeutes en janvier 2018

Intermarché a payé 375.000 euros d'amende pour avoir effectué de la revente à perte avec des promotions à -70% sur plusieurs produits dont du Nutella, a indiqué la Répression des fraudes (DGCCRF) dans son rapport annuel.

"Fin juin 2018, le groupe Intermarché a reconnu que ces opérations promotionnelles ne respectaient pas la réglementation relative à l'interdiction de revente à perte et a accepté le paiement d'une transaction pénale de 375.000 euros", indique le rapport.

Début 2018, Intermarché avait proposé des promotions de 70% sur de la pâte à tartiner Nutella, des couches Pampers, du café Carte Noire et de l'eau pétillante Perrier.

La DGCCRF avait transmis le dossier au parquet d'Evry (Essonne), estimant qu'Intermarché n'avait pas respecté les dispositions en vigueur concernant la revente à perte.

Il s'agit de l'amende maximale encourue pour une personne morale pour de la revente à perte.

Dans plusieurs magasins, des scènes de bousculades et de bagarres avaient eu lieu, des vidéos de clients se ruant sur les pots de la célèbre pâte à tartiner à la noisette faisant le tour des réseaux sociaux.

Depuis, la loi Alimentation votée en septembre permet d'encadrer les promotions des produits de grande consommation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
27/mars/2019 - 14h04
bertrand85 a écrit :

Dans la France de Macron, on condamne un distributeur qui ne vend pas cher à ses clients.

Ils sont tombés sur la tête!

L'article du Code de commerce qui interdit la revente à perte date de septembre 2000.

Et encore, c'était la codification d'une interdiction légale déjà existante.

Vous pensez que c'est Macron qui a créé cet interdit à l'époque ?

Portrait de B612
26/mars/2019 - 18h35

Sur ce coup Internarché avait bien déliré, puisque en plus d'enfreindre la Loi sur la revente à perte, ils n'ont pas respecté l'accord avec Ferrero qui prévoyait un rabais de 25% sur ces pots et à l'occasion de la Chandeleur.

Portrait de bertrand85
26/mars/2019 - 18h15

Dans la France de Macron, on condamne un distributeur qui ne vend pas cher à ses clients.

Ils sont tombés sur la tête!

Portrait de Melanaxxx
26/mars/2019 - 17h56

Je pense qu'ils ont du gagner 3x plus avec tout l'éffet médiatique qu'il y a eu après ca..