13/02 14:31

Un adolescent a été mis en examen pour tentative d’assassinat et placé en détention provisoire après avoir infligé plusieurs coups de couteau à son père ce week-end à Strasbourg

Un adolescent a été mis en examen pour tentative d’assassinat et placé en détention provisoire après avoir infligé plusieurs coups de couteau à son père ce week-end à Strasbourg, a-t-on appris mardi de source proche du dossier. Le garçon de 17 ans a porté « plusieurs coups de couteau au crâne, à l’épaule et au ventre » de son père dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris de source policière.

Il a été interpellé tôt dimanche matin au domicile de ses grands-parents maternels où a été retrouvée l’arme utilisée, un couteau de cuisine. Une « vieille querelle familiale est à l’origine de l’acte », selon la même source. Me Monique Sultan, l’avocate de la victime, a indiqué à l’AFP que l’agression s’était « produite dans le cadre d’un conflit conjugal très lourd ». « On peut regretter que les enfants aient été associés à ce conflit », a-t-elle ajouté.

Son client, un homme de 43 ans, a reçu « des coups de couteau au ventre et au dos et présente aussi des plaies au crâne, entre l’oreille et l’oeil et dans le cou mais fort heureusement ça n’était pas profond », a précisé l’avocate. Il est sorti de l’hôpital avec des points de suture.

L’avocat de l’adolescent, Me Francis Metzger, a évoqué à l’AFP un « drame familial » provoqué par une « situation hyper conflictuelle entre le père et la mère » de son client. « Plusieurs plaintes pour violences ont été déposées contre le père par l’épouse et le grand-père maternel », a souligné Me Metzger.

Evoquant son client, il a expliqué qu’il en était « arrivé à un point de non retour dans sa capacité à supporter le désarroi de sa mère ». « Dans la nuit de samedi à dimanche, il a voulu rencontrer son père pour mettre un terme à tout ça. Il a eu la mauvaise idée de partir avec un couteau ».

« C’est un très bon lycéen, en terminale, qui va être confronté pour la première fois au milieu carcéral », a déploré son avocat, précisant qu’il avait fait appel de son placement en détention provisoire.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions