20/12 10:46

Le château de Versailles a été évacué à la suite d’une alerte à la bombe ce matin avant de rouvrir en milieu de journée après plus de deux heures de fermeture

Le château de Versailles, un des monuments français les plus visités, a été évacué à la suite d’une alerte à la bombe mercredi matin avant de rouvrir en milieu de journée après plus de deux heures de fermeture, a indiqué l’établissement public.

Vers 13H00 locale, le château était en train de rouvrir, a indiqué le service de presse du monument à l’AFP. Une procédure d’évacuation avait été décidée vers 10H20 à la demande de la préfecture, toujours selon cette source. Contactée par l’AFP, la préfecture des Yvelines, à l’ouest de Paris, a confirmé que cette décision faisait « suite à une alerte à la bombe signalée sur moncommissariat.fr », une plateforme nationale qui reçoit régulièrement depuis quelques semaines des messages de cet acabit.

« Les vérifications sont terminées, le public pourra bientôt entrer à nouveau dans le Château », a publié le compte officiel de l’établissement sur le réseau social X. Toujours sur ce réseau social, la police nationale des Yvelines avait indiqué peu avant 10H30 intervenir sur la place d’Armes, juste devant le monument, pour un « éventuel colis suspect ».

Selon une source policière, environ 2.000 personnes ont dû quitter les lieux mercredi matin pendant l’intervention. Les alertes à la bombe infondées se multiplient en France après l’assassinat le 13 octobre d’un enseignant dans le nord du pays. Mi-octobre, le château de Versailles a été visé sept fois en neuf jours.

Plusieurs aéroports, musées et lycées ont également fait les frais de ces menaces. Lors du procès d’un homme condamné pour avoir provoqué une de ces évacuations, l’avocat du château de Versailles avait évoqué un préjudice d’« un ordre de grandeur de 100.000 à 150.000 euros » pour une fausse alerte. La France a relevé au maximum le niveau d’alerte du plan Vigipirate.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions