28/11 07:31

Les plus importants syndicats d’Air France ont appelé à une grève d’ampleur aujourd'hui pour s’opposer à une décision de supprimer des lignes internes à Orly

Les plus importants syndicats d’Air France ont appelé à une grève d’ampleur aujourd'hui pour s’opposer à une décision de supprimer des lignes internes à Orly. Le premier syndicat de la société FO a justifié cette action dans un tract en défendant une «nécessaire riposte à l'affaiblissement sans précédent de notre réseau» intérieur. Il a également estimé que «de lourdes conséquences sociales sont en jeu» avec cette décision prise par la direction de l’entreprise.

La CFDT, deuxième organisation syndicale, a appelé à suivre le mouvement de contestation à 10h à Orly. «On va tout faire pour» que la mobilisation soit importante, a affirmé à l'AFP son secrétaire général, Christophe Dewatine.

«L'idée n'est pas d'empêcher les clients de prendre l'avion, mais de bien montrer notre opposition à ce projet, la disparition de la marque Air France de la plate-forme» d'Orly, a conclu ce dernier.

L’UNSA Aérien a également appelé à la grève. «La direction souhaite que 600 de ses salariés de sa base sud aillent travailler sur l'aéroport de Roissy. Ce sont non seulement nos collègues, mais aussi des familles entières, qui vont payer un lourd tribut à ce projet», a expliqué le troisième syndicat de l’entreprise.

La CGT a dénoncé un projet «synonyme de casse sociale pour un gain économique risible». La CFE-CGC-UNAC a assuré s'associer à la mobilisation «mais pas au mouvement de grève à ce stade», exigeant néanmoins des mesures d'accompagnement «à la hauteur de l'enjeu».

La quasi-totalité des syndicats cités ont formulé le vœu de voir les salariés touchés par cette décision gérer les mouvements des avions du groupe Transavia, qui va reprendre une partie des fréquences au départ d'Orly vers Marseille, Nice et Toulouse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions