21/07 14:02

Conflit d'intérêt ? Marguerite Cazeneuve, l'épouse du nouveau ministre de la Santé Aurélien Rousseau, peut rester la numéro 2 de l'Assurance maladie, moyennant un "déport" de son mari de toute décision la concernant

Le secrétariat général du gouvernement (SSG) estime que Marguerite Cazeneuve, l'épouse du nouveau ministre de la Santé Aurélien Rousseau, peut rester la numéro 2 de l'Assurance maladie, moyennant un "déport" de son mari de toute décision la concernant, a indiqué vendredi l'Assurance maladie

Selon la note juridique du SGG citée par la Cnam, "les exigences d'impartialité qui s'appliquent aux membres du gouvernement ne s'opposent nullement à ce que le conjoint de la directrice déléguée de la Cnam soit ministre de la Santé".

En revanche, le ministre va devoir "préciser à la Première ministre (...) qu'il se déporte de toute décision qui concernerait la situation personnelle de sa conjointe au sein de la Cnam", la Caisse nationale d'assurance maladie, précise la note.

La Cnam a par ailleurs indiqué que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) "se prononcera dans les prochains jours sur les éventuels mécanismes de déport à mettre en place par le nouveau ministre de la santé et de la prévention".

Le directeur général de la Cnam Thomas Fatôme "a saisi le déontologue" de l'institution", a également précisé la Caisse.

Le déontologue devra "mettre en place (...) le dispositif complémentaire pour garantir le cadre déontologique requis, à savoir celui relatif à la situation personnelle de Marguerite Cazeneuve (nomination, rémunération...) et prévenir ainsi tout risque de conflit d'intérêt".

Le nouveau ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, nommé jeudi ministre de la Santé, est le mari de Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée à l'offre de soins de la Cnam.

Marguerite Cazeneuve est la fille du député Jean-René Cazeneuve, rapporteur du budget, dont le nom avait circulé pour prendre le ministère des Comptes publics, et la soeur du député Pierre Cazeneuve.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
21/juillet/2023 - 15h16

Et pan, dès le lendemain des nominations, voilà déjà qu'il y a matière à discuter sur les conflits et collusions qui pourraient exister entre l'un ou l'autre de ces tout nouveaux ministres !!!  Ils ne sont donc jamais au courant de rien, ils ne pouvaient pas anticiper une possible difficulté, ou espéraient-ils que cela ne se verrait pas ?

Je lis aussi que cette dame est la fille d'un député, et également la sœur d'un député.  Y a pas à dire, certaines familles font de la politique un métier qui leur garantit une rente à vie, et connaître quelqu'un qui a déjà un pied dans la "maison" restera toujours le meilleur piston pour y entrer soi-même.