07/06 17:05

"La police tue": Eric Dupond-Moretti condamne les propos "scandaleux et indignes" de Jean-Luc Mélenchon: "Il a dérapé et c'est un dérapage contrôlé"

Eric Dupond-Moretti condamne fermement les propos de Jean-Luc Mélenchon sur la police qui "tue",  après la mort d'une jeune femme passagère dans une voiture visé par des tirs de police. "Bien sûr que Jean-Luc Mélenchon va trop loin. Il a dérapé et c'est un dérapage contrôlé", juge le garde des Sceaux sur BFMTV.

"Jean-Luc Mélenchon va trop loin", a-t-il fustigé, qualifiant ses propos de "scandaleux et indignes"

"Ceux qui rendent la justice, ce ne sont Le Pen ou Mélenchon. Qu'on laisse la justice faire son travail", a-t-il ajouté.

Rappelons que Elisabeth Borne a jugé ce matin "très choquants" les propos "outranciers" de Jean-Luc Mélenchon, qui a tweeté que "la police tue" après un contrôle à l'issue duquel une passagère a été tuée par des tirs policiers samedi à Paris. "Je trouve très choquant la façon qu'a Jean-Luc Mélenchon de s'en prendre systématiquement à la police avec des propos totalement outranciers", a déclaré la Première ministre sur France Bleu. "Les policiers exercent une mission difficile au service des Français".

Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui brigue le poste de Premier ministre en cas de victoire de la gauche réunie, n’a pas tardé à s’exprimer, samedi puis dimanche soir, après le contrôle opéré dans le XVIIIe arrondissement de la capitale. Dans deux tweets, M. Mélenchon a dénoncé « une police (qui) tue », coupable d’appliquer « la peine de mort pour un refus d’obtempérer » et exerçant « un abus de pouvoir inacceptable ». « Le préfet approuve ? Le ministre félicite ? La honte c’est quand ? », a-t-il ajouté.

Les policiers « font un travail courageux, difficile et risquent leur vie à chaque instant. Les insulter déshonore ceux qui veulent gouverner. Laissons les enquêtes se faire sans les utiliser comme des otages d’une campagne électorale », lui a répondu le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
7/juin/2022 - 18h43

Si dupond est scandalisé, outré, effaré par les propos de mélenchon, il est toujours libre de porter plainte, je crois qu'il connaît la procédure.  Mais il oublie, quand ça l'arrange, de balayer devant sa propre porte, lui qui s('est parfois aussi livré à des propos très contestables et violents.

Portrait de bloublichariaba
7/juin/2022 - 18h40
Hugo Drax a écrit :

Les ultras-riches se sont débrouillés pour saboter et disqualifier les idées de gauche, si bien que celui qui veut voter pour davantage de justice sociale est obligé de voter pour l'islamisation et le sacrifice de sa propre sécurité.

Démocratie dévoyée, Esclavage 2.0

Elles se discréditent toutes seules les idées de gauche.

Dans les pays où la gauche radicale a eu les pleins pouvoirs et entièrement les mains libres, ça s'est terminé en catastrophes, toujours.

A trop chercher l'égalitarisme ça se termine toujours en autoritarisme.

Les derniers républicains de gauche vont peut-être faire un élire un parti aux idées extrêment néfastes, ils sont prévenus. Ce genre d'intervention de Mélenchon contre la police devrait être un dernier signe pour eux. 

Et à ceux qui prônent la politique du pire, et bien rappelez vous que certains dommages sont irréversibles, certaines actions peuvent condamner la France pour plusieurs générations.

 

Portrait de COLIN33
7/juin/2022 - 17h19 - depuis l'application mobile

Encore un qui est mal placé pour donner son avis! on va voir après les élections législatives, si les français daignent se déplacer.......

Portrait de COLIN33
7/juin/2022 - 17h18 - depuis l'application mobile

Encore un qui est mal placé pour donner son avis! on va voir après les élections législatives, si les français daignent se déplacer.......

Portrait de Vous l'avez élu
7/juin/2022 - 17h07

Il pense la même chose que la méloche cet hypocrite