16/03/2022 16:02

La peine maximale de 375.000 euros d'amende requise à l'encontre de la plateforme de livraison Deliveroo, jugée avec trois de ses anciens dirigeants pour "travail dissimulé"

La peine maximale de 375 000 euros d'amende a été requise à l'encontre de la plateforme de livraison Deliveroo, jugée avec trois de ses anciens dirigeants devant le tribunal correctionnel de Paris pour "travail dissimulé".

La start-up est bien responsable d'"une instrumentalisation et d'un détournement de la régulation du travail dans le but d'organisation d'une dissimulaion systémique" d'emplois de livreurs, qui auraient dû être salariés et non indépendants, a estimé la procureure, qui a aussi demandé des peines d'emprisonnement avec sursis pour les anciens dirigeants. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions