13/01 11:16

Selon un sondage, plus d'un français sur deux est favorable aux 500 parrainages imposés aux candidats à l'élection présidentielle - VIDEO

A trois mois de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon (LFI) , Eric Zemmour (Reconquête!) et Marine Le Pen (RN) ont des difficutlés à réunir les 500 parrainages exigés pour prétendre à l'Elysée. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, refuse de changer la règle et, selon un sondage exclusif CSA pour CNEWS, 55% des Français sont d'accord avec lui.

A la question «Faut-il modifier la règle qui impose aux candidats à l'élection présidentielle de déposer au moins 500 signatures de maires, de conseillers régionaux ou encore de parlementaires pour pouvoir se présenter ?», plus d'un sondé sur deux a donc répondu «non», 44% «oui» et 1% «ne se prononce pas».

En étudiant les résultats du sondage dans le détail, on peut toutefois remarquer que le «oui» l'emporte chez les hommes, à 52%. Ce, alors même que du côté des femmes, la prédominance du «non» est encore plus marquée qu'au sein de l'échantillon total, avec 62% de réponses contre la modification de la règle des 500 parrainages.

L'âge des personnes interrogées ne semble en revanche pas déterminant pour trancher la question puisque le «non» l'emporte dans toutes les classes d'âge, avec un rapport similaire à celui de l'échantillon total. La même observation s'applique aux différentes catégories socio-professionnelles.

La couleur politique des interrogés est plus révélatrice. Sans surprise, les soutiens de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Eric Zemmour, qui ont protesté contre la règle des 500 parrainages, se rangent derrière leurs candidats. C'est au sein du parti Reconquête! que la victoire du «oui» est la plus écrasante, à 92% contre 67% au Rassemblement national. A gauche, le «non» est majoritaire partout, sauf du côté de la branche radicale (37%) et de la France insoumise (40%).

Dans les rangs de LREM on s'aligne sur la position du gouvernement en affichant un plébiscite pour la règle des 500 signatures (76%), tandis qu'à droite, la franche opposition de l'extrême (76% en faveur d'une modification) fait basculer les résultats totaux du côté du «oui». A noter que, sans les extrêmes, le «non» l'emporte toutefois à droite.

Quoi qu'il en soit, face aux protestations d'Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, Gérald Darmanin s'est montré inflexible, qualifiant ce débat de «marronnier de l'hiver». Le ministre de l'Intérieur, en charge des élections, estime qu'il est à la «portée de n'importe quel candidat» de récolter 500 signatures et refuse de changer «les règles du jeu à quelques jours du match».

Sondage CSA mené en ligne les 11 et 12 janvier, sur un échantillon représentatif de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de veronique corlobe
13/janvier/2022 - 18h16

ceux qui n'arrivent pas à les avoir voudraient revenir à avant 2016, s'ils ne se presentaient pas ils s'en foutraient royalement

Portrait de veronique corlobe
13/janvier/2022 - 18h14
Tommmy-Rose a écrit :

Dis-moi, petit cerveau de poulet moribond, les 300 millions de morts du communisme, ça te cause ? Les rue Lénine, le stade Staline en France, t'as pas de souci avec ça ?

Le parti nazi, c'était un club de scouts à côté des partis communistes mondiaux et on l'a interdit, ce qui était très bien.

Alors avant d'écrire tes conneries chiasseuses, serais-tu prêt à interdire le PC ou pas, si tu en avais le pouvoir ? Si non, explique-moi ce qu'il y a de plus nauséabond que les régimes qui apprennent aux enfants à exécuter leurs parents sur la place du village et pourquoi tu n'interdirais pas le PC.

le gros delire ici!!! comme toujours, un commentaire irrespectueux, mal poli, des rue lenine , staline, il n'y en a pas beaucoup, arrêter votre cirque un peu! le communisme en france n'est pas celui de la chine ni de la russie, et en plus il est peu present... vous êtes sans arrêt dans l'exageration!

Portrait de Julien92
13/janvier/2022 - 16h34
seb2746 a écrit :

Ils devraient surtout être jugé pour haute trahison, vouloir le retour en arrière du fascisme avec des idées de 1933, le retour de vichy; de l'esclavage et la perte des droits des femmes, des ratonnades, du cassage d'homo bref tout ce que nos ancêtres/anciens/famille ont combattu, comment on peut déjà laisse faire ça.

 

Normal d'avoir les noms de ces gens, ils n'ont plus rien à faire à un quelconque pouvoir en France.

Tu en es encore à ce genre de caricature?

Portrait de Julien92
13/janvier/2022 - 16h33
L Écume Des choses . a écrit :

oui aux 500 parrainages

oui à la transparence

donc oui a la publication

Donc, tu serais favorable a ce que tes voisins sachent pour qui tu votes?

Portrait de Tommmy-Rose
13/janvier/2022 - 14h10

Un Maire démocrate, ça doit donner son parrainage à un parti en danger. Même si ses idées sont opposées.

Portrait de Tommmy-Rose
13/janvier/2022 - 14h09
seb2746 a écrit :

Ils devraient surtout être jugé pour haute trahison, vouloir le retour en arrière du fascisme avec des idées de 1933, le retour de vichy; de l'esclavage et la perte des droits des femmes, des ratonnades, du cassage d'homo bref tout ce que nos ancêtres/anciens/famille ont combattu, comment on peut déjà laisse faire ça.

 

Normal d'avoir les noms de ces gens, ils n'ont plus rien à faire à un quelconque pouvoir en France.

Dis-moi, petit cerveau de poulet moribond, les 300 millions de morts du communisme, ça te cause ? Les rue Lénine, le stade Staline en France, t'as pas de souci avec ça ?

Le parti nazi, c'était un club de scouts à côté des partis communistes mondiaux et on l'a interdit, ce qui était très bien.

Alors avant d'écrire tes conneries chiasseuses, serais-tu prêt à interdire le PC ou pas, si tu en avais le pouvoir ? Si non, explique-moi ce qu'il y a de plus nauséabond que les régimes qui apprennent aux enfants à exécuter leurs parents sur la place du village et pourquoi tu n'interdirais pas le PC.

Portrait de lucieat
13/janvier/2022 - 14h03

500 parrainages oui, mais retour à l'anonymat, on vote dans un isoloir pour être anonyme, ce devrait être pareil pour donner sa "voix" à un candidat quel qu''il soit, même s'il n'est pas du même bord, juste pour qu'il puisse se présenter, pour la démocratie.

C'est quand même gros, qu'une Hidalgo et ses 4% en ait déjà 3000 et un Zemmour qui a 4 x plus d'intentions de vote ne puisse se présenter. Où est la démocratie ?

Portrait de djelloul
13/janvier/2022 - 13h51

ce que je constate c est qu il est plus facile de dire qu on vote extreme gauche ...qu extreme droite ...et pour les parrainages c est pareil...il est plus facile de donner son vote a l extrème gauche qu a l extrème droite ..............

Portrait de joselito
13/janvier/2022 - 12h50
seb2746 a écrit :

Ils devraient surtout être jugé pour haute trahison, vouloir le retour en arrière du fascisme avec des idées de 1933, le retour de vichy; de l'esclavage et la perte des droits des femmes, des ratonnades, du cassage d'homo bref tout ce que nos ancêtres/anciens/famille ont combattu, comment on peut déjà laisse faire ça.

 

Normal d'avoir les noms de ces gens, ils n'ont plus rien à faire à un quelconque pouvoir en France.

A trop vouloir en faire vous sombrez dans le comique !!! smileysmileysmiley

Portrait de seb2746
13/janvier/2022 - 12h41
Babeth11 a écrit :

Ceux qui parrainent Zemmour reçoivent des menaces.

Ils devraient surtout être jugé pour haute trahison, vouloir le retour en arrière du fascisme avec des idées de 1933, le retour de vichy; de l'esclavage et la perte des droits des femmes, des ratonnades, du cassage d'homo bref tout ce que nos ancêtres/anciens/famille ont combattu, comment on peut déjà laisse faire ça.

 

Normal d'avoir les noms de ces gens, ils n'ont plus rien à faire à un quelconque pouvoir en France.

Portrait de dakota
13/janvier/2022 - 11h53
vraimentcompliqué2 a écrit :

Question très, très mal posée volontairement : Le souci majeur n'est pas les 500 parrainages mais la publication des noms des parrains !

OUI aux 500 parrainages NON à leur publication !

Question très mal posée volontairement, tout comme la réponse de Darmanin hier sur une chaine info ou il affirmait que " ce dispositif de parrainage existe depuis l'élection du président de la République au suffrage universel direct prévue par la loi du 6 novembre 1962".

Quand on oublie volontairement le changement primordial de la règle , c'est à dire la suppression de l’anonymat du parrainage et publication des noms de ceux qui ont donné leur parrainage par Hollande, c'est le type même du flagrant délit de mensonge par omission !

Portrait de vraimentcompliqué2
13/janvier/2022 - 11h22

Question très, très mal posée volontairement : Le souci majeur n'est pas les 500 parrainages mais la publication des noms des parrains !

OUI aux 500 parrainages NON à leur publication !

Portrait de Marine70
13/janvier/2022 - 11h18 - depuis l'application mobile

le problème n’est pas le parrainage mais la mesure perfide et vicieuse promulguée par notre cher Hollande levant l’anonymat du vote de l’élu.