05/01 14:01

Le pape François vante les mérites de la parentalité et de l'adoption, regrettant que les animaux de compagnie "prennent parfois la place des enfants"

Le pape François a de nouveau vanté les mérites de la parentalité et de l'adoption lors de l'audience générale au Vatican, regrettant que les animaux de compagnie "prennent parfois la place des enfants". "Aujourd'hui, on constate une forme d'égoïsme. On voit que certains ne veulent pas avoir d'enfant. Parfois, ils en ont un, et c'est tout, mais ils ont des chiens et des chats qui prennent la place des enfants. Cela peut faire rire, mais c'est une réalité", a déclaré le pape lors de la première audience générale hebdomadaire de l'année.

Selon lui, "cela revient à renier la paternité et la maternité et nous diminue, nous enlève notre humanité". Ainsi, "la civilisation vieillit sans humanité car on perd la richesse de la paternité et de la maternité, et c'est la patrie qui en souffre", a ajouté le souverain pontife devant les pèlerins réunis dans la salle Paul VI.

Le pape a également invité les couples ne pouvant pas avoir d'enfant à "penser à l'adoption". "Avoir un enfant est toujours un risque mais il y a plus de risque à ne pas en avoir, à nier la paternité", a-t-il estimé, appelant les fidèles à "ne pas avoir peur".

Jorge Mario Bergoglio a déjà dénoncé à plusieurs reprises "l'hiver démographique" et la baisse "dramatique" de la natalité.

A la fin de l'audience, comme c'est régulièrement le cas, le pape a assisté à un numéro de cirque réalisé avec des clowns, jongleurs, danseurs et musiciens, dans une ambiance festive et décalée tranchant avec le cadre solennel du Vatican.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Leon48Leon
6/janvier/2022 - 09h01 - depuis l'application mobile

Tous ces amalgames… qu’il se rassure, les animaux de compagnie ne remplacent pas les enfants mais plutôt les poupées ou autres jouets qu’on achète à Noël et qu’on abandonne au printemps. Voilà chacun reste à sa place.

Portrait de Julien92
6/janvier/2022 - 00h33

Donc selon ce pape, on devrait adopter un enfant plutôt qu'un  un pauvre chien abandonné. Sait il la différence entre adopter un gosse et adopter un chien? Mon chien vient d'un refuge. Mais ce pape ne connait pas l'amour d'un chien pour son maitre.

C'est un vrai gauchiste. Il voudrait que nous recueillions toute l'Afrique en Europe. C’est grâce à des gens comme lui que je ne met plus les pieds dans une église. On peut croire en Dieu et refuser toutes les simagrées qui entourent les religions.