03/11 06:53

Eric Adams, ancien policier et syndicaliste antiraciste, a été élu maire de New York cette nuit devenant le deuxième maire noir de l'histoire de la mégapole

Eric Adams, un Afro-Américain, ancien policier et syndicaliste antiraciste, a été élu maire de New York, ont annoncé tôt ce matin les chaînes américaines CBS et NBC, se basant sur des résultats préliminaires. L'élu démocrate de 61 ans a largement battu comme prévu le républicain Curtis Sliwa, 67 ans, selon des premiers résultats diffusés par le bureau des élections de la ville, Adams remportant 70% des suffrages contre environ 23% pour son rival, dans une ville classée à gauche mais où les inégalités économiques et sociales entre différentes communautés sont extrêmement marquées.

Il devient le deuxième maire noir de l'histoire de la mégapole américaine, capitale financière et culturelle des États-Unis, après David Dinkins (1990-93).

Cette victoire est une consécration pour Eric Adams, né dans une famille pauvre de Brooklyn, élevé dans le Queens où il a connu la délinquance et les interpellations policières violentes avant de devenir capitaine de police et d'y créer un syndicat antiraciste.

Il était entré ensuite en politique, élu local démocrate de l'État et de la ville de New York, tremplin vers la mairie. Les partisans d'Eric Adams étaient réunis dans un hôtel de Brooklyn en attendant un discours de leur champion.

«Il était temps. Je crois que les travailleurs ont dorénavant une voix», s'est félicité Jakwan Rivers, président noir américain d'une association de quartier et ami du nouveau maire. Ce dernier s'est présenté pendant la campagne comme le défenseur des classes moyennes et populaires, mais aussi comme un proche des milieux d'affaires de Manhattan, poumon financier mondial. Je ne suis pas censé être ici. Mais puisque j'y suis, les New-Yorkais vont se rendre compte chaque jour qu'ils méritent également d'être dans cette ville. »

Très ému après avoir voté mardi matin dans son quartier natal, Eric Adams a estimé que cette élection représentait une revanche sociale pour le «petit gars» qu'il était dans sa jeunesse et donc pour les New-Yorkais des classes populaires.

«Nous avons déjà gagné», a-t-il lancé en séchant ses larmes, sans lâcher un portrait de sa mère:

«Je ne suis pas censé être ici. Mais puisque j'y suis, les New-Yorkais vont se rendre compte chaque jour qu'ils méritent également d'être dans cette ville» de huit millions d'habitants.

«C'est historique !», s'est exclamé Anthony Williamson, un ouvrier de 58 ans, après avoir voté Adams: «C'est super. Cela montre que nous avons tous une chance d'y arriver à New York et en Amérique, quelle que soit sa couleur de peau.»

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de axl59
3/novembre/2021 - 15h23

C'est surtout grâce au soutien de sa célèbre famille qu'il a été élu.

Portrait de Climato
3/novembre/2021 - 12h34 - depuis l'application mobile

C'est fou ça, les médias ne disent jamais "Une personne connue pour avoir fait ca, ca, ou ca" mais "Maire Noir". Le fait qu'il soit Noir, Gay, ou je ne sais quoi n'est pas ce qui va améliorer la vie des New Yorkais.

Portrait de Climato
3/novembre/2021 - 12h34 - depuis l'application mobile

C'est fou ça, les médias ne disent jamais "Une personne connue pour avoir fait ca, ca, ou ca" mais "Maire Noir". Le faot qu'il soit Noir, Gay, ou je ne sais quoi n'est pas ce qui va améliorer la vie des New Yorkais.