21/10 12:53

Alerte météo: Il n'y a plus de départements en vigilance orange vent violent en raison de la tempête Aurore - 120.000 foyers sont encore privés d'électricité - Regardez

12h52: Enedis annonce, ce midi, que 120.000 foyers sont encore privés d’électricité

11h12: Il n'y a plus de départements en vigilance orange vent violent en raison de la tempête Aurore

10h17: En cas de panne, les clients Enedis peuvent appeler le 09.796.750 en terminant par le numéro de leur département

10h05: Ce matin, il ne reste que trois départements toujours en vigilance orange pour des vents violents

09h38: Les rafales, qui ont parfois atteint plus de 130 km/h, ont provoqué des dégâts difficiles à évaluer en cours de nuit. Des chutes d'arbres, notamment dans la région de Quimperlé (sud-Finistère) ont entraîné des coupures de routes. Des toitures de sont envolées par endroit, comme dans le secteur de Rostrenen (Côtes d'Armor). Des coupures d'électricité ou des chutes au sol de lignes téléphoniques ont également été signalées.
Météo France précise avoir relevé dans les trois heures précédant ce bulletin des rafales de 135 km/h à Granville (Manche), 131 km/h à Barneville (Manche), 125 km/h à l'Ile de Bréhat (Côtes d'Armor) et à Belle-Ile (Morbihan).
Plusieurs ponts ont vu leur circulation limitée à certains types de véhicules comme le pont de Cheviré à Nantes, voire ont été totalement fermés, comme le viaduc de Calix dans l'agglomération de Caen.
07h30:
Selon la SNCF, d'importants retards sont à prévoir, jusqu'à trois heures de retard à la gare Saint-Lazare.

07h12: 250.000 foyers sont privés d'électricité en ce moment en France en raison de la tempête Aurore

250.000 foyers sont actuellement privés d'électricité dans la moitié nord du pays, après le passage de la tempête Aurore, indique Enedis à LCI. Une cellule de crise a été activée chez le fournisseur d'électricité. 

.

07h01: BFM publie un état des lieux des transports publics

.

.

06h52: Au cours de la nuit, plusieurs régions du pourtour Atlantique ont été frappés par des vents violents, en particulier le département de la Seine-Maritime où des rafales atteignant 175 km/h ont été enregistrées à Fécamp et de 150 km/h au Cap de la Hève.

En Bretagne, ce sont des pics à 139 km/h relevés à Plouonvelin dans le Finistère, 125,3 km/h sur l'île de Groix dans le Morbihan et 133,6 km/h à Saint-Cast dans les Côtes-d'Armor.

06h11 :La tempête Aurore continue de souffler sur le nord de la France, avec des pointes à 175km/h relevées en Seine-Maritime. Ce jeudi matin, Météo France a placé 13 départements, dont tous ceux d'Île-de-France, en vigilance orange vent violent.

Dans le détail, les départements concernés sont l'Oise, l'Aisne, les Ardennes, l'Aube, la Meuse, Paris, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, l'Essonne, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne.

La Seine-Maritime, le Calvados, l'Eure et la Somme, initialement placés en vigilance orange dans la nuit de mercredi à jeudi, ont été retirés de la liste à 6h ce jeudi. Au cours de la journée de jeudi, la tempête Aurore se décalera vers l'est du pays.

Les fortes rafales devraient atteindre l'ouest lorrain en début de matinée. La plus grande prudence est recommandée aux habitants des départements concernés, qui sont invités à rester vigilants lors de leurs déplacements et à veiller aux chutes d'arbres et d'objets.

Ailleurs sur le web

Vos réactions