16/09 16:31

Après des propos antivax qui ont suscité de vives réactions, la Maison Blanche demande à la chanteuse Nicki Minaj d'échanger avec un médecin

Ses récents propos anti-vaccin ont suscité une vague d’indignations. En réponse à son message publié sur les réseaux sociaux, Nicki Minaj a été contactée par la Maison Blanche qui lui a proposé d’échanger avec un médecin.

«Comme nous l'avons fait avec d'autres, nous avons offert un échange téléphonique à Nicki Minaj avec l'un de nos médecins pour répondre à ses questions à propos de la sécurité et l'efficacité du vaccin», a déclaré un responsable. 

Alors que le gala du Metropolitan Museum of Art (Met) se tenait lundi dernier à New York, la chanteuse a expliqué à ses fans pourquoi elle avait choisi de ne pas se rendre à l’événement.

«Ils veulent que vous soyez vacciné pour aller au Met. Si je me fais vacciner ce ne sera pas pour le Met. Si je le fais ce sera quand j’aurai fait assez de recherches sur le sujet. J’y travaille actuellement. En attendant, mes amours, protégez-vous avec un masque qui vous couvre bien le visage», a-t-elle écrit, évoquant par ailleurs l’histoire de l’un de ses proches.

Son cousin à Trinidad a en effet refusé de se faire vacciner car l’un de ses amis est devenu impuissant avec des testicules enflés après s’être fait vacciner... selon elle. Ces affirmations ont été rejetées par des responsables de la santé britanniques et américains ainsi que le ministre de la Santé de Trinité-et-Tobago, Terrence Deyalsingh, qui a regretté lors d'une conférence de presse «tout le temps perdu à vérifier ces fausses déclarations». Selon les experts interrogés par le service de fact-checking de l'AFP, aucune preuve n'existe d'un effet des vaccins anti-Covid sur la fertilité ou les organes sexuels masculins. Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est retrouvé mardi à parler des affirmations de Nicki Minaj au lieu d'expliquer comme prévu ses plans anti-Covid à la presse et le médecin-chef de l'Angleterre Chris Whitty a dénoncé les «mythes» entourant la vaccination contre le Covid-19.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Phantôme_
17/septembre/2021 - 13h43

Mais comment peut on seulement donner une telle importance à une petite pouffe qui n'a ni manière, ni classe. Tu lui retires l'Autotune et ses couches de maquillage et qu'est-ce qu'il reste? Une petite chose d' 1 m 57 qui pète plus haut que son cul.

Portrait de stbx00
16/septembre/2021 - 19h17
avalonze2 a écrit :

en tout cas une chose est sur  , en dessous de 50 ans (600 morts covid en 2020 )  ,l'utilité de se faire vacciner avec leur ARN foireux qui dur 6 mois  est nul  ,   , depuis quand on demande aux jeunes d'aller se faire vacciner contre la grippe ??

quand on a la chance d'être jeune et en bonne santé , il faut toujours éviter de prendre le moindre médicament , il y a systématiquement un risque d'effet secondaire 

Depuis le temps qu'on vous explique... vous continuez à écrire les mêmes arguments... Le vaccin sert AUSSI à éviter l'hôpital (en plus de ne pas mourir). La grippe ne provoque pas autant de saturation hospitalière. Pour éviter l'apparition de nouveaux variants il faut éviter la circulation virale et pour ça il faut une couverture vaccinale maximale d'où l'importance de vacciner y compris ceux qui ne sont pas à risque.

J'imagine que même vous qui parlez souvent de votre entourage avez autour de vous des gens qui ne sont ni vieux ni obèses et qui ont pourtant été touchés (covid long, problèmes respiratoires...). Autant être vacciné pour réduire les risques... Les effets secondaires du vaccins seront toujours plus faibles que les effets de la maladie...

Portrait de cruchon
16/septembre/2021 - 18h49 - depuis l'application mobile
avalonze2 a écrit :

en tout cas une chose est sur  , en dessous de 50 ans (600 morts covid en 2020 )  ,l'utilité de se faire vacciner avec leur ARN foireux qui dur 6 mois  est nul  ,   , depuis quand on demande aux jeunes d'aller se faire vacciner contre la grippe ??

quand on a la chance d'être jeune et en bonne santé , il faut toujours éviter de prendre le moindre médicament , il y a systématiquement un risque d'effet secondaire 

@avalonze2 un peu de compassion avec le personnel hospitalier qui a assez de travail comme ca. Les morts c'est une chose, les hospitalisations c'est le vrai problème.

Portrait de alex t'es rieur
16/septembre/2021 - 17h19

elles et ils devraient toutes et tous consulter!

et je dis pas ça pour moi, j'affiche complet en patients entre de plus en plus d'extrémistes religieux comme politiques que victimes directes et indirectes (les véritables) des drogues dont cannabis... (comme je m'occupe de cas lourds, sinon dangereux, pas besoin d'en avoir en plus)