16/08/2021 15:30

Coronavirus - Les cas contacts vaccinés n'ont plus à s'isoler à partir d’aujourd’hui en Angleterre, levant une entrave majeure à la reprise économique

C'est un nouveau pas vers le retour à la normale au Royaume-Uni: malgré la vague de contaminations au Covid-19 due au variant Delta, les cas contacts vaccinés n'ont plus à s'isoler à partir de lundi en Angleterre, levant une entrave majeure à la reprise économique. Fort du succès de la campagne vaccinale (plus des trois quarts des adultes complètement vaccinés), le gouvernement de Boris Johnson a levé mi-juillet la quasi totalité des dernières restrictions en vigueur, comme le port du masque, la distanciation physique ou les jauges dans les salles de spectacle.

Si la catastrophe sanitaire annoncée par certains n'a pas eu lieu, le nombre de contaminations, après un pic début juillet attribué par beaucoup à l'Euro de foot, reste élevé, proche de 30.000 par jours. Cela a conduit des millions de Britanniques pendant l'été à se retrouver contraints à l'isolement car infectés ou cas contact, perturbant le fonctionnement des transports, de l'hôtellerie-restauration et les approvisionnements des supermarchés voire stations-service. Les médias ont surnommé le phénomène "pingdemic"(jeu de mot entre "ping", notification de l'application de traçage, et "pandemic", pandémie).

A partir de lundi en Angleterre, les cas contacts complètement vaccinés (et les mineurs) n'auront plus à rester chez eux mais il leur sera recommandé de porter un masque et de subir un test PCR. Une mesure similaire s'appliquera en Irlande du Nord, tandis que les règles d'isolement ont déjà été assouplies récemment en Ecosse et Pays de Galles. Dans un communiqué, le ministre de la Santé Sajid Javid a présenté cette évolution comme "un pas prudent de plus vers la normalité grâce au succès phénoménal de notre campagne vaccinale", appelant ceux qui ne l'ont pas encore fait à se faire immuniser.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de étonnée
17/août/2021 - 18h58
stbx00 a écrit :

Rassure moi, ce message c'est du second degré ?

plusieurs personnes allèguent ces éléments dont le ministre de la Santé Publique des Pays Bas qui a écrit le texte de mon post  sur la nanoparticule

Portrait de Tenvalacruchealo
17/août/2021 - 08h45

Comme  en France...

J'ai été surprise hier d'apprendre par une amie dont la fille de 10 ans a choper le covid ,qu'ils sont tous confinés une semaine sauf le mari car vacciné,il a d'ailleurs demandé à la femme de la secu pourquoi il pouvait sortir elle a dit qu'il  pourrait transmettre en "théorie " aux autres qu' une forme légère..

Portrait de stbx00
17/août/2021 - 07h13
étonnée a écrit :

oui à se faire inoculer une puce electronique de traçage et de contrôle

la nano particule peut être amenée dans le cerveau de la personne injectée par la graisse ajoutée et est capable de surveiller, controler et relier à distance l'activité physique de la personne injectée, la nano particule peut également libérer à distance des produits chimiques dans le corps; le constat est que tout se met en place pour un contrôle total des individus et le vaccin semble jouer un rôle important dans ce projet

Rassure moi, ce message c'est du second degré ?

Portrait de étonnée
16/août/2021 - 21h00
A Nimalle a écrit :

OUI au vaccin

OUI au PASS

MACRON 2022 smiley 

oui à se faire inoculer une puce electronique de traçage et de contrôle

la nano particule peut être amenée dans le cerveau de la personne injectée par la graisse ajoutée et est capable de surveiller, controler et relier à distance l'activité physique de la personne injectée, la nano particule peut également libérer à distance des produits chimiques dans le corps; le constat est que tout se met en place pour un contrôle total des individus et le vaccin semble jouer un rôle important dans ce projet