12/07 07:46

Révélations : Delphine Jubillar avait envoyé des SMS à son mari, Cédric lui annonçant son départ et dénonçant "un maison de Bidochon, une voiture de Bidochon et une vie de Bidochon"

C'est un nouvel élément dans l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar qui est un élément important dans l'enquête car on comprend mieux les rapports qui existaient dans le couple. Selon La Dépêche, qui a pu lire les SMS que Delphine Jubillar a envoyé à son mari, l'infirmière de 33 ans comptait partir et refaire sa vie avec son amant.

Elle n'était pas tendre avec lui dans leurs échanges et lui reprochait la platitude de leur vie: "Maison de Bidochon", "voiture de Bidochon", "vie de Bidochon" et "je n’en peux plus de cette vie de Bidochon", lui a-t-elle notamment écrit dans trois SMS successifs.

Au printemps 2020, Delphine Jubillar avait fait la connaissance d'un homme sur un site de rencontres. Il devient son amant. Cédric le découvre et commence à la surveiller. Leur relation se tend chaque mois un peu plus jusqu'à ce qu'elle lui annonce qu'il n'y a "plus de retour en arrière" et qu'elle achète une nouvelle voiture.

Le 15 décembre, la journée avant sa disparition, Delphine Jubillar apprend que son amant aussi va divorcer de sa femme et commence à vraiment planifier une nouvelle vie avec lui.

Le mari de Delphine Jubillar est désormais mis en examen pour "meurtre aggravé". L'homme avait été déféré dans la matinée pour être présenté à un juge, après avoir passé 48 heures dans les locaux de la police à Gaillac (Tarn), comme le rapporte franceinfo. Cédric Jubillar avait été interpellé à son travail, près d'Albi, mercredi 16 juin, et placé en garde à vue.

Sa mère et son beau-père ont également été arrêtés le même jour, avant d'être interrogés sur des incohérences dans le récit donné par le mari.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de letarsier
12/juillet/2021 - 12h23

Le discernement de la disparue n'est vraiment pas son fort.

Infirmière, elle se marie avec un toxico et fait 2 enfants avec, et il lui faut quand même 15 ans pour se rendre compte que son ménage tourne à vide.

Pour couronner le tout, sachant que son futur ex peut être assez impulsif et bien que vivant encore sous le même toit, elle trouve le moyen de le tromper sous ses yeux.

Je ne pardonne pas le crime, mais il y en a quand même qui font tout pour attirer des ennuis.

Portrait de avalonze2
12/juillet/2021 - 12h03

refaite votre titre !!  on comprend parfaitement l'inverse ! 

Portrait de Bourricot
12/juillet/2021 - 11h13
Paprium a écrit :

Ahh les femmes... elles veulent toujours plus...

C'est peut être pas une raison pour les tuer !!!!&gtsmiley

Portrait de GUETARY 64
12/juillet/2021 - 09h01

C'est vrai !! Vu de l'extérieur ..pas très glamour la maison ........

Portrait de tobian
12/juillet/2021 - 09h00

   Ces "révélations" ne constituent pas une preuve du meurtre. Aucun progrès dans l'enquête.