07/05 16:02

"L’armée peut-elle sauver la France ?": Revoir le débat très virulent ce matin à 10h35 dans "Morandini Live" sur CNews - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro en direct de "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Au cours de l'émission, un débat autour de la question "L'armée peut-elle sauver la France ?" était organisé alors que la question s'affiche en Une du dernier numéro de l'hebdomadaire "Valeurs Actuelles".

Pour en débattre, plusieurs invités étaient réunis en plateau : Alexandre Del Valle, géopolitologue ; Hassen Hammou, responsable associatif ; maître Philippe de Veulle, avocat au barreau de Paris ; Jacques Marilossian, député LREM. "Oui dans la mesure où le pouvoir politique lui demande de l'aider dans certains cas", explique Alexandre Del Valle.  Pour Hassen Hammou, "avoir un quartier bouclé par des militaires, ce n'est pas l'idéal républicain et des conditions de vie que l'on souhaiterait pour la majorité des habitants". "La France n'est pas en danger", a indiqué pour sa part Jacques Marilossian.

Très vite ensuite, les échanges ont été virulents entre les invités durant le débat que Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir. (voir vidéo ci-dessus).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
8/mai/2021 - 08h36

On espère bien que l'armée va sauver la France, c'est pour cela qu'elle est dotée de la bombe atomique au cas ou l'Islande viendrait nous envahir.

Portrait de djbaxter
7/mai/2021 - 16h54

Avant l'armée, il faudrait d'abord avoir une politique pénale qui soit plus respectueuse des lois pour sanctionner les délinquants, criminels, avec l'application effective des peines prévues dans la loi.

On oublie trop facilement que la prison n'est pas qu'une sanction personnelle, c'est aussi une protection, une mise à l'écart de la société pour protéger les autres citoyens. A partir de là, on cesse les peines ridiculement courtes, les peines non effectuées, les peines transformées, les peines exonérées, les peines écourtées. Autre conséquence, vous contrôlez et sanctionnez les juges qui relâchent des récidivistes qui frappent de nouveau la société. L'indépendance de la justice oui, mais elle est rendue au nom du peuple Français quand même, et ils doivent répondre de leurs méfaits envers les Français innocents.

Portrait de KERCLAUDE
7/mai/2021 - 16h06

Ces quatre interlocuteurs ils en savent quoi que l'armée peut sauver la France, aucun n'est militaire de base et ils vivent surement tous dans la capitale dans des quartiers de privilégiés.