11/04 10:02

Coronavirus : Inquiétude sur les tests PCR qui pourraient provoquer des brèches au niveau du crâne associées à un risque de méningite selon L'Académie Nationale de Médecine

Dans un communiqué, L'Académie nationale de médecine tient à alerter sur "le risque lésionnel induit par la banalisation des prélèvements nasopharyngés" dans le cadre du dépistage de masse de la Covid-19 par RT-PCR ou test antigénique. "Parfois effectués dans des conditions inadaptées", juge-t-elle, ces derniers peuvent provoquer certaines complications pouvant être considérées comme bénignes (désagrément, douleur ou saignement).

Mais ce qui inquiète davantage l'institution, ce sont des complications plus graves, qui "commencent à être décrites dans la littérature médicale depuis quelques semaines, notamment des brèches de l’étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite."

L'Académie de médecine met aussi en garde les utilisateurs d'autotests (en vente en France à partir du 12 avril, NDLR). Selon elle, "l’auto-prélèvement pouvant exposer à de faux négatifs lorsque l’écouvillonnage est trop timide et superficiel", il peut "aussi devenir dangereux lorsque l’écouvillonnage est trop profond et dirigé dans la mauvaise direction."

Avant les prélèvements, il est important de "s’enquérir d’éventuels antécédents accidentels ou chirurgicaux de la sphère ORL pouvant modifier l’anatomie des cavités nasales et sinusales, notamment les interventions concernant la cloison, le cornet nasal inférieur et les sinus de la face", explique l'Académie.

Aussi, la tête du patient ne doit pas être placée en hyperextension lors du prélèvement, mais doit être maintenue "en position naturelle, le menton parallèle au sol". L'écouvillon doit ensuite être introduit en suivant horizontalement le plancher de la cavité nasale et ne doit en aucun cas être dévié vers le haut, en direction de la base du crâne.

Enfin, l'Académie de médecine recommande "de réserver la pratique des prélèvements nasopharyngés aux professionnels de santé formés pour la réalisation de ce geste dans des conditions techniques rigoureuses" et de privilégier les prélèvements salivaires chez les enfants "pour leur sécurité et leur acceptabilité".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wolverine
11/avril/2021 - 17h19
Nerfertiti a écrit :

Pour moi, ce sont les années 70/80 c’est à  dire ceux qui sont nés entre 50 et 65. Ça a été  20 ans de décadence 

C’était open bar à tous les étages. Sexe, alcool, shit, herbes, champignons, cocaïne, héroïne, LSD, poppers...Les beatniks peaces & Love et le style new wave. Tout y passait smiley

Après, ça été beaucoup moins drôle avec le sida, ils ont commencé à en parler en 82 mais le plus c’était à partir de 85. Ceux qui ont connu cette période là, jeune comprendront

Je crois que les 70's reviennent en force, surtout dans le milieu gay depuis l'apparition de la Prep. Aujourd'hui on compte sur les doigts d'une main les mecs qui utilisent une capote sur une soirée de 500/600 personnes ou sur les appli de rencontres. C'est même devenu un filtre de recherche. Même chez les plus jeunes de 18/20 ans. On y ajoute le GBL en bidon de 1L et la 3MM en vente libre sur le net et c'est un festival hippie. 

 

Portrait de La-jolie-fille
11/avril/2021 - 17h12

Ne pas confondre écouvillons et mèches de 5 au carbure  de tungstène !!

Portrait de Petit Larousse
11/avril/2021 - 16h44
Lap a écrit :

Il faut faire des tests anals comme en Chine, aucun risque au moins 

Tests anaux.

Bon dimanche.

Portrait de Lap
11/avril/2021 - 16h35

Il faut faire des tests anals comme en Chine, aucun risque au moins 

Portrait de Nerfertiti
11/avril/2021 - 14h29
Wolverine a écrit :

Quand on voit ce que la génération née entre 80 et 90 se met dans le nez à chaque évènement (anniversaire, mariage, enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, promotion professionnelle, séparation...) je me fais plus de souci pour leur cavité nasale qu'avec un test PCR. 

Pour moi, ce sont les années 70/80 c’est à  dire ceux qui sont nés entre 50 et 65. Ça a été  20 ans de décadence 

C’était open bar à tous les étages. Sexe, alcool, shit, herbes, champignons, cocaïne, héroïne, LSD, poppers...Les beatniks peaces & Love et le style new wave. Tout y passait smiley

Après, ça été beaucoup moins drôle avec le sida, ils ont commencé à en parler en 82 mais le plus c’était à partir de 85. Ceux qui ont connu cette période là, jeune comprendront

Portrait de Wolverine
11/avril/2021 - 13h54

Quand on voit ce que la génération née entre 80 et 90 se met dans le nez à chaque évènement (anniversaire, mariage, enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, promotion professionnelle, séparation...) je me fais plus de souci pour leur cavité nasale qu'avec un test PCR. 

Portrait de ahmed003
11/avril/2021 - 12h33 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Dès le début des gens ont prévenu de ce risque ... traités immédiatement de complotistes d'extrême droite ...

@PhilRAI exactement...

Portrait de lucieat
11/avril/2021 - 12h17

Comme d'habitude, des titre racoleurs dans les médias, des propos alarmistes qui vont décourager les gens de se tester eux mêmes, on n'est quand même pas si stupides pour se percer le crâne avec un coton tige, on va bien sentir quand ça arrive au bout, les PCR qu'on nous fait vont bien plus loin, on a vraiment l'impression que ça va ressortir de l'autre côté et je n'ai jamais entendu perler de fracture ou lésion. Déja qu'ils ont affolé les gens avec le vaccin Astrazénéca, qui  présente pourtant bien moins de risques que la simple pilule contraceptive, qui elle provoque plus de thromboses, il n'y a qu'à prendre de l'aspirine en prévention. C'est à croire qu'ils font tout pour que l'épidémie perdure, il faut dire que c'est une manne pour les JT, je ne sais pas de quoi ils parleraient sinon

Portrait de pa@pi@ll@on

Arrêtez avec vos titres racoleurs, bien gros et bien rouges, histoire d'en rajouter une couche à l'inquiétude collective ! Ce n'est pas du journalisme, c'est de la manipulation !

Portrait de Big Robert
11/avril/2021 - 11h02

C'est très grave !

Portrait de PhilRAI
11/avril/2021 - 10h56

Dès le début des gens ont prévenu de ce risque ... traités immédiatement de complotistes d'extrême droite ...

Portrait de BREIZ Mike
11/avril/2021 - 10h35
Mw21 a écrit :

Et aller un article a buzz juste pour faire peur pour rien....

Oui, c'est nul de mettre un gros titre pour une broutille comme cela!

Portrait de FrenchDreamer
11/avril/2021 - 10h14

Ce genre de bullshit pour boomers