10/03 11:02

Trafic de drogue: Une plateforme mise en ligne pour dénoncer les points de deal de son quartier - Mais comment cela fonctionne-t-il? - VIDEO

Une plateforme a été mise en ligne récemment, permettant à chacun de signaler à la police et à la gendarmerie les points de deal près de chez lui. Chaque citoyen peut ainsi faire ce signalement sur "moncommissariat.fr" et en zone gendarmerie sur "ma brigade numérique". Les signalements seront ensuite transmis aux policiers et gendarmes concernés.

Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur avait expliqué que depuis janvier, il y avait eu "301 points de deal harcelés" (démantelés, ndlr) par la police ou la gendarmerie. "98 opérations ont été menées dans le seul département des Bouches-du-Rhône", avait-il dit.

Au 1er décembre dernier, les services du ministère ont cartographié 3.952 points de deal sur le territoire national. S'agissant de l'amende forfaire de 200 euros pour usage de drogue, Gérald Darmanin a cité le chiffre de 44.124 infractions relevées entre le 1er septembre 2020 et le 28 février 2021 dont 3.978 dans les Bouches-du-Rhône, 3.744 en Seine-Saint-Denis et 1.893 dans le Nord.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
10/mars/2021 - 15h26
..twilight zone.. a écrit :

comme si la gendarmerie et la police ne savaient pas ou était les points de vente de drogue...

Ils le savent comment s'il n'y a pas de dénonciation ?

C'est une très bonne initiative je trouve. Mais pourquoi 2 sites Internet distincts ?

Portrait de Greenday2013
10/mars/2021 - 15h24
swatss a écrit :

La délation , un  sport de 39-45 , qui est à nouveau d'actualité.

Sauf que sur ce coup là , le gouvernement en place ainsi que les précédents , prennent les gens pour des c.. .

Les points de deal sont connu et le jour ou , ils sont démantelés , ils se déplacent à quelques mètres.

Mais une chose est sûr , pas de consommateur , pas de vendeur...Et le mieux dans ce cas c'est  d'être  le vendeur... Donc légalisation , contrôle ect;.. Et tous le monde sera ravi , sauf l'économie souterraine des drogues dite " douce"...

Vous comparez les déportés avec des trafiquants de drogue ?

Portrait de cyriusa
10/mars/2021 - 12h17

La délation...  comme si ça allait arranger le problème ! pffffff Quand vont ils enfin se rendre compte que le seul moyen d'arrêter le traffic, c'est la légalisation ! comme aux states, et en plus ça remplirait les caisses de l'état... L'alcool et la cigarette sont tout aussi nocifs et pourtant vendu légalement dans ce pays... L'hypocrisie française ! Mois après mois les français sont privés de tout genre de liberté, un jour ou l'autre ça va finir pas leur péter à la figure....

Portrait de swatss
10/mars/2021 - 11h12

La délation , un  sport de 39-45 , qui est à nouveau d'actualité.

Sauf que sur ce coup là , le gouvernement en place ainsi que les précédents , prennent les gens pour des c.. .

Les points de deal sont connu et le jour ou , ils sont démantelés , ils se déplacent à quelques mètres.

Mais une chose est sûr , pas de consommateur , pas de vendeur...Et le mieux dans ce cas c'est  d'être  le vendeur... Donc légalisation , contrôle ect;.. Et tous le monde sera ravi , sauf l'économie souterraine des drogues dite " douce"...