28/06 07:36

Paris : Les images des incidents de cette nuit entre jeunes et forces de l'ordre lors du fête improvisée aux Invalides : Mouvements de foule, lacrymogène et véhicules de polices coursés - Vidéo

Les incidents ont débuté le 27 juin peu avant minuit sur les pelouses de l'esplanade des Invalides à Paris, quand des jeunes qui s'y étaient réunis pour une soirée dans le cadre des "Projets X" ont lancé des projectiles au passage de plusieurs véhicules des forces de l'ordre qui arrivaient sur les lieux. 

Les policiers ont alors fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les fêtards.

Selon Anaëlle, une Parisienne de 19 ans, venue avec deux amies, "on en a entendu parler sur les réseaux, on était quelques centaines, il y avait un peu de musique, des gens avec des enceintes, mais rien d'organisé", a-t-elle raconté. Ensuite, "c'est parti en vrille, il y a des gens qui ont commencé à se lancer des bouteilles à la tête, en deux secondes la police est arrivée on était encerclé, ils ont commencé à tirer des lacrymos", a-t-elle poursuivi. Vers 1h30, quelques dizaines de jeunes très mobiles étaient encore sur l'esplanade, à jeter des bouteilles parfois les uns sur les autres et aussi sur les policiers qui, à nouveau, ont dû tirer des grenades lacrymogènes pour disperser les derniers récalcitrants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de moije
28/juin/2020 - 14h49
pas de blague a écrit :

Tiens donc, même dans les beaux quartiers on est en recherche d'adrénaline.

La sémantique est importante, ici on parle de "faire la fête entre amis", "(fête) qui a échappé aux organisateurs", "usage de petits engins pyrotechniques".

Ailleurs, il aurait été question de "groupuscules", "affrontements", "tirs de mortiers"...

D'après les reportages , pas tous des " beaux quartiers " !

Portrait de moije
28/juin/2020 - 14h47
jarod.26 a écrit :
un petit rappel à la loi à ces petits jeunes :p

... et incorporation d'office pour 6 mois dans le service civique pour aider le personnel dans les ehpad  ! cela leur fera de " belles vacances " 

Portrait de Jiben79
28/juin/2020 - 12h15

Si les gens respectaient un peu les lois et les obligations, ils ne se feraient pas charger.... Les policiers ont fait leur job et tant mieux. J'espère que les organisateurs prendront bien cher niveau justice

Portrait de Wouhpinaise
28/juin/2020 - 09h31

Ouh les vilains policiers malfaisants qui ont gazé des jeunes fêtards calmes et inoffensifs ! Que Castaner brandisse un carton rouge !

Portrait de jarod.26
28/juin/2020 - 09h08
un petit rappel à la loi à ces petits jeunes smiley
Portrait de Angelussauron
28/juin/2020 - 08h59

Le problème c'est que ça fait plusieurs jours qu'il y a ce genre de fête et la police faisait rien du tout. Et maintenant il intervienne.

Encore une fois décision très bizarre de la préfecture qui attends qu'il y a de plus en plus de monde pour intervenir. A croire qu'elle aime le chaos aussi.

Portrait de bengalister
28/juin/2020 - 08h58

Des jeunes Parisiens qui veulent se la jouer racaille et reproduisent ce qu'ils ont vu dans les médias.

Je reste persuadé qu'il y aurait eu moins de troubles et agitation en France sans les réseaux sociaux. Ils génèrent des mouvements de foules et souvent la foule est bête.

 

Portrait de pas de blague
28/juin/2020 - 08h05

Tiens donc, même dans les beaux quartiers on est en recherche d'adrénaline.

La sémantique est importante, ici on parle de "faire la fête entre amis", "(fête) qui a échappé aux organisateurs", "usage de petits engins pyrotechniques".

Ailleurs, il aurait été question de "groupuscules", "affrontements", "tirs de mortiers"...