05/04 09:28

Attaque au couteau de Romans-sur-Isère : Ce que l'on sait, ce matin, de l'assaillant et des possibles raisons de son geste terroriste - Vidéo

A 10h45, un homme armé d'un couteau s'en est pris à des commerçants et des passants dans le centre de cette commune de 35.000 habitants, tuant deux personnes et en blessant cinq autres, dont deux grièvement, selon le dernier bilan établi. Un quart d'heure plus tard, les forces de l'ordre ont mis fin à son périple meurtrier en l'interpellant.

Le parquet national antiterroriste (PNAT) s'est saisi de l'affaire dans la soirée, après la découverte notamment à son domicile de "documents manuscrits à connotation religieuse dans lesquels l’auteur des lignes se plaint notamment de vivre dans un pays de mécréants". Une enquête a été ouverte notamment pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Voici ce que l'on sait pour l'heure du profil de l'auteur présumé de l'attaque.

Lors de la perquisition effectuée peu avant midi au domicile du tueur Abdallah A.O. dans le centre ville de romans, des manuscrits à connotation religieuse ont été découverts. Des documents dont on ignore à ce stade s'ils sont de la main de l'agresseur, qui mettent en cause "les mécréants" qui l'entourent. L'auteur du texte se plaint de vivre "dans un pays de mécréants" mais n'appelle pas pour autant à les tuer. Il faut ajouter que l'homme, lorsqu'il a été interpellé, était agenouillé et semblait prier en arabe.

Ses propos ont été traduits aux policiers par un témoin parlant la langue. Abdallah A.O. aurait dit : "il n'y a de Dieu que Dieu et Allah est son prophète". Inconnu des services de police et de renseignement L'auteur des attaques est né au Soudan.

Agé de 33 ans, il a obtenu le statut de réfugié en France en juillet 2017. Il était jusqu’à ce jour inconnu des services de police, et même des services de la sécurité intérieure. L'homme n'a par ailleurs aucun antécédent pour d'éventuels troubles psychologiques. Au regard de ces premiers éléments, le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilou.St.Bo
13/avril/2020 - 11h40
yenavraimentmarre a écrit :

On croit rêver ; cet ordure demande l'asile en France, est nourri et logé à nos frais dans un foyer pour demandeurs d'asile et se plaint de vivre dans un pays de mécréants ! mais personne ne lui a dit de venir en France, qu'il reste dans son pays. La France est vraiment devenue la poubelle du monde, il serait temps maintenant d'arrêter toute cette immigration quelque qu'elle soit avant qu'il ne soit trop tard.Mais nos politiques ferment les yeux et n'en ont rien à faire de toutes les victimes de ces barbares égorgeurs.Je crains pour les années futures, en plus du Covid-19.

 

Mais, hélas, il est déjà trop tard, nous sommes envahis par cette engeance et, dans peu de temps, nous Français, nous serons colonisés par ces pourritures venues d'ailleurs ! 

Portrait de Rogers 33
6/avril/2020 - 01h09

Le Soudan n'est pas en guerre ! Expulsons tous les Africains avant qu'il ne soit trop tard pour notre survie !

Portrait de yenavraimentmarre
5/avril/2020 - 11h54

On croit rêver ; cet ordure demande l'asile en France, est nourri et logé à nos frais dans un foyer pour demandeurs d'asile et se plaint de vivre dans un pays de mécréants ! mais personne ne lui a dit de venir en France, qu'il reste dans son pays. La France est vraiment devenue la poubelle du monde, il serait temps maintenant d'arrêter toute cette immigration quelque qu'elle soit avant qu'il ne soit trop tard.Mais nos politiques ferment les yeux et n'en ont rien à faire de toutes les victimes de ces barbares égorgeurs.Je crains pour les années futures, en plus du Covid-19.

 

Portrait de Wouhpinaise
5/avril/2020 - 09h47

"L'auteur du texte se plaint de vivre dans un pays de mécréants" ??!! Quelqu'un l'a retenu en France ? Saloperie d'ordure ! smiley

Portrait de lahainesurinternet
5/avril/2020 - 09h32

Une des 2 victimes Julien Vinson a été égorgé, devant sa femme et son fils, par Abdallah Ahmed-Osman, un "réfugié" soudanais venu enrichir notre pays, dans l'indifférence de nos politiques à l'exception de Marine le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, quand il sortira de prison le "réfugié" se mariera et aura plein de petits français, des futures électeurs de gauche..*