24/02 19:42

Virus - Des mesures de précaution vont être prises en France pour les personnes revenant du nord de l'Italie - Un 7ème patient est décédé en Italie

19h41: "Il n'y a pas de malade identifié sur le territoire" français, assure Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé

16h58: Des mesures de précaution vont être prises en France pour les personnes revenant du nord de l'Italie

16h28: Le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie", alerte l'OMS.   «Nous devons nous concentrer sur l'endiguement (de l'épidémie, NDLR), tout en faisant tout notre possible pour nous préparer à une éventuelle pandémie», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève. Il juge «très préoccupante (...) l'augmentation soudaine» de nouveaux cas en Italie, en Corée du sud et en Iran.

16h11: En Corse, les autorités commencent à prendre certaines dispositions.

«S'agissant de la Corse, il y a une attention particulière portée par le gouvernement, parce qu'elle est proche de l'Italie (…), et cela a pour conséquence qu’il y a une réunion spécifique entre la Direction générale de la santé et l’Agence régionale de la santé corse qui se tiendra aujourd'hui pour s’assurer que les hôpitaux ont les bonnes mesures pour se préparer et que l’appareil de santé disposera des laboratoires pour détecter les cas les plus en amont possible», explique le préfet Franck Robine.

Et de préciser que les centres hospitaliers d’Ajaccio et de Bastia ont été «désignés pour faire cet accueil». «Ils doivent avoir un parcours spécifique du malade qui ne doit pas passer par les urgences et suivre un parcours spécifique, ce sont des mesures qui sont essentielles», a-t-il ajouté.

15h52: Une septième personne est décédée en Italie après avoir été contaminée par le coronavirus. Selon l'agence de presse Ansa, cet homme âgé de 80 ans avait été hospitalisé la semaine dernière après une crise cardiaque. Ses médecins pensent qu'il a été contaminé dans l'hôpital par un autre patient.

15h08: Le rectorat de Paris demande aux élèves et au personnel revenant de Chine de rester en confinement chez eux.

14h51: Un sixième patient, atteint d'un cancer, est décédé à Brescia dans le Nord de l'Italie

14H40: "Personne dans la région [PACA] n'est affecté par le virus Covid-19", annonce sur franceinfo Philippe De Mester, directeur général de l'Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'Azur.

14h34: Hong Kong va interdire à partir de demain les arrivées de non-résidents en provenance de Corée du Sud, un des principaux foyers de coronavirus, ont annoncé aujourd'hui les autorités de la cité-Etat.

« En prenant en compte le développement de l’épidémie en Corée du Sud, le bureau de la sécurité va émettre une alerte rouge aux voyageurs », a déclaré John Lee, secrétaire à la sécurité de Hong Kong.

14h12: Dans les Alpes-Maritimes, département frontalier de l'Italie, le dispositif sanitaire va être renforcé mais les manifestations comme le carnaval de Nice sont maintenues, annoncent les autorités. Le CHU de Nice doit "dans les prochaines heures, être équipé pour réaliser des diagnostics et faire des levées de doute sur les situations rencontrées".

 "Un système de deuxième ligne va également être mis en place avec des établissements tout autour de Nice susceptibles d'accueillir les malades une fois traités pour une convalescence", a expliqué le préfet.

14h00: Les autorités gouvernementales de Hong Kong annoncent l'interdiction des arrivées de non résidents en provenance de Corée  du sud.

13h50: Les Bourses mondiales cédaient à la panique lundi face à l'accélération de la propagation de l'épidémie de coronavirus au-delà de la Chine, et qui fait de plus en plus pression sur l'activité et la croissance économiques.

A 10H30 (09H30 GMT), les places de Paris, Francfort, Londres, Madrid et Zurich chutaient de plus de 3%. Celle de Milan s'effondrait de plus de 4%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonnait 3,6%.

En Asie, les Bourses chinoises ont terminé la séance de lundi en ordre dispersé, Hong Kong et Shanghai finissant dans le rouge tandis que la Bourse de Shenzhen a clôturé très légèrement dans le vert.

Alors que les actions plongeaient, au premier chef celles des secteurs exposés à la Chine (matières premières, automobile, tourisme et luxe), les investisseurs se repliaient vers les valeurs refuge, à savoir les obligations d'Etat et l'or.

"C'est une nouvelle donne pour les marchés financiers", selon Tangi Le Liboux, chez le courtier Aurel BGC.

"L'épidémie de coronavirus se propage en dehors de Chine, dans des pays comme la Corée du Sud, l'Italie ou l'Iran, ce qui pourrait causer d'énormes perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales si les mesures de confinement sont de plus en plus nombreuses", explique-t-il.

Les organisations internationales s'inquiètent de la hausse du nombre de cas à l'extérieur de la Chine et notamment en Corée du Sud, qui a connu une augmentation rapide du nombre de cas avec plus de 700 nouvelles contaminations en moins d'une semaine.

En Italie, où quatre morts des suites du nouveau coronavirus et 165 cas de contagion ont été recensés, onze villes ont été placées en quarantaine pour deux semaines.

Le Moyen-Orient est lui aussi touché: l'Iran dénombre huit décès et 43 cas de contamination tandis qu'en Israël, les autorités ont confirmé vendredi un premier cas, celui d'une femme qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess puis autorisée à débarquer par les autorités sanitaires japonaises.

13h38: Le chauffeur du bus en provenance de Milan qui est bloqué depuis ce matin par la police à la gare routière de Perrache, à Lyon, a été évacué vers un hôpital, indique France Info. Quant aux autres passagers, ils ont pu quitter le véhicule. Le périmètre de sécurité à la gare est levé.

Les résultats de ses examens seront rendus publics à 17 heures. 

12h53: Le commissariat de police du 13ème arrondissement de Paris n'est plus placé en confinement, indique BFM TV

12h33: Le nouveau coronavirus a fait une cinquième victime en Italie, pays qui compte désormais 219 personnes contaminées dont 167 dans la seule région de Lombardie (nord), a annoncé lundi la Protection civile.

"Il y a 219 personnes infectées et un cinquième décès s'est ajouté récemment en Lombardie, un homme de 88 ans de Caselle Landi", à environ 70 km au sud de Milan, a déclaré lundi le chef de la protection civile Angelo Borrelli lors d'une conférence de presse.

En moins de 48 heures, l'Italie est devenue le pays le plus touché en Europe. Depuis le premier décès d'un Italien, vendredi en Vénétie (région de Venise), l'Italie a pris de nombreuses mesures de précaution dont la mise en quarantaine d'une dizaine de villes du nord.

12h23: Selon Le Parisien, trois touristes chinoises se sont présentées aujourd'hui au commissariat du XIIIe arrondissement de Paris "en se sentant fébriles et malades". Elles ont annoncé être passées par Milan (Italie).

Par précaution, le commissariat est fermé expliquent nos confrères en indiquant que les policiers qui ont été en contact direct avec les trois femmes ont été confinés. Un nettoyage des locaux est en cours.

11h59: Selon Le Progrès, depuis ce matin, les passagers d'un bus Flixbus en provenance du nord de l'Italie sont confinés dans un car à la gare routière de Lyon Perrache. Vers 7h30, les forces de l'ordre ont été alertées par une des voyageuses du bus. Elle s'inquiétai de la toux "anormale et impressionnante" du chauffeur.

"Un médecin du SAMU et de l’ARS se sont déplacés et ont décidé, à l'arrivée du car, le transport à l’hôpital du chauffeur et d’un autre passager présentant également des symptômes grippaux mais à une échelle moindre", précisent nos confrères. Un périmètre de sécurité a été mis en place à la gare routière.

"Les policiers lyonnais recueillent actuellement l’identité des personnes descendues à Grenoble et qui ont voyagé avec les individus hospitalisés pour examen", a indiqué Le Progrès.

11h49: Le député Eric Ciotti annonce que trois cas suspects ont été repérés dans les Alpes-Maritimes. "Un semble avoir été écarté, les deux autres sont toujours en cours d’évaluation", a-t-il déclaré à la sortie d'une réunion avec le préfet et l'Autorité régionale de santé, comme le rapporte 20minutes.

11h39: L'Irak a annoncé lundi son premier cas de contamination au nouveau coronavirus, un étudiant en religion iranien dans la ville sainte chiite de Najaf, alors que le pays a déjà interdit les voyages entre l'Irak et son grand voisin iranien.
Cet homme, âgé selon une source médicale, est le premier cas officiellement annoncé en Irak, un pays au système de santé totalement délabré qui accueille sur son sol de nombreux pèlerins et étudiants en religion venus d'Iran. Ce pays voisin est en première ligne face au coronavirus, avec le plus grand nombre de cas de décès en dehors de Chine, douze recensés jusqu'ici.

11h24: L'accélération des contaminations au cours des derniers jours faisait décrocher les marchés boursiers, particulièrement en Europe où, les bourses de Milan, Paris et Francfort chutaient de plus de 3% dans la matinée.

La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que la crise "pourrait mettre en péril la reprise" mondiale, lors d'une réunion ministérielle du G20 en Arabie Saoudite.

Le FMI a déjà abaissé de 0,4 point sa prévision de croissance pour la Chine en 2020, à 5,6%. La Chine étant la deuxième économie mondiale, ce repli devrait coûter 0,1 point de croissance au PIB planétaire.

10h42: Le gouvernement de Téhéran a promis lundi d'être "transparent" sur l'épidémie de nouveau coronavirus qui touche l'Iran, en particulier sur les chiffres des morts et des personnes contaminées par la maladie. "Nous nous engageons à être transparents sur la publication des chiffres", a déclaré le porte-parole du gouvernement Ali Rabii, après que le cabinet a été accusé par un député de "ne pas dire la vérité" sur l'ampleur de l'épidémie dans sa ville.

09h53: La Chine décide de reporter la session annuelle de son parlement pour cause de coronavirus, un bouleversement inédit depuis plusieurs décennies de la mécanique bien huilée du régime communiste.

Une nouvelle date sera décidée ultérieurement, a précisé la télévision nationale. La session plénière de l'Assemblée nationale populaire (ANP), grande messe du régime communiste, devait s'ouvrir comme tous les ans le 5 mars, une date inchangée depuis 1985. L'événement, symbole de la stabilité du régime, se déroule rituellement chaque année depuis 1978 et la fin de la "Révolution culturelle".

09h32: Le point sur la situation ce matin

Arrêt du Carnaval de Venise, fermetures à Milan et deux semaines de quarantaine pour onze villes: le Nord de l’Italie se prépare à vivre des jours d’angoisse et de restrictions après une soudaine et spectaculaire flambée des cas du nouveau coronavirus en trois jours.

La découverte de plusieurs foyers vendredi, jour où a été annoncé le premier décès d’un Italien (et d’un Européen), puis la multiplication rapide des cas, passés de six à près de 150 dimanche, préoccupe les autorités et la population locale.

«Virus Paralysie», titre le grand journal Repubblica. Tous les médias publient des recommandations sur la manière d’éviter la contagion ou d’expliquer l’épidémie aux enfants.

L’Italie compte désormais 152 cas dont trois décès, ce qui en fait le pays le plus touché en Europe, depuis qu’a démarré l’épidémie de pneumonie virale en décembre en Chine. Les cas les plus nombreux ont été recensés en Lombardie (région de Milan) avec 112 contaminations et 22 en Vénétie (région de Venise).

Le Premier ministre Giuseppe Conte, interrogé sur la chaîne publique Rai Uno, avait appelé à «ne pas succomber à la panique et à suivre les consignes des autorités sanitaires». «Il ne faut pas avoir peur du fait que le nombre de cas augmentera encore», a-t-il ajouté.

Deux foyers principaux ont été identifiés: autour de Codogno, en Lombardie où un deuxième décès (une femme de 77 ans) a été annoncé samedi, et à Vo’Euganeo, près de Padoue (Vénétie), où le premier cas mortel d’un retraité de 78 ans avait été enregistré. Un cordon sanitaire y sera établi par l’armée à partir de lundi.

Les autorités de Lombardie ont aussi annoncé dimanche le décès d’une femme âgée, atteinte d’un cancer et qui avait contracté le nouveau coronavirus.

Le gouvernement a adopté un décret-loi très strict qui met à l’isolement onze villes, dont dix dans le périmètre de Codogno. «Ni l’entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière», a annoncé Giuseppe Conte.

Dimanche, la Vénétie a aussi décrété l’interruption des festivités du célèbre Carnaval qui devait se terminer mardi, et des manifestations sportives ainsi que la fermeture des écoles et musées. Mais bars et restaurants restent ouverts.

En Lombardie, dans la métropole de Milan, capitale économique italienne, écoles, universités, mais aussi musées, cinémas et théâtres dont la prestigieuse Scala seront fermés. Tous les bars baisseront le rideau de 18H00 à 6H00 du matin. Mais les services publics restent ouverts.

Même la fashion week milanaise a été perturbée: le maestro Giorgio Armani, 85 ans, et la styliste Laura Biagiotti ont décidé de défiler dimanche portes closes et de retransmettre leurs présentations pour l’automne-hiver 2020 sur leurs sites web.

Dans les onze villes en quarantaine, tous les lieux publics (bars, restaurants mairies, bibliothèques, écoles) sauf les pharmacies, ont fermé dès vendredi.

Le principal foyer se trouve autour de Codogno, 15.000 habitants, dont beaucoup travaillent aux alentours ou à Milan, à 60 km de là.

Les trains de la société privée Trenord ne s’arrêtent plus dans cette localité et deux villes voisines. Des panneaux lumineux annoncent: «Coronavirus, la population est invitée à rester chez elle, par mesure de précaution».

Tout près à Casalpusterlengo, une voiture de la police arrête tous les véhicules circulant sur la principale artère reliant les différentes bourgades.

«Nous allons rapidement installer un blocus total», a expliqué dimanche après-midi à l’AFP un policier, en soulignant que les agents informent «les gens que s’ils entrent, ils ne pourront plus sortir et inversement».

Le gouvernement a prévu des sanctions allant jusqu’à trois mois de réclusion pour les contrevenants.

09h22: Les autorités italiennes s'efforcent de contenir la propagation du virus qui a contaminé plus de 150 personnes, confinant les localités les plus touchées et annulant ou reportant les manifestations publiques, comme le carnaval de Venise.

09h20: Selon la Rai, la victime aurait contracté le virus alors qu'il était hospitalisé pour un autre motif. Les trois autres victimes recensées en Italie étaient également des personnes âgées et au moins deux d'entre elles présentaient déjà de graves problèmes de santé. L'homme, qui a succombé dans la nuit dans un hôpital, est la troisième victime en Lombardie.

09h11: Un homme de 84 ans est décédé en Lombardie (nord-ouest), devenant la quatrième victime du nouveau coronavirus enregistrée en Italie, ont annoncé lundi les autorités locales à la télévision italienne.

L'homme, qui a succombé dans la nuit dans un hôpital local, est la troisième victime de la région lombarde. Le nord de l'Italie a connu depuis vendredi une flambée des cas de nouveau coronavirus.

Le président de la région Lombardie, Attilo Fontana, a précisé que la quatrième victime "souffrait déjà d'autres pathologies". Il a recensé environ 165 cas dans la région où se trouve l'un des principaux foyers.

08h31: Le dispositif de quarantaine s'atténue à Wuhan. La mairie de la métropole chinoise annonce aujourd'hui que les non-résidents en bonne santé vont être autorisés à quitter la ville, s'ils ne présentent pas de symptôme de la maladie et n'ont jamais été en contact avec des porteurs du virus.

07h47: Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale a atteint ce matin 2.592 morts en Chine continentale après l'annonce de 150 décès supplémentaires, ont annoncé les autorités sanitaires, tout en faisant état d'une décrue du nombre de nouvelles contaminations. Tous ces nouveaux décès sauf un sont survenus dans la province centrale du Hubei, berceau du nouveau coronavirus et épicentre de l'épidémie. Le nombre de décès enregistrés sur les 24 dernières heures marque une aggravation après le bilan quotidien de 97 morts annoncé dimanche.

07h01: La France annonce prévoit une commande massive de plusieurs dizaines de millions de masques de protection. Il ne s'agit pas d'acheter des masques dits « chirurgicaux » que l'on voit un peu partout dans la rue, mais des masque FFP2 destinés aux professionnels en contact étroit avec des malades, et qui ne sont efficaces que pendant trois heures.

06h56: Israël annule ses visites scolaires annuels à Auschwitz à cause de l'épidémie de coronavirus, a annoncé le ministère de l'Éducation. Plus de 3.000 jeunes devaient s'envoler dimanche pour 10 jours en Pologne. Aucun cas du nouveau coronavirus de la province chinoise de Hubei n'a été confirmé dans le pays européen mais des dizaines d'Israéliens, dont de nombreux écoliers, ont été en contact avec des touristes sud-coréens porteurs du virus. De nombreuses écoles israéliennes organisent des voyages dans les camps de concentration nazis chaque année.

06h55: Arrêt du Carnaval de Venise, fermetures à Milan et deux semaines de quarantaine pour onze villes: le Nord de l'Italie se prépare à vivre des jours d'angoisse et de restrictions après une soudaine et spectaculaire flambée des cas du nouveau coronavirus en trois jours. La découverte de plusieurs foyers vendredi, jour où a été annoncé le premier décès d'un Italien (et d'un Européen), puis la multiplication rapide des cas, passés de six à près de 150 dimanche, préoccupe les autorités et la population locale. "Virus Paralysie", titre le grand journal Repubblica. Tous les médias publient des recommandations sur la manière d'éviter la contagion ou d'expliquer l'épidémie aux enfants.

L'Italie compte désormais 152 cas dont trois décès, ce qui en fait le pays le plus touché en Europe, depuis qu'a démarré l'épidémie de pneumonie virale en décembre en Chine. Les cas les plus nombreux ont été recensés en Lombardie (région de Milan) avec 112 contaminations et 22 en Vénétie (région de Venise).

06h11: Considéré par Pékin comme sa "plus grande urgence sanitaire" depuis 1949, le nouveau coronavirus a forcé dimanche la Corée du Sud à proclamer l'état d'alerte maximum, l'Italie à mettre des villes en quarantaine, à interrompre les festivités du Carnaval de Venise et plusieurs pays à se protéger de la propagation rapide du virus en Iran. Inquiets de la multiplication en Iran des cas (43 au total) et des décès (huit), l'Arménie, la Turquie, la Jordanie, le Pakistan et l'Afghanistan ont fermé leur frontière ou restreint les échanges avec ce pays. Ces mesures sont présentées comme temporaires.

Le coronavirus constitue "la plus grave urgence sanitaire" à frapper la Chine depuis la fondation du régime communiste en 1949, a déclaré dimanche le président Xi Jinping, tout en reconnaissant "des lacunes" dans la réponse à l'épidémie. Face à la propagation rapide de la maladie, le président sud-coréen Moon Jae-in a décidé de relever "au plus haut" le niveau d'alerte. Selon lui, l'épidémie de Covid-19 est "à un tournant décisif. Les prochains jours seront cruciaux".

Avec 161 nouveaux cas de contamination annoncés lundi matin, le total s'élève désormais à 763, dont plus de la moitié dans la secte Shincheonji d'inspiration chrétienne. Sept personnes ont succombé à la pneumonie virale depuis son apparition dans le pays, selon les autorités sanitaires. Dépassant désormais le foyer d'infection du paquebot Diamond Princess au Japon, la Corée du Sud compte le plus grand nombre de malades sur son sol, après la Chine.

Dix-huit des membres de la secte diagnostiqués positifs rentraient d'un pèlerinage en Israël où deux cas ont été déclarés et où de nouvelles mesures d'interdiction d'entrée ont été prises pour lutter contre le virus. En Italie, une femme âgée, atteinte d'un cancer et qui avait contracté le coronavirus, est morte dimanche, ce qui porte à trois le nombre de décès dans ce pays qui compte 149 personnes contaminées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Climato
25/février/2020 - 12h45
Juillet2307 a écrit :

Vous avez des preuves de ce que vous apportez ou sont ce des fake news sorties de votre imagination débordante? 

@Juillet2307 C'est ce que le ministre de la santé a déclaré hier en direct à la télé (il faut suivre un peu l'actualité). Oui, toutes les personnes infectées par le Coronavirus en France sont guéries et ont été relâchées. Ce n'est pas incurable contrairement à ce que pensent beaucoup de Français.

Portrait de Cl
25/février/2020 - 11h45

Une Dame venant de Venise a atterri à Bordeaux aucun contrôle !!!!!

Portrait de air pur
25/février/2020 - 09h06
Juillet2307 a écrit :

Par contre , moi ce qui m'interpelle, c'est que la zone rouge sur la carte de l'épidemie que l'on peut voir partout, ne concerne nullement l'AFRIQUE! Alors que l'on sait que ce continent a des travailleurs chinois envoyés par leur gouvernement! Etrange que l'afrique est épargnée! coup de bol? :bigsmile:;)

pour pouvoir identifier le virus il faut avoir un système de santé performant et disposer des tests, vous pensez que c'est le cas en Afrique ?

Portrait de Dady cool
25/février/2020 - 09h01
Juillet2307 a écrit :

Par contre , moi ce qui m'interpelle, c'est que la zone rouge sur la carte de l'épidemie que l'on peut voir partout, ne concerne nullement l'AFRIQUE! Alors que l'on sait que ce continent a des travailleurs chinois envoyés par leur gouvernement! Etrange que l'afrique est épargnée! coup de bol? :bigsmile:;)

« il » a du oublier de cliquer la capacité résistance au chaud, du coup l’épidémie ne se développe pas comme il faut en Afrique. (Plague smiley )

Portrait de Cl
25/février/2020 - 07h09

Quelles précautions !!!! 

Les Matchs Lyon  La Juve  le 26 février  à Lyon 

Le 11 mars ,,,,, le 17 mars .....  

Il faut annuler ... C'est une question de fric  tant pis pour le virus !!!! voilà les précautions !!!!

Portrait de Climato
24/février/2020 - 22h21 - depuis l'application mobile

La psychose sur le Coronavirus est destinée à nuire au commerce chinois. Le nombre personnes infectées paraît important mais c'est minuscule à l'échelle d'un pays, et de surcroît toutes les personnes infectées en France son guéries. Bref, énorme propagande.

Portrait de Angelussauron
24/février/2020 - 20h44
Soldats de Salamine a écrit :

Au XIV ème siècle la Peste Noire a fait disparaître entre 30 et 50% de la population européenne, cette purge à favorisé l'émergence d'une des périodes les plus créatives de l'histoire: la Renaissance.  A toute chose malheur est bon. 

 

Oui enfin c'est toujours le même raisonnement pas besoin d'une maladie pour ça, une guerre ça crée la même chose une fois fini ça lance une période prospérité (1ere et seconde guerre mondiale).

Sauf au moyen orient ou en Afrique par contre smiley

 

Portrait de Angelussauron
24/février/2020 - 20h40
hummerH2 a écrit :

Les professionnels de la santé avaient déjà droit à un concours de questions idiotes quand le virus était encore cantonné à la Chine, alors avec cette vague de personnes atteintes en Italie, ça va être un feu d'artifices !!!! :)

 

-Puis-je continuer à donner des raviolis aux enfants ??

-Dois-je emmener ma Fiat chez le concessionnaire tout de suite ??

-On peut attraper le coronavirus en mangeant une Pizza ??

-Allo les pompiers j'ai de la fièvre après avoir collé mes stickers Panini !!!  S):Sp

 

 

J'ai une fiat et je l'ai mis sur le bon coin du coup smiley

Portrait de Soldats de Salamine
24/février/2020 - 20h22

Au XIV ème siècle la Peste Noire a fait disparaître entre 30 et 50% de la population européenne, cette purge à favorisé l'émergence d'une des périodes les plus créatives de l'histoire: la Renaissance.  A toute chose malheur est bon. 

Portrait de hummerH2
24/février/2020 - 17h12

Les professionnels de la santé avaient déjà droit à un concours de questions idiotes quand le virus était encore cantonné à la Chine, alors avec cette vague de personnes atteintes en Italie, ça va être un feu d'artifices !!!! smiley

 

-Puis-je continuer à donner des raviolis aux enfants ??

-Dois-je emmener ma Fiat chez le concessionnaire tout de suite ??

-On peut attraper le coronavirus en mangeant une Pizza ??

-Allo les pompiers j'ai de la fièvre après avoir collé mes stickers Panini !!!  smileysmiley

 

Portrait de reiletuag
24/février/2020 - 12h56

Je pense qu'il est préférable pour tout le monde à partir d'aujourd'hui, de tout simplement ignorer les personnes venant nous rappeler les chiffres de la grippe saisonnière dans un but argumentatif.

Leur inquiétante incapacité à comprendre depuis maintenant plus d'un mois, que la comparaison avec le coronavirus est hors de propos et leur évidente inaptitude à faire un simple produit en croix, tend à démontrer qu'ils sont définitivement des causes perdues sur le plan de la logique.

 

Portrait de muzo28
24/février/2020 - 12h36
hzeus71 a écrit :

Arrêtons cette psychose !! après l'épidémie de grippe 2017/2018 , la surmortalité hivernale toute cause confondues avait été estimée à 17.900 en France ! il est pas anormal de mourir de la grippe, les personnes agées, les nourrissons et les personnes présentant des problèmes respiratoires sont les principales touchées !! ne nous ruons pas sur les masques dont l'efficacité n'est que très éphémères !!!

je ne suis  pas dans la psychose, il y a du bon sens et des notions à avoir pour se protéger et protéger les autres.

En imaginant des cas déclarés dans une grande ville, genre Paris, il y a risque de cesser l'activité de la ville pour éviter la propagation. Ça ne veut pas dire qu'on va tous mourir pour autant, ce sera bien  pire que la grève. 

Et dans les personnes à risque, n'oubliez pas les soignants

Portrait de Bourricot
24/février/2020 - 12h27
minou75 a écrit :
Faites votre testament et allez vous confesser...L'heure du jugement dernier est arrivée !!!

Amen !

Portrait de hummerH2
24/février/2020 - 12h21
Juillet2307 a écrit :

La grippe dont vous parlez est nationale et saisonnière pas mondiale.  Ce coronavirus me fait penser à la grippe espagnole de 1917 qui elle a fait des millions de morts à travers le monde. 

C'est nouveau ce concept de "virus national" ??? smiley

 

Plus sérieusement, ce coronavirus suit exactement le meme parcours que les autres épidémies de coronavirus comme celui de la grippe.

Ce sont toujours des épidémies au niveau mondial.

"Des études ont prouvé que « les virus retrouvés en Europe, en Afrique, aux Etats-Unis, proviennent tous d'Asie. Tout nouveau virus grippal vient souvent d'un virus aviaire, qui s'humanise ensuite. "

Ce n'est pas moi qui l'affirme, c'est le Dr Enouf, Spécialiste des virus à l'Institut Pasteur.

 

Enfin, pour info, la "grippe espagnole" comme on l'a nommée à l'époque avait pour origine et point de départ.....: La Chine, pays d'Asie, comme toutes les autres épidémies de coronavirus.

Portrait de hzeus71
24/février/2020 - 11h47

Arrêtons cette psychose !! après l'épidémie de grippe 2017/2018 , la surmortalité hivernale toute cause confondues avait été estimée à 17.900 en France ! il est pas anormal de mourir de la grippe, les personnes agées, les nourrissons et les personnes présentant des problèmes respiratoires sont les principales touchées !! ne nous ruons pas sur les masques dont l'efficacité n'est que très éphémères !!!

Portrait de lxa75
24/février/2020 - 11h14

ça confirme se sont les personnes âgées qui sont le plus vulnérables

Portrait de minou75
24/février/2020 - 09h59 - depuis l'application mobile

Faites votre testament et allez vous confesser...L'heure du jugement dernier est arrivée !!!

Portrait de Dady cool
24/février/2020 - 09h53
Rols75 a écrit :

Incompréhensible. Pas plus tard qu'il y a quelques jours, Agnès Busyn a déclaré qu'il n'était pas la peine d'en commander, vu que nous en avions des millions en stock (sic). Et le nouveau ministre de la santé nous annonce qu'ils allaient en commander des millions (?).

Le jour de la passation de pouvoir avec son successeur, Mme Buzyn en sanglotant aurait déclaré :

« snif snif on m’a dit tu verras c’est un poste peinard à 12 000 balles/mois, t’auras rien à faire ...... snif snif ..... j’ai vraiment pas eu de chance »

Portrait de muzo28
24/février/2020 - 09h29
Angelussauron a écrit :

La France annonce prévoit une commande massive de plusieurs dizaines de millions de masques de protection. Il ne s'agit pas d'acheter des masques dits « chirurgicaux » que l'on voit un peu partout dans la rue, mais des masque FFP2 destinés aux professionnels en contact étroit avec des malades, et qui ne sont efficaces que pendant trois heures.

 

Ça veut dire que les autres masques ne sont pas bons contre le virus? Car là des masques de pro valable que 3h...

 

Pour juillet2307: J'ai vu un reportage dans un journal où il montré une usine française fabriquée des masques et être en plein régime. Donc il est possible que les masques soit de fabrication française. (en tout cas ça ne sera pas de Chine).

les masques deviennent aussi un nid à microbes qui se multiplient et ne sont donc plus efficaces au bout d'un temps donné.

Portrait de jarod.26
24/février/2020 - 09h26
les gars fini les pizzas et pâtes italiennes smiley
Portrait de shuffleup
24/février/2020 - 09h13 - depuis l'application mobile
Batori a écrit :
Non content de subir une invasion migratoire sans précédent, notre gouvernement mondialiste et libéral, n’a rien mis en place pour anticiper les détections dans les aéroports. Au mieux nous avons à faire à des pieds nickelés amateurs au pire à d’irresponsables manipulateurs. L’avenir nous le dira...

@Batori parce que les détections dans les aéroports ne servent à rien, la grande majorité des porteurs de virus n'ont aucun symptome

Portrait de Rols75
24/février/2020 - 08h16

Incompréhensible. Pas plus tard qu'il y a quelques jours, Agnès Busyn a déclaré qu'il n'était pas la peine d'en commander, vu que nous en avions des millions en stock (sic). Et le nouveau ministre de la santé nous annonce qu'ils allaient en commander des millions (?).

Portrait de Angelussauron
24/février/2020 - 08h16

La France annonce prévoit une commande massive de plusieurs dizaines de millions de masques de protection. Il ne s'agit pas d'acheter des masques dits « chirurgicaux » que l'on voit un peu partout dans la rue, mais des masque FFP2 destinés aux professionnels en contact étroit avec des malades, et qui ne sont efficaces que pendant trois heures.

 

Ça veut dire que les autres masques ne sont pas bons contre le virus? Car là des masques de pro valable que 3h...

 

Pour juillet2307: J'ai vu un reportage dans un journal où il montré une usine française fabriquée des masques et être en plein régime. Donc il est possible que les masques soit de fabrication française. (en tout cas ça ne sera pas de Chine).

Portrait de nina83
24/février/2020 - 08h13

Les italiens n'ont pas su gérer du tout, j'espère que les échanges sont bloqués avec leur pays....

Portrait de Batori
24/février/2020 - 07h31 - depuis l'application mobile

Non content de subir une invasion migratoire sans précédent, notre gouvernement mondialiste et libéral, n’a rien mis en place pour anticiper les détections dans les aéroports.
Au mieux nous avons à faire à des pieds nickelés amateurs au pire à d’irresponsables manipulateurs.
L’avenir nous le dira...

Portrait de 10 francs
24/février/2020 - 07h03

smiley