05/12 07:16

La vice-présidente du MODEM, Marielle de Sarnez, mise en examen pour détournement de fonds publics dans l’enquête sur les emplois présumés fictifs des assistants de députés européens

A l’issue de plus de dix heures d’audition au tribunal de Paris, hier, la vice-présidente du MODEM Marielle de Sarnez, a été mise en examen du chef de « détournement de fonds publics » pour l’emploi d’une personne en qualité d’assistante parlementaire, a précisé au Monde une source judiciaire. Concernant les contrats de cinq autres assistants examinés par les juges, elle a en revanche été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté, selon cette source.

«La procédure lui donne désormais les moyens d’intervenir activement dans l’enquête, ont réagi auprès de l’Agence France-presse (AFP) ses avocats, Pierre Casanova, Christophe Ingrain et Paul Mallet. Marielle de Sarnez démontrera que l’infraction qui lui est reprochée est sans fondement.»

Le président du MoDem François Bayrou est pour sa part convoqué vendredi. Les juges cherchent à déterminer si des collaborateurs parlementaires ont été rémunérés par les fonds du Parlement européen alors qu’ils étaient en réalité affectés à d’autres tâches pour le parti centriste. L’ouverture d’une enquête préliminaire du parquet de Paris, en juin 2017, avait entraîné la démission de François Bayrou du poste de ministre de la Justice, de même que celles de Marielle de Sarnez du poste de ministre des Affaires européennes et de Sylvie Goulard du poste de ministre des Armées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vévert1416
5/décembre/2019 - 20h33
colin33 a écrit :
Dans quel parti politique pourra t on trouver des gens intègres, tous pourris, ils s'étonnent que la société se revolte !!!

Aucun. Mais ces derniers temps le MODEM fait fort

Portrait de colin33
5/décembre/2019 - 15h57 - depuis l'application mobile

Dans quel parti politique pourra t on trouver des gens intègres, tous pourris, ils s'étonnent que la société se revolte !!!

Portrait de moije
5/décembre/2019 - 15h38

Pour Fillon cela n'a pas traîné plus de 15 jours , pour l'équipe du modem cela a quand même attendu 2 ans 1/2 et pour le " chef " Beyrou toujours rien ! Justice à deux vitesse ?

Portrait de GUETARY 64
5/décembre/2019 - 12h50
JP67 a écrit :

pas de pot pour lui !

le prochain a qui la justice va faire la peau

c'est Beyrou le maire de Pau

Excellent !

Portrait de renelle
5/décembre/2019 - 09h28

cet

 

Ces mises en examen me mettent de bonne humeur  savoir que le maire de pau est un visiteur du soir et donne des conseils à un président  ne manque pas de sel  il s'est s'entourer depuis le début de son mandat on ne compte plus les ministres, anciens ministres avec des casseroles aux fesses et je ne parle pas de Benalla  pour lui c'est la cerise sur le gâteau

 

 

Portrait de JP67
5/décembre/2019 - 09h07

pas de pot pour lui !

le prochain a qui la justice va faire la peau

c'est Beyrou le maire de Pau

Portrait de dukatrinn
5/décembre/2019 - 07h59

Tous pareils et que la justice ne s’arrête  jamais de passer le karcher sur l’élite politiquo-politicienne de tout bord

Portrait de jarod.26
5/décembre/2019 - 07h31 - depuis l'application mobile

ce sont tous des pourris