19/10 10:16

Après deux mois de grève pour protester contre les conditions de travail dans la rédaction de France Soir... tous les journalistes sont licenciés

Depuis le 30 août, tous les journalistes de la rédaction de France Soir, édité uniquement sur le net, étaient en grève pour protester contre "une forte dégradation des conditions de travail et pour dénoncer les conditions du dialogue social au sein de l'entreprise depuis de nombreux mois". Parmi leurs principales revendications figuraient l'application de la convention collective des journalistes mais également des recrutements pour "compenser la démission d'un tiers de l'effectif en seulement un mois".

Au final le bras de fer aura été perdant-perdant pour les journalistes qui a l'issue de cette grève viennent d'être tous licenciés par la direction "pour des raisons économiques.

Selon les signataires du communiqué, ces licenciements ne signent donc pas pour autant l'arrêt de "France-Soir" qui continuera donc sans eux:  "Notre employeur a ainsi décidé de continuer à éditer ce qui fut l'un des plus grands journaux français de l'après-guerre. Avec quel cadre ? Dans quel but ? Il appartiendra à tous de rester vigilant. Si cette fin est difficile à accepter, nous sommes fiers du travail accompli et ce malgré des conditions moins que minimales. Pour nous, comme pour France-Soir, une nouvelle bataille commence".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CARAMEL MOU
19/octobre/2019 - 15h08

en voila un dialogue social bien mené, le patronat Français dans toute sa splendeur.

Portrait de Blek37
19/octobre/2019 - 15h06

France soir n'est plus vraiment un journal,(malheureusement !) ,mais un site web depuis 2014 !

Portrait de seb2746
19/octobre/2019 - 10h52

Faire un journal sans employé... il y a un magicien chez les dirigeants ?

Ils savent très bien que c'est impossible, il faudra bien au - 1 seule personne qu'il faudra "embaucher" d'une façon ou d'une autre, mettant à mal le licenciement global aux prudhommes...