01/09 12:09

Antisémitisme - Après la demande de pardon de Yann Moix, hier soir chez Laurent Ruquier, Bernard-Henri Levy lui répond: "Un homme qui a commis pareilles bassesses peut-il changer ?"

C'était un des moments les plus forts de l'émission de Laurent Ruquier, dès son arrivée sur le plateau Yann Moix a demandé pardon à toutes les personnes blessés par ses dessins de jeunesse antisémites et en particulier à Bernard-Henri Levy qui était ciblé par certains d'entre eux. Ce midi, dans une tribune publiée par le Point, le philosophe lui répond.

Voici quelques extraits de cette lettre:

"J'ai rencontré Yann Moix le 31 octobre 1993. (...) J'ai été informé, par des amis qui lui voulaient du bien, de l'existence de ces fameuses BD où j'apparaissais sous des traits infâmes et qui étaient l'œuvre, quoi qu'il en dise, non d'un « paumé », ou d'un « petit con », mais d'un antisémite.

Je n'ai jamais voulu rencontrer ces dénonciateurs, trop pressants pour être honnêtes. Mais j'ai eu des explications musclées avec l'intéressé qui me confirma la réalité de cette part d'ombre ; qui trouva des mots qui me parurent sincères pour dire la honte que, désormais, ces insanités lui inspiraient ; et que je vis, d'abord avec circonspection, puis, petit à petit, avec respect, s'engager dans une âpre, rude et longue aventure intérieure dont l'enjeu devait être de traiter le mal par le bien et de l'arracher, une bonne fois, à ses anciens penchants criminels. (...)

La question, dès lors, est : un homme qui a, jadis, commis pareilles bassesses peut-il réellement changer ? La réponse est oui. Pour peu – et je sais que c'est son cas – que ce changement soit le fruit d'un authentique travail sur soi, d'un effort de pensée et de connaissance honnête. (..)"

Je crois au repentir.

Je crois à la réparation. (...)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cotorep
2/septembre/2019 - 07h04
B612 a écrit :

On a connu BHL plus intransigeant. Lui qui n'a eu de cesse de taper sur les Gilets Jaunes à la moindre occasion, persuadé (ou voulant persuader) que ce mouvement était antisémite et fasciste, sautant avec délectation sur le moindre petit élément isolé pouvant le laisser penser pour généraliser. Mais ça lui posait pas de problémes de fréquenter en connaissance de cause un auteur de textes antisémites, qui lui-même fricotait jusqu'à pas longtemps avec l’extrême-droite et les milieux nationalistes.

Mais là c'est pas pareil, c'est pas la plèbe. C'est l'intelligentsia, c'est le milieu germanopratin qui se serre les coudes au mépris de toute valeur. C'est Moix l'enfant battu qui prend la défense de Polanski, et c'est BHL qui prend la défense de Moix auteur de diatribes antisémites nauséabondes. Pour beaucoup moins que ça BHL condamnerait d'autres sans autre forme de procès et sans révision de jugement.

J'allais le dire !

Portrait de twilight zone
1/septembre/2019 - 21h11

il parle de lui meme non....??

Portrait de Gregeagle
1/septembre/2019 - 19h51

Le philosophe milliardaire plus bête que lui tu meurt. 

Portrait de B612
1/septembre/2019 - 19h45

On a connu BHL plus intransigeant. Lui qui n'a eu de cesse de taper sur les Gilets Jaunes à la moindre occasion, persuadé (ou voulant persuader) que ce mouvement était antisémite et fasciste, sautant avec délectation sur le moindre petit élément isolé pouvant le laisser penser pour généraliser. Mais ça lui posait pas de problémes de fréquenter en connaissance de cause un auteur de textes antisémites, qui lui-même fricotait jusqu'à pas longtemps avec l’extrême-droite et les milieux nationalistes.

Mais là c'est pas pareil, c'est pas la plèbe. C'est l'intelligentsia, c'est le milieu germanopratin qui se serre les coudes au mépris de toute valeur. C'est Moix l'enfant battu qui prend la défense de Polanski, et c'est BHL qui prend la défense de Moix auteur de diatribes antisémites nauséabondes. Pour beaucoup moins que ça BHL condamnerait d'autres sans autre forme de procès et sans révision de jugement.

Portrait de letarsier
1/septembre/2019 - 18h53

Moix déclarait samedi : "J’ai essayé de m’arracher de ce trou noir, de ce cauchemar grâce à des gens lumineux comme BHL, qui m’ont permis de me construire intellectuellement."

Tout est dit. Quand on a pour mentor un BHL, comment peut-on croire à la moindre sincérité, à même une once d'honnêteté intellectuelle ? Les deux se complaisent dans la posture, dans la critique de l'autre, et s'enfuient quand la partie devient trop rude pour mieux recommencer plus loin et plus tard, avec à chaque fois la même attitude de cuistre.

Je n'ai jamais lu Moix, et je n'en ai pas l'intention du reste : la simple idée que je pourrais l'enrichir me désole.

Portrait de letarsier
1/septembre/2019 - 18h44

Que l'on se rassure, BHL, lui, ne changera jamais.

 

Hélas.

Portrait de seb2746
1/septembre/2019 - 18h32

Quel cinéma pour 2 hommes qui ont la même carte du CRIF, les même repas et les même relations... A croire que c'est un buzz pour vendre son brouillon et remettre un coup d'antisémitisme dans "l'affaire".

Portrait de Verygood
1/septembre/2019 - 17h04

Un vieux diction dit : "il n'y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis"....on ne condamne plus à mort car on pense et c'est notre universalisme que les gens peuvent changer.

Maintenant pour Y Moix se pose la question de l'opportunisme : a-t-il changé réellement ou alors pour pouvoir réussir dans certains cercles a-t-il changer par opportunisme ?

Portrait de Tonydi
1/septembre/2019 - 16h55 - depuis l'application mobile
Mikah2307 a écrit :

bien vu bhl, Dieu sait que des fois vous m'énervez, mais là vous l'avez bien mouché cet opportuniste!

@Mikah2307 va voir plus loin que le titre...

Portrait de nibali
1/septembre/2019 - 15h13

Le titre de l'article devrait plutôt être : "BHL a pardonné a Yan Moix

Portrait de hervmichel
1/septembre/2019 - 14h48

L emission de Ruquier a changé de décor pour rendre l image désagreable a l oeil très difficile de se concentrer sur les interventions des uns et des autres.  les blancs et beige de ce decor viennent en conflit avec les couleurs des chemises des invités c est moche et ca ne change pas le contenu. Quant a la nouvelle chroniqueuse qui ne fera q une semaine c est deja beaucoup, repeter 7 ou 8 fois "je suis mal a l aise" denote une pauvreté absolue de vocabulaire, un manque de culture navrant dans son agressivité permanente, seul Franz Olivier Giesbert en remplaçant  s en est sorti indemne! Il faudra dire a Ruquier qu il n est pas obligé a la parité quand il nous ramène n importe qui.... qu il est loin le temps de la brillante piquante spirituelle cultivée LEA SALAME!!!!

Portrait de hervmichel
1/septembre/2019 - 14h40

L emission de Ruquier a changé de décor pour rendre l image désagreable a l oeil très difficile de se concentrer sur les interventions des uns et des autres.  les blancs et beige de ce decor viennent en conflit avec les couleurs des chemises des invités c est moche et ca ne change pas le contenu. Quant a la nouvelle chroniqueuse qui ne fera q une semaine c est deja beaucoup, repeter 7 ou 8 fois "je suis mal a l aise" denote une pauvreté absolue de vocabulaire, un manque de culture navrant dans son agressivité permanente, seul Franz Olivier Giesbert en remplaçant  s en est sorti indemne! Il faudra dire a Ruquier qu il n est pas obligé a la parité quand il nous ramène n importe qui.... qu il est loin le temps de la brillante piquante spirituelle cultivée LEA SALAME!!!!

Portrait de hummerH2
1/septembre/2019 - 14h38
bib a écrit :

C'est une beau témoignange de BHL. Il faut savoir écouter, pardonner si les excuses d'autrui sont sincères et accompagnées de repentance. Ce n'est pas toujours facile.

Comme vous dites, à condition qu'elles soient sincères et accompagnées de repentance, ce qui ne semble pas etre totalement le cas !

 

Ce pauvre BHL semble être tombé dans le piège de Yann Moix et ses éléments de langage parfaitement bien choisi en ne parlant que de "bandes dessinées".

Yann Moix a d'ailleurs bien choisi ses mots en disant: "Je demande pardon pour ces bandes dessinées".Sous entendant, juste quelques petits gribouillis de gamin.

Mais , dans les faits, ces bandes dessinées ne représentent rien !!!, sur la centaine de pages que forment au total les trois numéros d'Ushoahia, on ne trouve aucune bande dessinée de sa main dans le numéro 1 (le plus négationniste), trois pages seulement dans le numéro 2 et deux pages dans le troisième numéro. Soit donc seulement cinq pages sur... cent pages !En demandant pardon pour ses quelques et rares "bandes dessinées", Yann Moix occulte  l'essentiel : il était bel et bien l'auteur également de nombreux textes!

Portrait de bib
1/septembre/2019 - 14h31

C'est une beau témoignange de BHL. Il faut savoir écouter, pardonner si les excuses d'autrui sont sincères et accompagnées de repentance. Ce n'est pas toujours facile.

Portrait de berg
1/septembre/2019 - 13h54
Mikah2307 a écrit :

bien vu bhl, Dieu sait que des fois vous m'énervez, mais là vous l'avez bien mouché cet opportuniste!

... ça serait bien de lire l’article ...

Portrait de LOL
1/septembre/2019 - 13h34
Joellecamelot a écrit :
Bravo BHl ....

BHIé vous vouliez dire? smiley

Perso je trouve impardonable ce qu'à fait Moix. D'autant qu'il ne demande des excuses que pour sauver sa petite carrière.

Portrait de Joellecamelot
1/septembre/2019 - 12h29 - depuis l'application mobile

Bravo BHl ....

Portrait de Joellecamelot
1/septembre/2019 - 12h29 - depuis l'application mobile

Bravo BHl ....

Portrait de Joellecamelot
1/septembre/2019 - 12h29 - depuis l'application mobile

Bravo BHl ....

Portrait de Joellecamelot
1/septembre/2019 - 12h29 - depuis l'application mobile

Bravo BHl ....

Portrait de Philou-02.
1/septembre/2019 - 12h23

Ah tiens ça faisait longtemps que l’on ne l’avait vu ! Toujours aussi propre sur lui comme lors de sa pause sur les gravats en Libye..