28/08 12:15

Le journaliste de France 2 Hugo Clément dénonce avec des images terribles les massacres de dauphins dans les îles Féroé (Attention images très violentes)

Dans les prochaines semaines, Hugo Clément présentera une nouvelle émission sur France 2. Dans le cadre de celle-ci, le journaliste s'est rendu aux Iles Féroé. Sur Twitter, il explique avoir "vécu un des moments les plus difficiles de [sa] vie professionnelle" : le massacre d'une centaine de dauphins globicéphales (attention images très violentes)

"Ces animaux ultra sociaux et très doux envers l’être humain sont pourtant protégés par la convention de Berne sur la vie sauvage. Les Féringiens mangent la viande de dauphins et défendent une tradition appelée Grindadrap, qui aurait permis à leurs ancêtres de survivre", indique Hugo Clément sur son compte Twitter en accompagnant ses messages de photos et de vidéos.

Et d'ajouter : "Aujourd’hui, les Îles Féroés sont riches, leurs supermarchés remplis de denrées en tout genre, rien ne manque, mais la chasse continue malgré tout. En moyenne, 800 cétacés sont tués chaque année dans l’archipel".

Dans une autre vidéo postée sur le réseau social, les internautes peuvent entendre le gémissement des dauphins en train de se faire tuer.

Le site Notre-Planète explique que le Grindadrap (le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins) est une pratique courante aux îles Féroé "soutenue officiellement par le gouvernement danois et trop souvent passée sous silence par les médias".

"Autrefois nécessaires pour nourrir la population féringienne, les massacres de globicéphales n'ont plus de sens aujourd'hui alors que les iles Féroé affichent l'un des niveaux de vie les plus élevés d'Europe. Selon l'association Sea Shepherd, les partisans de ce massacre soutiennent que sans cette consommation de viande de baleine, leur peuple n'aurait pu survivre et qu'elles sont un véritable "don" de Dieu...", expliquent nos confrères qui ajoutent que c'est aujourd'hui le plus grand massacre de mammifères marins d'Europe. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vladimirlefox
28/août/2019 - 22h46 - depuis l'application mobile

L’espèce humaine est la pire au monde. Ces hommes et femmes qui osent perdurer cette tradition sont à gerber.

Portrait de Gordon_F
28/août/2019 - 17h52

c pas une histoire de quota ? j'ai deja vu cela dans un autre pays !! car c facile de condamner mais cherchons les raisons precises de cette tuerie !!

Portrait de pypatche
28/août/2019 - 16h46

Combien de taureaux sont crucifiés par année ? Hugo Clément  devrait aussi se pencher sur cette barbarie ! là aussi ! c'est sanguinolant , et personne ne pleure ?

Portrait de videofred
28/août/2019 - 15h08
atchoumfarmer a écrit :

pas mieux 

 

La pêche électrique serait tout de même plus propre, moins de rouge, plus  discrete (humour noire)....

je le redis : UNE VISION D'HORREUR !!!

 

 

Portrait de videofred
28/août/2019 - 15h05
atchoumfarmer a écrit :

pas mieux 

La pêche électrique serait tout de même plus propre, moins de rouge, plus  discrete (humour noire)....

je le redis : UNE VISION D'HORREUR !!!

Portrait de videofred
28/août/2019 - 15h02

Il ne manque plus que l'odeur.... sur France 2.

A quand la TV 8K en odorama et en relief ?

QUE DIRE ? Sinon que c'est épouvantable, mais que pouvons nous vraiment faire individuellement nous tous lecteurs de cette info? 

UNE VISION D'HORREUR !!!

Portrait de m4
28/août/2019 - 14h42
hamilton a écrit :

L'homme est une espèce curieuse et complexe à comprendre.

Il sera heurté et choqué par l'image de massacre de ces dauphins, mais pas le moins du monde par les images d'un chalut remontant des milliers et milliers de sardines !

Pas faux !

Mais que voulez vous, quand l'homme en est rendu à avoir fabriqué une génération de petits tarés qui pensent que le lait viens de l'usine de fabrique de lait qui doit être située à coté de l'usine de fabrique de Coca Cola, et qui dessine un rectangle jaune en guise poisson, on ne peut plus s'attendre à des réactions cohérentes !

Portrait de th93100
28/août/2019 - 14h18
Lolifunr2 a écrit :

Ca me dégoute au même titre que la corrida. Tuer juste pour le plaisir, même pas pour se nourrir ou se vêtir du temps de la préhistoire...

smiley sauf,qu'ILS se nourrissent !

Portrait de hummerH2
28/août/2019 - 14h09
La République C'est Moi a écrit :

Cette histoire d'excuse du "marronnier" est (pardonnez-moi) complètement débile.

Vous proposez quoi? Que l'on ressorte le reportage de 1978 avec Yves Mourousi?

Faut-bien renouveler le reportage même si le sujet est connu.

 

Next

Ce qui est "débile" comme vous dites, et vous auriez du relire 3 fois mon post afin de le comprendre, c'est de qualifier l'auteur d'un reportage sur un fait divers ultra connu de "pro de l'investigation" .

 

Portrait de th93100
28/août/2019 - 14h07
Jilou1994 a écrit :

Où va t-on dans l'horreur ? Au niveau qualitatif il y a toujours eu des personnes bien prises dans le désir d'être des dieux indépendants jouant avec leurs propres règles. Mais de nos jours, "grâce" à la technologie et l'informatique, l'intoxication est à son comble, l'exploitation des hommes, des animaux, de la nature s'accélère. Le nombre d'indésirables qui viennent s'incarner pour consommer jusqu'à la moelle la matière comme le vivant s’accroît. Donc notre côté obscure est toujours présent mais c'est le nombre qui prend de l'ampleur et ainsi les tensions, les conflits, les catastrophes naturelles, les maladies s'accroissent. Même les nuées de sauterelles ne peuvent être blâmées puisqu'elles n'ont pas de libre arbitre alors que l'homme qui a aussi une conscience mais plus développée, peut faire des choix individuels qui mis ensemble comme de nombreuses gouttes d'eau forment un océan. un océan de malheur ou de bonheur comme résultat. N'attendons pas de l'autre qu'il change pour nous même évoluer, faire des choix constructifs pour le bien de tous. Ils sont des millions voire des milliards à faire n'importe quoi, et alors? Nous aussi nous ne sommes pas tout blancs, nous aussi nous avons mis du temps à comprendre, nous aussi nous avons notre part d'ombre. Donc l'idée n'est pas de critiquer pour se valoriser mais de comprendre ce qui ne fonctionne pas et pourquoi pour mieux servir la cause commune. En tant q'individus nous pouvons et devons participer sincèrement à inverser la tendance. Parce que les autres se laissent aller de plus en plus à leurs tendances animales, pourquoi devrions nous ne rien faire pour aider ? Que puis-je faire, je suis si insignifiant ? Au contraire, c'est cette de conscience de notre insignifiance que va nous rendre humble et nous faire comprendre que seul on est perdu. Ensemble nous sommes forts. Donc lève-toi et combat ! Combats sans compter tes joies ni tes peines, ni la perte ni le gain, ni la victoire ni la défaite. Rejoins-nous dans ce juste combat contre les conceptions erronées qui détruisent le monde et participent à plonger l'âme spirituelle que nous sommes dans un profond désarroi. Le résultat n'est pas dans nos mains certes mais la sérénité de participer de la bonne énergie, des bonnes batailles, nous est acquise quel qu'en soit le résultat. C'est un choix de vie, côté obscure ou lumineux, l’égoïsme ou la générosité, indifference ou compassion, orgueil ou humilité, maîtrise de soi ou laisser-aller, identification au corps ou à l'âme etc.  

Vous oubliez que l'homme est un grégaire à l'esprit individualiste... tout comme vous qui 'détenez une vérité absolue' et voulez y convertir les autres...

Portrait de hummerH2
28/août/2019 - 13h58
fairytale a écrit :

Des images insoutenables et bien tristes. Merci France 2  d'avoir des journalistes d'investigations et très pro. Même si certaines réalités sont difficiles à regarder en face.

 "pro de l'investigation" ??? smiley

Nous ressortir un "marronnier" comme ils disent dans le jargon journalistique, vue et revu chaque année depuis des lustres , il y a mieux comme "pro de l'investigation" !

Portrait de Jilou1994
28/août/2019 - 13h58

Où va t-on dans l'horreur ? Au niveau qualitatif il y a toujours eu des personnes bien prises dans le désir d'être des dieux indépendants jouant avec leurs propres règles. Mais de nos jours, "grâce" à la technologie et l'informatique, l'intoxication est à son comble, l'exploitation des hommes, des animaux, de la nature s'accélère. Le nombre d'indésirables qui viennent s'incarner pour consommer jusqu'à la moelle la matière comme le vivant s’accroît. Donc notre côté obscure est toujours présent mais c'est le nombre qui prend de l'ampleur et ainsi les tensions, les conflits, les catastrophes naturelles, les maladies s'accroissent. Même les nuées de sauterelles ne peuvent être blâmées puisqu'elles n'ont pas de libre arbitre alors que l'homme qui a aussi une conscience mais plus développée, peut faire des choix individuels qui mis ensemble comme de nombreuses gouttes d'eau forment un océan. un océan de malheur ou de bonheur comme résultat. N'attendons pas de l'autre qu'il change pour nous même évoluer, faire des choix constructifs pour le bien de tous. Ils sont des millions voire des milliards à faire n'importe quoi, et alors? Nous aussi nous ne sommes pas tout blancs, nous aussi nous avons mis du temps à comprendre, nous aussi nous avons notre part d'ombre. Donc l'idée n'est pas de critiquer pour se valoriser mais de comprendre ce qui ne fonctionne pas et pourquoi pour mieux servir la cause commune. En tant q'individus nous pouvons et devons participer sincèrement à inverser la tendance. Parce que les autres se laissent aller de plus en plus à leurs tendances animales, pourquoi devrions nous ne rien faire pour aider ? Que puis-je faire, je suis si insignifiant ? Au contraire, c'est cette de conscience de notre insignifiance que va nous rendre humble et nous faire comprendre que seul on est perdu. Ensemble nous sommes forts. Donc lève-toi et combat ! Combats sans compter tes joies ni tes peines, ni la perte ni le gain, ni la victoire ni la défaite. Rejoins-nous dans ce juste combat contre les conceptions erronées qui détruisent le monde et participent à plonger l'âme spirituelle que nous sommes dans un profond désarroi. Le résultat n'est pas dans nos mains certes mais la sérénité de participer de la bonne énergie, des bonnes batailles, nous est acquise quel qu'en soit le résultat. C'est un choix de vie, côté obscure ou lumineux, l’égoïsme ou la générosité, indifference ou compassion, orgueil ou humilité, maîtrise de soi ou laisser-aller, identification au corps ou à l'âme etc.  

Portrait de th93100
28/août/2019 - 13h53

Ils sont mignons les 'journalistes' qui se pointent 3 jours quelque part et en tirent des vérités définitives !

Ils sont riches, ils n'ont pas besoin ...

Les Feroe, c'est comme l'Islande que je connais très bien ! Ils sont 'riches', ils sont intelligents, ouverts au monde, BEAUCOUP PLUS PROCHE DE LA NATURE que les Fançais et autres Européens !

Alors oui, leur PIB par habitant est un peu plus élevé que celui des Français, mais, la vie y est beaucoup plus chère ! Ils ne produisent que de la pêche, des moutons et du pétrole (qui ne leur appartient pas totalement...). Donc ils sont 'riches' pour se payer des choses chères car tout est cher chez eux et il n'y a aucune variété alimentaire hors importation.

J'aimerais voir les donneurs de leçon dans la meme situation !

 

Portrait de fairytale
28/août/2019 - 13h50

Des images insoutenables et bien tristes. Merci France 2  d'avoir des journalistes d'investigations et très pro. Même si certaines réalités sont difficiles à regarder en face.

Portrait de hamilton
28/août/2019 - 13h34

L'homme est une espèce curieuse et complexe à comprendre.

Il sera heurté et choqué par l'image de massacre de ces dauphins, mais pas le moins du monde par les images d'un chalut remontant des milliers et milliers de sardines !

Portrait de Pierma
28/août/2019 - 13h25 - depuis l'application mobile

Je ne peux même pas regarder. Mon imagination suffit à faire horreur. Et mon indignation est sans aucune limite!

Portrait de nicballon
28/août/2019 - 13h07

Il dénonce quoi ... un truc qui sort dans les journaux chaque année depuis 15 ans ... tu parles d'un scoop.

Portrait de Beard
28/août/2019 - 12h56

C'est quand même pas très compliqué de comprendre que partout ou il y a des hommes, il y a des massacres , non ?