25/05/2016 17:57

Victime de la grève, un patron routier fond en larmes en direct chez Jean-Marc Morandini sur Europe 1 - Ecoutez

Ce matin, dans "Le Grand Direct de l'Actu" sur Europe 1, Jean-Marc Morandini revenait sur les grèves et les pénuries de carburant qui touchent la France.

Pour cela, Benjamin Lucas (président des Jeunes Socialistes), Clément Forestier (délégué national des Jeunes Républicains) et Gaëtan Dussausaye (Directeur national du Front National de la Jeunesse) étaient invités à débattre.

Au cours de l'émission, Thomas, un routier, est intervenu en direct. L'homme âgé de 28 ans a indiqué ne plus avoir d'essence pour faire rouler ses camions.

"Je suis désolé : je suis un peu ému parce que j'ai un crédit à payer. Je ne peux pas me permettre de me retrouver au chômage partiel", a-t-il déclaré, en larmes.

Et d'ajouter : "Pour moi, ça peut avoir des conséquences. Demain, je ne peux pas me retrouver avec 1.000 euros pour payer mes crédits".

Thomas estime qu'on "ne doit pas bloquer un système dans un pays dans lequel on est. On ne peut pas bloquer les gens sous prétexte qu'une loi ne satisfait pas".

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de frip
26/mai/2016 - 12h17

faut arreter de tout mettre sur le dos des grévistes. Les plus idiots dans l'histoire POUR LE MOMENT c'est bel et bien ce qui insulte les grévistes, car ce sont eux, qui fonce direct a la station pour faire le plein a max et remplir 30 bidons d'avance.

Suffit d'écouter les bonnes informations, on a exploser le record de consommation de carburant en 2 jours. Tu parles de 6 blocages en France qui font la pénuri ? mais arreter d'être idiot, les gens eux même crée la pénurie, les stations sont réaprovisionné, et quelques heures après déja vide. On rempli pas une station deux fois par jour bande d'idiots. Donc ouais c'est pas la faute de la CGT ou autres organisme syndical, c'est juste vous les blaireaux. 

Portrait de kristin54
26/mai/2016 - 09h09
Lowell_ a écrit :

Je comprends l'émotion de cet auditeur, et je suis touché par son émotion. Il y a juste un point que Thomas doit comprendre, la grève ne fait pas que des heureux. Il faut savoir, Thomas, qu'un crédit qu'on ne peut pas payer peut parfois avoir des assurances dites "pertes d'emplois". Elles sont de plus en plus proposées par défaut. Maintenant, le débat n'est pas là. Que Thomas voie le problème de ses crédits, de son empêchement à aller travailler, n'enlèvera jamais rien au fait que les enfants de Thomas, ceux des autres, les miens, n'auront, eux...R...I...E...N. Thomas, je l'écris d'autant plus sereinement que je suis moi aussi détenteur de crédits, que je n'ai plus d'emploi, que je suis veuf et père de deux enfants de 11 et 10 ans. Je dois vous le dire Thomas, j'ai honte. J'ai honte d'expliquer à mes enfants qu'ils doivent travailler à l'école pour ( soi disant ) avoir du travail plus tard alors que ça ne sera que des CDD, et encore, s'ils ont du bol. J'ai honte quand je leur dis que, plus tard, ils auront une "retraite" ( que je sais pertinemment qu'ils n'auront pas ). J'ai honte quand je leur dis que tout va aller formidablement bien alors que je sais que le chaos menace... et que je sais leur avenir, en l'état, condamné... Alors bien sûr, je ne le leur fais pas voir, pas subir, et je fais tout pour qu'ils gardent leur enthousiasme. Qu'il est loin mon problème de revenus, qu'il est loin mon problème de savoir si je vais avoir un emploi ou pas, qu'il est loin mon problème de savoir si je vais pouvoir payer mes factures ou non quand je sais que mes enfants sont condamnés... Alors, si je comprends l'émotion de Thomas, je lui dis juste, très amicalement, que serrer les dents fait aussi partie de la vie, surtout si c'est pour le bien de nos enfants pour lesquels j'ai décidé de me battre bien plus que pour moi... Bon courage à vous Thomas...

...............n oublions pas que l enseignement ,l assurance maladie pour tous, les congès payés, tous nos avantages ont eté obtenus par nos anciens à force de grèves et de sacrifices.

Portrait de Flochette
26/mai/2016 - 06h32 - depuis l'application mobile

et combien d'autres comme ce monsieur. c'est lamentable. je suis contre cette loi mais contre ce mouvement. une honte la CGT comme toujours.

Portrait de Etoile filante
25/mai/2016 - 21h34

Euh... Pourquoi parlez vous de mai 68??

Le pays a été dans l'arret un long

moment, et il y a eu repercussions positives. Certes...

 

Mais cessons de regarder en arriere ! c'etait il y a 50 ans! N'exagerons rien...

s'agit il peut etre de nostalgie?

 

depuis le pays a evolué, la situation economique actuelle n'est pas comparable à celle de 68. Ni meme le Taux de chomage!

 

plutot que de s'appuyer sur des exemples historiques liés à un contexte historique, il serait plus judicieux de regarder devant, un peu plus loin que le bout de son nez, et prendre en consideration le contexte economique actuel.

 

Arretez de justifier sans cesse votre greve et le fait d'emmerder la population en vous targuant de faire ca pour le bien de la france!!!

 

 

Portrait de eneyto
25/mai/2016 - 20h09
carou39 a écrit :

c'est joli albator mais c'est pas de vous smiley

uis desolé mais en tout il y a eu 3 morts un commissaire un jeune de 17 ans et un autre que je me souvient pas par contre au niveau des archives regarde qui c'est fait arrêter et qui nous gouvernent

Les Renseignements généraux ont soigneusement conservé jusqu'à aujourd'hui les 574 fiches des interpellés du 3 mai. Avec le recul, leur lecture est savoureuse, car on y retrouve, encore presque anonymes, des hommes qui depuis ont fait leur chemin, dont de futurs ministres de gauche... comme de droite. Bien sûr, les leaders sont embarqués: Alain Krivine, dirigeant trotskiste de la Jeunesse communiste révolutionnaire, Jacques Sauvageot, n° 1 de l'Unef, l'incontournable Cohn-Bendit et Henri Weber (aujourd'hui sénateur Psmiley; mais on trouve aussi Brice Lalonde (fiché comme président de la Fédération des groupes d'études de lettres) et José Rossi, futur ministre UDF d'Edouard Balladur, présenté comme «membre du bureau exécutif de l'Association nationale des jeunes du Centre démocrate». Quelques futurs journalistes ou écrivains font partie du lot: Guy Hocquenghem, Bernard Guetta (actuel directeur de la rédaction du Nouvel Obs, «déjà interpellé en 1964 lors d'affrontements contre des partisans de Tixier-Vignancour») ou Hervé Chabalier (patron de l'agence Capa).

 

Portrait de carou39
25/mai/2016 - 19h43
albator19 a écrit :

Mai 68 à changé quoi ?

 

Ils se souviennent, au mois de mai, D'un sang qui coula rouge et noir, D'une révolution manquée Qui faillit renverser l'Histoire, J'me souviens surtout d'ces moutons, Effrayés par la Liberté, S'en allant voter par millions Pour l'ordre et la sécurité.

c'est joli albator mais c'est pas de vous smiley

Portrait de eneyto
25/mai/2016 - 19h25

voila mai 68 ALBATOR

Au début, des revendications différentes selon les endroits sont posées au niveau des entreprises : des salaires plus justes, une réduction du temps de travail, pas de licenciements, davantage de droits dans l’entreprise. Dans les entreprises occupées et autour d’elles, apparaissent des comités ouvriers et des comités d’action, auxquels participent, outre les ouvriers en grève, des techniciens et des employés de l’administration, des habitants des environs, des étudiants et des lycéens. Les comités prennent l’organisation de la grève en main et deviennent le lieu d’intenses débats politiques. Il en est de même des universités, qui sont en partie occupées par les étudiants. 

Le 20 mai, le pays tout entier s’arrête. Celui-ci se trouve de fait dans la grève générale, bien que ni les syndicats ni les autres organisations n’y aient appelé. Les entreprises, les bureaux, les universités et les écoles sont occupés, la production et les transports sont bloqués. Les artistes, les journalistes et même les footballeurs se sont joints au mouvement. Sur les quinze millions de salariés que compte le pays, dix sont en grève. Des études réalisées plus tard ont certes légèrement revus ces chiffres à la baisse (faisant état de 7 à 9 millions de grévistes), mais c’est néanmoins la plus grande grève générale de l’histoire de la France. En 1936 et en 1947, « seulement » trois millions et deux millions et demi de travailleurs respectivement avaient participé à la grève générale. Cette vague de protestations, de grèves et de soulèvements ne resta pas sans résultats. Les salaires et les conditions de travail furent en partie fortement améliorés. Dans le domaine social et culturel aussi le mouvement de 1968 laissa des traces. L’odeur de renfermé et l’atmosphère suffocante qui régnaient dans les années 1950 et 1960 disparurent, les droits des femmes et des minorités furent considérablement accrus, on développa l’université et on l’ouvrit, la rendant accessible à d’autres couches de la société. Mais les rapports de domination et de propriété capitalistes restèrent intacts. La bourgeoisie dut certes faire des concessions politiques et sociales, mais elle garda le pouvoir

Portrait de albator19
25/mai/2016 - 18h58
eneyto a écrit :

et si vous aviez connu mai 68 toute la France a été bloquée 3 semaines plus rien et la vous gueulez alors que vous considérez comme des otages mai 68 cela a commencé par les étudiants , suivit des dockers les banques quand tu as 200 dockers qui s’amènent dans ton entreprise avec des bâtons et qu'ils disent si vous sortez pas on casse tout  que certaines personnes ne sortaient plus de chez elle car les affrontements se faisaient avec des pavés alors aujourd’hui vous faites rires .Vos ancêtres se sont battus pour obtenir ce que vous avaient et vous vous voulez perdre vos acquis .Moi a cette époque j'avais 17 ans et je me suis battu aussi pour pas que l'on m’enlève mes droits .Vous contractez des crédits qui faut rembourser et si on vous diminue vos salaires prestations vacances etc.....vous direz quoi a vos enfants faute aux syndicats car vous leurs direz pas que vous avez agit comme des moutons apeurés qui dit amen a tout

Mai 68 à changé quoi ?

 

Ils se souviennent, au mois de mai, D'un sang qui coula rouge et noir, D'une révolution manquée Qui faillit renverser l'Histoire, J'me souviens surtout d'ces moutons, Effrayés par la Liberté, S'en allant voter par millions Pour l'ordre et la sécurité.

Portrait de miquou
25/mai/2016 - 18h56
DEMON a écrit :

Petite mère. T'as qu'a bosser chez un patron si tu n'as pas les couilles d'assumer d'être patron. La honte ce type qu'il aille se cacher et acheter des kleenex.

Si c'était facile d'être patron, tout le monde le serait. Faut avoir un moral à toutes épreuves quand tu as affaire à des gens comme l'URSSAf, le RSI et la CIPAV .

Je n'ai aucune attache à la CGT. Pourtant je soutiens leur grêve. Il faut que Valls se tire en Israël et qu'il y reste et que culbuto se barre au plus vite....

Tu portes bien ton nom et la photo qui va avec montre ton intelligence!!! Une minorite de mec qui empeche les gens de travailler c'est honteux ce syndicat represente environ que 4%de la population et veut faire la loi ,mais ou va t'on !!!Martinez peut bien appeler a faire et a continuer la greve il touche son salaire et la plupart de ses syndicalistes se mettent en conge ou en maladie donc pour eux pas de perte et ne dites pas que c'est faux car c'est la verite j'en ai la preuve.De toutes facons la France est  irreformable des qu'on touche a leurs petits conforts et habitudes rien ne va plus.Les allemands ont fait ses reformes depuis longtemps et regardez ou ils en sont...Que se soit n'importe qui au pouvoir il ne pourra jamais rien faire sauf s'il promet 10 semaines de conges alors la pas de greve!!!!

 

Portrait de eneyto
25/mai/2016 - 18h54

et si vous aviez connu mai 68 toute la France a été bloquée 3 semaines plus rien et la vous gueulez alors que vous considérez comme des otages mai 68 cela a commencé par les étudiants , suivit des dockers les banques quand tu as 200 dockers qui s’amènent dans ton entreprise avec des bâtons et qu'ils disent si vous sortez pas on casse tout  que certaines personnes ne sortaient plus de chez elle car les affrontements se faisaient avec des pavés alors aujourd’hui vous faites rires .Vos ancêtres se sont battus pour obtenir ce que vous avaient et vous vous voulez perdre vos acquis .Moi a cette époque j'avais 17 ans et je me suis battu aussi pour pas que l'on m’enlève mes droits .Vous contractez des crédits qui faut rembourser et si on vous diminue vos salaires prestations vacances etc.....vous direz quoi a vos enfants faute aux syndicats car vous leurs direz pas que vous avez agit comme des moutons apeurés qui dit amen a tout

Portrait de Rose Well
25/mai/2016 - 18h46

La comm gouvernementale fonctionne à plein nez...

Portrait de LokKR
25/mai/2016 - 18h32
JeSuisPersonne a écrit :

Malheureusement quand on est chef d'entreprise il faut tout prévoir, quand l'entreprise repose sur des véhicules il faut prévoir en conséquence. Dommage pour lui mais cela ne justifie pas que l'on crache sur les grévistes qui se battent pour notre avenir à tous.

 

Malheureusement, lorsqu'on est chef d'entreprise (hors grosses multinationales qui semblent être les seules existantes dans votre tête), on fait ce que l'on peut pour "survivre", payer ses salariés si on en a, se verser un salaire si on le peut et surtout essayer de pérenniser son entreprise.

Alors si vous pensez réellement, après réflexion, qu'un chef d'entreprise peut se couvrir et préparer son entreprise à l'inexplicable, c'est à dire un besoin soudain de la part de quelques idiots fainéants et malheureux, de bloquer un pays tout entier pour avoir l'impression d'exister, ENFIN!! (Ouf, leurs femmes seront fières d'eux ce soir! Ils ont failli ne jamais vivre cela!), cela en dit long sur votre méconnaissance du monde de l'entreprise.

Quoi qu'il en soit, la plupart des "patrons", comme ces idiots (je me répète, pardon!) aiment les appeler pour marquer la différence, ne font pas de bruits mais agissent, pour le bien de leur entreprises, de leur salariés, de leur famille [...] Essayez de les respectez de temps en temps, cela fera du bien à l'Intelligence. (je ne parle pas que de vous, Chipiok, pas du tout même).

 

 

Portrait de chaparal
25/mai/2016 - 18h11

loll,manipulation grossièresmiley

 

Portrait de Nyco81
25/mai/2016 - 15h58
manubr11 a écrit :

"les grévistes qui se battent pour notre avenir à tous." vous êtes candidats à la blague de l'année ?le grévistes ils ne pensent qu'à leur petite gueule ... sinon pourquoi empêcheraient-ils les autres de travailler vous savez  ceux qui le souhaitent  , ceux qui ne pensent pas comme les grévistes ... oui oui il y en a et en plus ils sont majoritaires ...le chantage est l'arme des faibles ... un chef d'entreprise doit tout prévoir ? et vous auriez du rajouter "être payé comme un ouvrier" ... quels salauds de patrons nous sommes à créer de l'emploi pendant que l'état , les syndicats et les grévistes le détruisent.

Totalement d'accord. Et après ces gens s'étonnent que les patrons embauchent le moins possible et robotisent au maximum la production. Les employés ne sont plus responsables de rien, c'est toujours de la faute du patron. Cela fait 3 ans que je me retrouve avec des employés avec ce type de mentalité et il n'y pas de miracle. De +10% de croissance par an, je me retrouve à -10% de croissance depuis. Résultat ? Licenciement économique et tellement marre de ce système qu'avec mes associés nous avons décidé d'externaliser notre logistique pour ne plus avoir de salariés. Dans quelques mois, j'aurai enfin une vie plus sereine. La France nous aura écœuré d'être entrepreneur. Nous avons démarré avec 1000€ pendant nos études et avons réussi à créer 4 emplois en seulement 4 ans, je suis fier d'avoir réussi à faire cela, mais je n'en peux plus de me faire cracher à la gueule par des cons parce que je suis un patron. Qu'ils vivent ma vie 1 mois et on verra s'ils tiennent le choc. Ils gagnent surement plus que moi donc il faudra aussi qu'ils se fassent à ca.

Portrait de poulpeg
25/mai/2016 - 15h38
c'est mon avis a écrit :

Allez donc manifester sur l'A1, là les CRS ne vous ferons rien, comme ils l'ont fait quand les gens du voyage ont manifesté ! Mais laissez ceux qui ont BESOIN de travailler, le faire ! La loi ne vous plait pas ? ok ! Mais pourquoi prendre les français en otage ? Montez donc à Paris devant Matignon et l'Elysée puisque c'est après le gouvernement que vous en avez ! Allez manifester aux abords des stades pendant l'Euro également ! Je suis chauffeur routier, je fais 800 km toutes les nuits, j'ai BESOIN de travailler (et beaucoup de personnes sont dans le même cas) car j'ai des traites à payer, je sors de 3 ans de chômage (après un accident du travail), j'ai une femme et une fille handicapées, je DOIS travailler ! . Je fais 225 heures/mois, donc j'ai besoin des heures supplémentaires, mais je sais que les heures baissées de 25% à 10% résulteront d'un accord d'entreprise. Avez-vous lu la loi ? (la plupart des personnes ne l'ont pas fait). Dans la mienne, nous ne seront pas concernés. Votre patron, vous proposera de baisser la rémunération de vos heures supplémentaires, si la majorité des employés refuse, le patron n'aura d'autre choix que de garder votre rémunération à 25% (puis 50%) ! Quand on dit "défendre les ouvriers", on évite de les mettre au chômage, car n'oublions pas que tous ces grévistes syndiqués retrouverons leur poste une fois la grève terminée ! Ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde !!!

Le pire c'est que les 3/4 au moins de ces bouffeurs de merguez l'ont élu, ce président après qui ils en ont tant aujourd'hui...

J'aurais voté pour ce guignol, je ferais profil bas plutot que de bloquer le pays...

Portrait de geneva
25/mai/2016 - 15h30

Ce pauvre homme, nos dirigeants, et surtout nos syndicalistes rouges S'EN FOUTENT ! 

Portrait de Etoile filante
25/mai/2016 - 14h43

Le droit à la grève est une chose. Encore faut-il savoir exactement pourquoi nous faisons grève! Evidemment, cela ne va pas toujours dans le sens du salarié.

 

Le hic, c'est que la France est un pays de revendicateurs. Nous voulons toujours plus... plus de congés, plus de salaires, plus d'avantages sociaux...

Mais pas travailler plus, pas faire de concessions, etc... evidemment smiley

Forcément à un moment donné ça coince.

 

C'est pourquoi je ne cautionne pas le fait, non pas de faire grève, mais de bloquer la population. Celle qui souhaite travailler, celle qui n'a rien demandé, celle qui a signé un contrat de travail et qui en a accepté toutes les clauses.

Les grévistes donnent une mauvaise image dans le sens où il s'attaquent aux libertés individuelles. Il est intolérable pour moi de ne pas pouvoir prendre mon train alors que j'ai payé un abonnement, d'arriver en retard au travail, de ne pouvoir prendre de pause, de me justifier auprès de mon patron, de manquer de me faire virer (je me souviens encore de la grève sncf de 11 jours l'an dernier...), de payer de la nounou en heures supplémentaires car évidemment il faut rattraper le retard.

 

Messieurs les grévistes, vous souhaitez avoir le soutien de la population en agissant de la sorte? J'ai du mal à comprendre le concept.

 

Pourquoi n'allez vous pas bloquer l'elysée, Matignon, l'Assemblée Nationale?

Non, vous choisissez l'option prise en otage de la population. Or, nous ne sommes pas un genre de monnaie d'échange.

 

Bref... ras le bol.... personnellement, je commence à porter un profond mépris à ces gilets oranges fluos qui n'ont aucun respect pour moi, pour ma situation, pour mon travail. Je ne peux le prendre avec philosophie. En revanche, toutes ces personnes victimes des grévistes ont tout mon soutien. Car il y en a qui sont vraiment mis à mal à cause de ces grèves.

 

 

 

Portrait de poulpeg
25/mai/2016 - 14h41
J'aime le sexe a écrit :

et c'est parti, les articles pour laver le cerveau des moutons vont affluer pour agrandir l'effet de mauvaise image envers les grévistes. Les médias jouent bien le jeu du gouvernement, féliciation

Parce que tu penses sincèrement que les patrons ou les travailleurs (les vrais, pas les feignasses de CGTistes) sont moins intelligents que les grévistes ? Looooooooooooool

Vous vous la faites tous seuls votre mauvaise image. Vous n'en glandez pas une et dès qu'un de vos avantages aussi injuste qu'inutile fait mine de vous échapper dans l'intérêt général, vous vous empressez d'emm... le monde, quitte à mettre des boites dans la merde, pour protéger votre c...Vous êtes juste des parasites

Portrait de poulpeg
25/mai/2016 - 14h32
J'aime le sexe a écrit :

Yo les idiots. SI vous aimez la sodomie, rien ne nous empêche d'offrir de la vaseline à vos patrons. Et puis si vous voulez tant perdre vos acquis sociaux, vous avez qu'à renoncer à vos congés payés. Ah mais attendez, les petites nature, tant qu'on y touche pas, tout va bien ? allez j'espère qu'un jour on touchera vos congés payés, les plus idiots d'entre vous, va se dire "ah mais oui on a pas le choix, il faut supprimé nos congés payé" et pour les moins idiots, ils se diront "ah mais non, on touche pas a mes congés payés" ah mais tout de suite ça change de discours, tout de suite, quand ça touche clairement ses petits truc, là vous savez réagir hein smiley bande de brebis inculte. Et avis au plus gros ignorant qui disent "mais ils ont pas lu la loi" justement pauvre endouille, commence par la lire et compare avec la loi actuelle et on en reparle après si ya rien qui te choque. Purée l'école vous a rien enseigné ? c'est quoi le souci? c'est l'éducation de vos parents ? j'arrive pas a trouver comment vous pouvez tous êtes aussi bête? 

Dis donc, pour un gars qui traite les autres d'ignorants tu fais beaucoup de fautes je trouve. Moi je suis pour cette loi et trouve que les gars qui sont en grève en ce moment le sont parce que ce sont des fumistes... Qui est réellement fatigué au bout de 35h hebdomadaires, serieux ? Je fais entre deux et trois fois ca et je me porte très bien... Faut arrêter d'écouter vos mentors sous prétexte qu'ils ont un mégaphone ou que ce sont les rois de la merguez devant le barbecue. Y a des raisons à cette loi, continuez à ne pas vouloir adapter le code du travail et on embauchera à l'étranger, c'est pas un problème... pour nous en tout cas smiley

 

Portrait de brems
25/mai/2016 - 14h05
J'aime le sexe a écrit :

En tous cas j'ai pas autant de merd* dans les yeux que vous tous, petit blaireaux qui crachent sur les autres alors qu'ils vous défendent aussi. Bande de comiques.

Perso je ne me sens pas défendue. Il y a beaucoup de choses très bien dans cette loi c'est dommage que les comiques de la CGT ne se penchent pas plus dessus. Qui a parlé de l'augmentation des jours de congés exceptionnels en cas de décès d'un proche ? PERSONNE pourtant c'est dans la loi. Personne n'a parlé non plus de la visite médicale avant embauche supprimée c'est pourtant une très bonne chose, ça coûte beaucoup d'argent aux entreprises alors que ça ne sert strictement à rien, quel salarié va parler de ses soucis de santé avant de se faire embaucher ???? On peut discuter des heures supplémentaires qui seraient payées 10 % de plus au lieu de 25 mais il faut savoir que dans beaucoup d'entreprises les heures supp ne sont plus payées mais dans le meilleur des cas récupérées donc aucune majoration dans ce cas là alors 10 % c'est toujours mieux que rien... La CGT ne défend personne la CGT ne défend que ses petits intérêts. Empêcher les gens de se déplacer et demain supprimer l'électricité c'est ça aider les gens ???? Peut-être que des malades ou des personnes âgées vont mourir peut-être que des entreprises vont mourir peut-être qu'à cause de ça des pères de famille vont se suicider c'est ça aider les gens ???? 

Portrait de jbh33
25/mai/2016 - 14h03
sylvie16 a écrit :

tout est dit . Merci 

+1000 . Et bizarrement ce sont toujours les mêmes qui font grèves ( ceux qui sont protégés en plus de ça !) Et surtout qui empêche les autres de travailler et nous font perdre de l'argent ! ( 4 jours de salaires depuis janvier en moins car école en grève !)

Portrait de crossfire
25/mai/2016 - 14h02
J'aime le sexe a écrit :

Yo les idiots. SI vous aimez la sodomie, rien ne nous empêche d'offrir de la vaseline à vos patrons. Et puis si vous voulez tant perdre vos acquis sociaux, vous avez qu'à renoncer à vos congés payés. Ah mais attendez, les petites nature, tant qu'on y touche pas, tout va bien ? allez j'espère qu'un jour on touchera vos congés payés, les plus idiots d'entre vous, va se dire "ah mais oui on a pas le choix, il faut supprimé nos congés payé" et pour les moins idiots, ils se diront "ah mais non, on touche pas a mes congés payés" ah mais tout de suite ça change de discours, tout de suite, quand ça touche clairement ses petits truc, là vous savez réagir hein smiley bande de brebis inculte. Et avis au plus gros ignorant qui disent "mais ils ont pas lu la loi" justement pauvre endouille, commence par la lire et compare avec la loi actuelle et on en reparle après si ya rien qui te choque. Purée l'école vous a rien enseigné ? c'est quoi le souci? c'est l'éducation de vos parents ? j'arrive pas a trouver comment vous pouvez tous êtes aussi bête? 

 

Moi je ne comprends pas comment un individu comme vous, tellement supérieur aux autres a vous lire, tellement plus intelligent que les autres, tellement plus futé, semble en fait avoir raté sa vie en restant en bas de l'échelle sociale a hurler après les méchants patrons qui l'exploite.

 

Vous auriez du réussir dans la vie, ou alors la médiocrité a été votre choix de vie ? smiley

Portrait de JeSuisPersonne
25/mai/2016 - 13h43

Malheureusement quand on est chef d'entreprise il faut tout prévoir, quand l'entreprise repose sur des véhicules il faut prévoir en conséquence. Dommage pour lui mais cela ne justifie pas que l'on crache sur les grévistes qui se battent pour notre avenir à tous.

Portrait de zeltron
25/mai/2016 - 13h30

Un syndicat à la ramasse qui tente de  se racheter une crédibilité avec des grévistes qui ont la sécurité de l'emploi  et qui ne sont pas concernés par la loi ..

Portrait de BUCK JOHN
25/mai/2016 - 13h28

Il suffit de pendre Martinez à un réverbère avec quelques sbires encartes CGT. 

Portrait de X232
25/mai/2016 - 13h18

Euh, excusez moi de poser une question bête et stupide. Dans ce lot de grévistes, lesquels sont vraiment impactés par la loi travail ? Cela ressemble fortement à des gens qui ont des status particuliers et qui n'ont rien à craindre (SNCF, RATP, EDF...)

Pour le raffineries je sais pas ??

Merci de nous éclairer la dessus, merci

Portrait de sylvie16
25/mai/2016 - 13h06
Tagada1 a écrit :

Vu de l'étranger, votre pays fait peur à voir.

On l'aime beaucoup pour sa culture et sa gastronomie.

Mais des grèves-ci, des grèves-là...  

Et après, ils se plaignent de ne pas avoir de travail... Normal, vous fichez tout à terre.

 

tout est dit . Merci 

Portrait de oiseaubleu
25/mai/2016 - 13h03
nwldx a écrit :

Soutiens à ce patron contre cette minorité qui bloque le pays.

Les syndicalistes ont leur emploi garanti, ce qui n'est pas le luxe de tout le monde.

Mais ça, ce n'est pas leur problème.

Bien d'accord! les grévistes prennent le pays en otage et empêche les gens de bosser! et certains vont se retrouver au chômage! Merci la CGT! et merci au gouvernement de m....

Portrait de sylvie16
25/mai/2016 - 13h02

Je vais me faire insulter , mais c est pas grave . Merci à ces grévistes qui empêchent les gens de travailler . Cela n est pas un cas particulier , il doit y en avoir d autre . Messieurs les grévités , je vous demande  de indemniser les gens qui perdent du pouvoir d achat à cause de vous . 

Oui au droit de grêve , mais non au blocage durable . 

On s étonne que les pays n étrangers n investissent pas en France , regarder les gros titres des journaux français , raffineries bloqués , grève de la sncf .... Qui peut avoir envie de venir dans notre pourtant si joli pays . 

 

Portrait de nwldx
25/mai/2016 - 12h51

Soutiens à ce patron contre cette minorité qui bloque le pays.

Les syndicalistes ont leur emploi garanti, ce qui n'est pas le luxe de tout le monde.

Mais ça, ce n'est pas leur problème.