18/11 10:31

Israël : La chaîne américaine CNN a diffusé pour la première fois cette nuit une enquête sur les nombreux viols de jeunes filles commis le 7 octobre dernier par le Hamas - Vidéo

La chaîne américaine CNN a diffusé jeudi soir un reportage d'investigation de six minutes, révélant des témoignages déchirants sur des viols perpétrés le 7 octobre, lors de l’attaque du Hamas. Le reportage, présenté par Jake Tapper, met en avant des témoignages particulièrement éprouvants : un paramédical raconte comment il a trouvé des jeunes filles violées et tuées, une bénévole du camp de Shora partage son expérience traumatisante, et une survivante relate les horreurs infligées par les terroristes du Hamas. Ta

Selon des sources policières, il existe des preuves que les terroristes se sont entraînés pendant des années pour le massacre. "Les terroristes ont raconté que le but de la décapitation et du viol était de semer la peur et la panique dans la population israélienne", ont-ils dit. La démarche d'Israël pour attirer l'attention sur ces viols intervient après que certaines voix dans le monde ont nié l'existence de tels actes.

Par ailleurs, de nombreuses organisations féminines internationales sont restées silencieuses et n’ont pas encore condamné ces actes. À l'approche du 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes, le ministère des Affaires étrangères israélien intensifie ses efforts pour sensibiliser la communauté internationale.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piwit
18/novembre/2023 - 14h15 - depuis l'application mobile

Les féministes ne réagissent pas pour une simple raison : les terroristes du Hamas ne sont pas des « mâles blancs et catholiques de + 50 ans »…

Portrait de Decenale
18/novembre/2023 - 11h38

Avec la bénédiction de la gauche française

Portrait de dadouronron
18/novembre/2023 - 11h29

Ou sont les féministes de tout bord ????

Plus facile de se courroucer sur une mauvaise blague de Tex que de dénoncer des viols commis par une "minorité oppréssée" et de prendre le risque de froisser son fond de commerce

Portrait de Archimede
18/novembre/2023 - 10h42

Ordure de nazislamistes, à exterminer sans sourciller.