25/10 10:02

Après sept semaines d’audience, c’est le jour du verdict aujourd'hui pour Rédoine Faïd, jugé devant la cour d’assises de Paris avec cinq de ses proches pour son évasion de la prison de Réau en 2018

Après sept semaines d’audience, c’est jour de verdict aujourd'hui pour le « roi de la belle » Rédoine Faïd, jugé depuis début septembre devant la cour d’assises de Paris avec cinq de ses proches pour sa spectaculaire évasion de la prison de Réau en 2018. La cour, partie délibérer dans un lieu tenu secret après les derniers mots des accusés lundi matin, rendra son verdict « à partir de 17H00 », a annoncé la présidente Frédérique Aline.

Les magistrats professionnels et les jurés doivent répondre à 194 questions sur la culpabilité et responsabilité de chacun des 12 accusés -- dont deux frères et trois neveux du braqueur multirécidiviste de 51 ans. Rédoine Faïd, contre qui l’accusation a requis 22 ans de réclusion criminelle -- une peine faite « pour les assassins », a répondu sa défense, avait choisi de garder le silence pendant l’instruction, pour protester contre ses conditions d’incarcération.

Il s’est bien rattrapé à l’audience, faisant le show à chacune de ses interventions, ne se privant pas de blagues répétées sur son attrait pour les « belles » -- « j’ai pris mes baskets, on sait jamais », a notamment glissé celui qui comparaît ici pour sa deuxième évasion. Pendant de longues heures d’un exposé aux airs « de masterclass » selon l’accusation, il a raconté l’organisation minutieuse d’un plan construit autour d’une « faille irrationnelle » : l’absence de filins anti-aériens à côté des parloirs de la prison de Réau (Seine-et-Marne). Ils ont depuis été installés.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions