16/01 14:42

Le commerçant qui a diffusé les visages des voleurs dans sa boutique s’explique en direct dans "Morandini Live": "On en a ras-le-bol des vols et la police n’a pas les moyens pour agir!" - Regardez

Ce matin, Jérôme Jean, commerçant à Amiens, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. Épuisé par les vols qui se multiplient dans sa boutique, il a décidé de publier sur les réseaux sociaux la vidéo avec les visages des voleurs.

"J'ai été voir les policiers pour porter plainte. Aujourd'hui, on est un peu découragé. La police fait ce qu'elle peut avec le peu de moyen qu'elle a. Je n'en veux pas à la police. J'en veux à ceux qui font ça. Le système est totalement inefficace aujourd'hui. Ces individus ne risquent rien. Il faut que ça change", a-t-il débuté.

Et d'ajouter : "Les policiers m'ont dit 'n'espérez pas grand chose parce qu'on a énormément de plaintes'. En publiant les vidéos, j'espère qu'en tant que victime je ne deviendrai pas le coupable. Aujourd'hui, on a une montée d'un certain nombre d'incivilités. Je ne suis pas le seul : il y a des commerçants en France qui doivent se retrouver dans ce cas-là. On est emmerdé sans cesse! J'espère que les pouvoirs publics vont prendre en considération ce problème et mettre des vraies peines et des vraies sanctions".

"Il y a trente ou quarante ans, les commerçants étaient des gens respectables. Aujourd'hui, être un commerçant en France, au cas où on pourrait gagner un peu d'argent, on nous montre du doigt. Il faut arrêter de penser que les commerçants sont très riches (...) Il faut prendre conscience que, si nous les commerçants on est confronté à ce type de malfrats, c'est aussi de l'insécurité dans les villes françaises. J'espère qu'on sera entendu : tous les commerçants français en ont ras-le-bol!", a poursuivi Jérôme Jean.

"Les assurances, on les a déjà sollicitées. Ce n'est pas la première fois. Je pense qu'on aura une indemnisation. Je l'espère. J'aimerais que ce qui m'est arrivé puisse servir (...) En France, la police n'a plus de moyens. Elle ne sert plus à rien : elle observe (...) Je rêverai que ces gens-là [les voleurs, ndlr] viennent dans mon magasin pour faire un stage d'une semaine pour voir ce que c'est de tenir un commerce", a-t-il conclu.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ryan
17/janvier/2023 - 12h21

total soutien, que tous les gens qui se fassent voler ,cambrioler fassent de même,  marre de cette racaille impunie

Portrait de Ocarina
16/janvier/2023 - 21h15
Azrael68 a écrit :

Total soutient à ce commerçant ! Il faut les afficher sur les panneaux 4 par 3 de la ville que tout le monde puissent les reconnaître !

Le souci, c'est que c'est le commerçant qui va avoir des emmerdes pour avoir diffusé l'image de cette racaille ; en France on a une justice qui marche à l'envers.

 

Portrait de Azrael68
16/janvier/2023 - 21h06 - depuis l'application mobile

Total soutient à ce commerçant ! Il faut les afficher sur les panneaux 4 par 3 de la ville que tout le monde puissent les reconnaître !

Portrait de COLIN33
16/janvier/2023 - 19h07 - depuis l'application mobile

Il a raison, si les réseaux sociaux ont des défauts, dans ce cas , que des avantages....

Portrait de Koikilencoute
16/janvier/2023 - 18h17

Seul décréter un état d'urgence résoudrait l'inefficacité du système judiciaire. Pendant quelques mois, mise en prison immédiate des délinquants, remigration, etc. Il faut #Zemmour2027 et une assemblée majoritaire Reconquête! Je ne vois pas d'autre solution.

Portrait de Nowo
16/janvier/2023 - 15h04

Il y a une vingtaine d'année j'ai travaillé dans une grande surface, malgré de multiples appels lors de vols à l'étalage, je n'ai jamais vu la police se déplacer.

Ca passe en démarque inconnue et c'est inclus dans les prix de vente. 

J'imagine que de nos jours c'est pire...