11/01 10:02

Un Américain radicalisé de 19 ans, qui avait attaqué des policiers à la machette le soir du Nouvel An à New York, a été inculpé cette nuit aux USA - Vidéo

Un Américain radicalisé de 19 ans, qui avait attaqué des policiers à la machette le soir du Nouvel An à New York, a été inculpé au niveau fédéral, notamment pour tentative de meurtre sur agents de l'État, a annoncé cette nuit un procureur fédéral. Le jeune homme radicalisé, Trevor Bickford, qui voulait commettre une attaque djihadiste ce soir-là est accusé d'avoir attaqué trois agents lors du réveillon du Nouvel An près de Times Square, où des New-Yorkais et des touristes du monde entier se rassemblent par milliers le soir du 31 décembre.

Selon une plainte de la police, Trevor Bickford avait porté plusieurs coups et causé des blessures à la tête et aux épaules des agents, sans mettre leurs vies en danger, avant d'être immobilisé.

Dans le communiqué annonçant l'inculpation de Trevor Bickford, le procureur fédéral de Manhattan Damian Williams cite ses «tentatives de mener le djihad par le meurtre d'agents de l'État américain».

«Nous sommes profondément reconnaissants pour la bravoure des agents blessés dans cette horrible attaque», a déclaré dans le même communiqué le ministre de la Justice américain Merrick Garland. Lors d'un premier interrogatoire Trevor Bickford avait déclaré «en substance»: «Je voulais tuer un officier en uniforme (...) j'ai crié Allah Akbar», selon la plainte de la police. Originaire de l'État du Maine, dans le nord-est des États-Unis, le jeune homme avait manifesté des signes de radicalisation islamiste avant les faits et portait sur lui un journal intime dans lequel il avait écrit que son frère, soldat dans l'armée américaine, avait «rejoint les rangs de l'ennemi», selon le communiqué du bureau du procureur Damian Williams.

«Il a expliqué que dans un premier temps, il voulait voyager à l'étranger, mais qu'il a ensuite décidé de venir à New York en premier pour tuer et mener le djihad», avait assuré la procureure Lucy Nicholas lors d'une audience de comparution devant un tribunal de l'État de New York, à Manhattan.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
11/janvier/2023 - 13h51

La religion d'amour commence à s'implanter aux USA.