22/12/2022 17:31

Un homme condamné à de la prison ferme pour un refus d'obtempérer ayant mis en danger des policiers à Agde dans l'Hérault, dont l'un avait fait usage de son arme sans faire de blessé

Un homme de 40 ans a été condamné à de la prison ferme pour un refus d'obtempérer ayant mis en danger des policiers à Agde (Hérault), dont l'un avait fait usage de son arme sans faire de blessé, a indiqué le parquet. Le 9 décembre, des policiers du commissariat d'Agde avaient tenté de contrôler un véhicule avec deux hommes à bord, mais le conducteur avait pris la fuite à vive allure, a précisé dans un communiqué le procureur de Béziers.

Alertés, deux autres policiers ont bloqué la circulation un peu plus loin avec leur véhicule de service. «Le conducteur est parvenu à doubler la file d'attente, à vitesse réduite, mais il refusait de nouveau d'obtempérer. Le véhicule continuant à avancer en leur direction, les deux policiers municipaux se sont écartés pour ne pas être percutés et l'un d'eux a tiré trois balles de 9 mm avec son pistolet automatique, heureusement sans atteindre quiconque», a expliqué le procureur.

Le véhicule s'est alors arrêté quelques mètres plus loin et les deux hommes ont été interpellés. En garde à vue, le conducteur a expliqué «avoir paniqué car il se savait en défaut de permis et d'assurance». Il avait déjà été condamné à 21 reprises entre 2001 et 2022, notamment pour «des faits de vols et de violences ainsi que de nombreux délits routiers».

Le 14 décembre, le tribunal correctionnel de Béziers l'a condamné en comparution immédiate à trois ans d'emprisonnement ainsi qu'à la révocation d'un sursis de six mois d'emprisonnement d'une précédente condamnation, avec maintien en détention, pour «un refus d'obtempérer exposant directement des agents de police à un risque de mort ou d'infirmité permanente», précise le parquet. De son côté, le passager a été rapidement mis hors de cause.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
22/décembre/2022 - 19h12

Condamné à 21 reprises et il roulait tranquillement ? La "justice" française, quoi...

Quant' au profil de cet "homme", vous l'avez déjà deviné...

Portrait de Orwell2024
22/décembre/2022 - 17h59

Un danger public ce type avec une condamnation de trois ans nous sommes ,(peut-être !) ,tranquilles pour un ans et deux ou trois mois !

Portrait de damic
22/décembre/2022 - 17h48

Bravo !