05/10 18:30

Magali Berdah : Instagram n'envisage pas de rouvrir le compte du rappeur Booba, même si le tribunal de Marseille a jugé lundi dernier sa fermeture illégale

La fermeture du compte Instagram du rappeur Booba, décidée en juillet dans le sillage de l’enquête pour harcèlement à l’encontre de Magali Berdah, patronne de l'agence d'influenceurs Shauna Events, a été jugée illégale  par le tribunal de Marseille, mais visiblement Instagram a décidé de ne pas réouvrir le compte du rappeur !

Dans son ordonnance de référé lundi, le tribunal judiciaire a reconnu que sa décision initiale avait été rendue «sur une base légale irrégulière et doit de ce fait être rétractée». Il s'est néanmoins déclaré «incompétent» concernant un éventuel rétablissement du compte, demandé par la défense du rappeur. 

Il s'agit d'«un point purement procédural», a souligné Meta, la maison mère d'Instagram, auprès de l'AFP, rappelant que la décision de désactiver le compte de Booba «a été prise en application» de règles internes à Instagram, à la suite de signalements d'utilisateurs et de l'ordonnance du tribunal, «mais aucunement à la demande» de Magali Berdah.

«Tu as perdu Magali, et tu vas perdre sur tout le reste», s’est tout de même permis de commenter sur Twitter le rappeur, engagé depuis plusieurs mois dans un conflit juridique et médiatique avec Magali Berdah.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Clomoto
5/octobre/2022 - 19h37 - depuis l'application mobile

J'aime beaucoup Booba pour ses positions sociétales (Covid, propagande Transgenre) mais pour le coup il manque d'intelligence quand il fanfaronne. Tout le monde sait qu'Instagram est libre de bannir qui il veut en raison des conditions d'utilisation qui sont volontairement très vagues. Aucun tribunal français n'a le pouvoir de contraindre un réseau social à autoriser une personne à ouvrir un compte, la justice ne peut qu'ordonner la fermeture d'un compte qui violerait la loi (diffamation, haine, apologie du terrorisme, etc.).

Portrait de Youpiland
5/octobre/2022 - 19h23

On s'en fiche.

Ce qui reste plus débile, c'est que la plainte du mec pour un compte instagram ait été gérée par l'administration française au fond, avec du temps passé... pour rien donc.

Portrait de iceman
5/octobre/2022 - 18h49

L'ordonnance n'a pas du tout indiqué que la fermeture était illégale... Elle a simplement estimé que le tribunal de Marseille ne pouvait pas la demander, ce qui est anecdotique vu qu'instagram a décidé lui-même de fermer son compte sans tenir compte de cette demande.

De toute manière, il est évident qu'un tribunal administratif français, comme il l'a rappelé, n'a aucun pouvoir sur ce que fait une société américaine quant au choix de ses utilisateurs...