13/09 09:41

Après le classement sans suite pour prescription de l'enquête pour viol et agression sexuelle sur mineur, Nicolas Hulot annonce qu'il n'apparaîtra plus publiquement: "C’est fini. Je veux qu’on me laisse tranquille."

 L'enquête pour viol et agression sexuelle sur mineur visant l'ex-animateur de télévision et ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a été classée sans suite pour prescription de l'action publique, a indiqué lundi le parquet de Paris. Mais cette affaire marque visiblement la fin des apparitions de Nicolas Hulot qui, très marqué par ce qui s'est passé a décidé de ne plus venir à Paris ni même d'apparaître publiquement.

Les reporters du Parisien qui ont tenté d'interroger Nicolas Hulot racontent ce matin dans le quotidien, cet échange avec l'ancienne star de TF1 dans la commune côtière de Saint-Lunaire en Ille-et-Vilaine:

'"On finit par croiser Nicolas Hulot en bas de chez lui. Tee-shirt de surf usé, tongs et jean délavé, il nous demande de le laisser tranquille. « Je ne veux plus apparaître. C’est fini. Je veux qu’on me laisse tranquille. Je ne souhaite pas à mon pire ennemi le quart de ce que j’ai vécu », enjoint-il, regard noir et poings serrés."

L'enquête avait été ouverte le 26 novembre 2021 après la diffusion d'un documentaire dans Envoyé spécial, dans lequel six femmes accusaient M. Hulot de violences sexuelles qui auraient eu lieu entre 1989 et 2001. L'une d'elle était mineure à l'époque des faits qu'elle dénonçait, ce qui a poussé le parquet de Paris à ouvrir une enquête préliminaire.

Cette femme, prénommée Sylvia, racontait dans le documentaire, à visage découvert, avoir été agressée sexuellement en 1989, à l'âge de 16 ans, par Nicolas Hulot dans la voiture de ce dernier, après avoir été invitée à assister à une émission qu'il animait alors à Paris. Elle a ensuite déposé plainte contre l'animateur et a été entendue par les enquêteurs peu après l'ouverture de l'enquête. Dans le documentaire, cinq autres femmes témoignaient, notamment de baisers par surprise.

Parmi elles, la militante écologiste Claire Nouvian racontait avoir été mise en garde par l'entourage "politique" de Nicolas Hulot avant un tournage en 2008, afin qu'elle évite de se retrouver seule avec lui.

Deux autres femmes, l'ancienne animatrice Maureen Dor et une ex-employée de TF1, avaient pour leur part transmis à Envoyé spécial des témoignages par écrit concernant des agressions sexuelles.

Une ex-militante d'EELV, Pauline Lavaud, avait ensuite relaté sur BFMTV avoir été écartée de la campagne de Nicolas Hulot pour la primaire interne du parti en 2011 parce qu'elle "l'excitait trop".

Animateur star de la télé, ardent défenseur de la cause environnementale depuis plus de trente ans, Nicolas Hulot a nié catégoriquement les accusations et annoncé quitter "définitivement" la vie publique, pour protéger ses proches et sa Fondation des retombées d'un "lynchage".

L'ancien animateur de la célèbre émission télévisée sur l'environnement "Ushuaïa" a été entendu en mai dernier par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs (BPM) à Paris dans le cadre d'une audition libre.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
14/septembre/2022 - 02h47
bergil a écrit :

" je ne veux plus apparaître " il a un ego pas possible ce mec ! c'est surtout que plus personne ne veut voir sa tronche !

Oui il a un ego énorme. Rappelez vous qu’il a été pendant des années la personnalité politique préférée des francais. La taxe carbone qui avait fait augmenter le prix de l’essence a 1,40 euros environ de mémoire, et qui a mis le feu au pays pendant 2 ans avec les gilets jaunes, c’était lui. Il ne s’en est jamais caché quand on lui posait la question.

Portrait de Capri
14/septembre/2022 - 02h44
MICMAH458 a écrit :

Hé oui, mais je ne me fais pas de souci : macron va faire comme pour tous les autres de ses amis, il va se démener pour lui trouver une place quelconque, l'essentiel est qu'elle soit bien rémunérée.  Et si le poste n'existe pas, cela ne pose pas de problème, il en créera un personnellement dédié à son ancien collaborateur.

Non, pas pour NH qui, contrairement à des hommes et femmes ayant fait carrière en politique (qui ont donc besoin d’un « point de chute » comme Jouanno, Bayrou etc), n’a pas besoin de revenus, vu que c’est un homme d’affaires à la base. Il a fait fortune grâce à son travail à TF1 et surtout à la licence des shampoings Ushuaia (dont les contenants ont un plastique très épais / renforcé…), pas écologiques du tout. 

Portrait de Soulejack
13/septembre/2022 - 16h03

prescription ne veut pas dire innocent.donc,il se planque.

Portrait de wicket
13/septembre/2022 - 15h23
MICMAH458 a écrit :

C'est vrai, mais rappelez-moi qui était secrétaire général adjoint du cabinet de hollande, ainsi que ministre de l'économie et de l'industrie ?  En fait, poser la question, c'est y répondre.

Pour arriver à fermer une Centrale, je pense que ce n'est pas QUE le secrétaire général adjoint du cabinet qui commande... TOUS responsables ET coupables ! Ne cherchez pas à oubliez Hollande, aussi responsable que Macron !

Portrait de bergil
13/septembre/2022 - 15h17

" je ne veux plus apparaître " il a un ego pas possible ce mec ! c'est surtout que plus personne ne veut voir sa tronche !

Portrait de COLIN33
13/septembre/2022 - 13h45 - depuis l'application mobile

Il a raison si sa conscience lui conseille....

Portrait de MICMAH458
13/septembre/2022 - 12h41
bobyonetwotree a écrit :

hollande a fermé fessenheim.. 

C'est vrai, mais rappelez-moi qui était secrétaire général adjoint du cabinet de hollande, ainsi que ministre de l'économie et de l'industrie ?  En fait, poser la question, c'est y répondre.

Portrait de - - Hugo Drax - -
13/septembre/2022 - 12h36

Il a servi de faire-valoir à la macronie, a été un ministre de l'environnement tellement médiocre que c'en est suspect... et il a le droit à une prescription de l'action publique.

République bananière. Corrompue.

Portrait de MICMAH458
13/septembre/2022 - 12h34
Raymond C a écrit :

Macron a confirmé la fermeture de Fessenheim pour qu'il accepte de rentrer au gouvernement il y a cinq ans. Son retrait arrive trop tard. Le mal est fait.

Hé oui, mais je ne me fais pas de souci : macron va faire comme pour tous les autres de ses amis, il va se démener pour lui trouver une place quelconque, l'essentiel est qu'elle soit bien rémunérée.  Et si le poste n'existe pas, cela ne pose pas de problème, il en créera un personnellement dédié à son ancien collaborateur.

Portrait de bobyonetwotree
13/septembre/2022 - 12h33
Raymond C a écrit :

Macron a confirmé la fermeture de Fessenheim pour qu'il accepte de rentrer au gouvernement il y a cinq ans. Son retrait arrive trop tard. Le mal est fait.

hollande a fermé fessenheim.. 

Portrait de Raymond C
13/septembre/2022 - 11h31

Macron a confirmé la fermeture de Fessenheim pour qu'il accepte de rentrer au gouvernement il y a cinq ans. Son retrait arrive trop tard. Le mal est fait.

Portrait de minitruc85
13/septembre/2022 - 10h50

SUPER nouvelle, tu me manqueras pas. gros SA........!!!!!!!!!!