04/02 15:02

La ministre déléguée chargée de l'Égalité femmes-hommes, Elisabeth Moreno, annonce une hausse de 28% du budget alloué aux centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA)

La ministre déléguée chargée de l'Égalité femmes-hommes, Elisabeth Moreno, a annoncé une hausse de 28% du budget alloué aux centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA), qui visent à "prévenir le passage à l'acte" et "lutter contre la récidive".

Issu du "Grenelle" contre les violences conjugales fin 2019, ce "dispositif novateur, qui a d'ores et déjà fait ses preuves", verra son budget porté à 6,16 millions d'euros en 2022, a souligné la ministre dans un communiqué.

Depuis le lancement de ces centres en 2020, plus de 6 000 hommes violents y ont été accueillis, et le taux de récidive "a considérablement baissé", a précisé à France Bleu Isère Mme Moreno, qui devait dans la journée visiter l'un de ces centres, à Vienne (Isère), près de Lyon.

Il existe actuellement 30 CPCA sur le territoire français, dont cinq dans les outre-mers, chaque région en disposant de deux ou trois. Leur rôle est de coordonner l'action des différents acteurs sur un territoire en matière de lutte contre la récidive.

Ils créent pour les auteurs de violences conjugales des parcours individuels sur plusieurs mois, incluant des stages de responsabilisation, un suivi médical (psychologique, lutte contre les addictions...) et un suivi socio-professionnel. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions