11/11 11:16

La France Insoumise saisit le CSA après l'allocution d'Emmanuel Macron pour demander de comptabiliser son temps de parole au même titre que les autres candidats à la présidentielle

Mardi soir, Emmanuel Macron a pris la parole à 20h pour faire le point sur la situation sanitaire et économique en France. Suite à cette allocution, Manuel Bompard, député européen et directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, indique avoir saisi le CSA. "Le temps de parole du candidat Macron doit être décompté au même titre que celui des autres candidats. C’est une condition de la loyauté du débat présidentiel !", a-t-il indiqué, avant de dévoiler la lettre adressée au président du CSA:

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir le courrier adressée au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel: 

Monsieur le Président,

Mardi 9 novembre, Emmanuel Macron s'est exprimé devant les Français sur les chaînes de télévision. Son allocution a été diffusée par TF1, France 2, M6, TMC, BFMTV, LCI et CNews et a été suivie par plus de 20 millions de téléspectateurs. Si le contexte sanitaire actuel pouvait justifier une prise de parole du Président de la République, son contenu a largement dépassé ce simple cadre.

En effet, sur les quelques 30 minutes qu'a duré son allocution, seules les cinq premières relevaient de la situation de l'épidémie et des mesures prises par le gouvernement. Tout le reste s'apparentait à un discours très politique de candidat en campagne, détaillant son bilan et proposant des orientations qui ne sauraient être mise en application dans les quelques mois qui nous separent de la hn du quinquennat.

Le CSA a décidé le 8 septembre dernier de comptabiliser le temps de parole d'Eric Zemmour comme candidat à la présidentielle, bien que celui-ci ne se soit pas officiellement déclaré. En toute logique, nous vous demandons donc de prendre les mêmes dispositions pour Emmanuel Macron, puisqu'il apparait désormais clairement qu'il est candidat à sa réélection pour l'élection présidentielle de 2022.

Dans le cas contraire, cela représenterait un déséquilibre avéré pour les autres candidats qui, eux, assument ouvertement leur statut de candidat à la Présidence de la République. C'est la loyauté du débat présidentiel, dont vous êtes l'un des garants, qui est ici en jeu.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, mes salutations republicaines et exigeantes.

Manuel Bompard

Directeur de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de toto94000
11/novembre/2021 - 17h27

Laissez donc ce vieil homme tranquille! Vous voyez bien qu'il n'a plus tous ses moyens ! Il est à la dérive !

Portrait de Climato
11/novembre/2021 - 16h39 - depuis l'application mobile

Enfin une bonne intervention de Melenchon.

Portrait de Interstellar
11/novembre/2021 - 15h55

Ridicule Mélenchon qui ne sait plus quoi inventer pour faire parler de lui. Comme tous les Présidents en exercice, Macron s'exprime et c'est bien normal. Les élections c'est dans 6 mois. Il peut se passer bcp de choses d'ici là et s'il était déjà candidat, Macron affaiblirait sa fonction, ce qui serait une grave faute alors que le Présidence européenne se profile et que le COVID revient en force. Les chiens aboient (comme d'hab) et la caravane passe, fort heureusement.

Portrait de Nerfertiti
11/novembre/2021 - 15h53
geneva a écrit :

Il me semble quand même que c'est le Président de la République et qu'il peut s'exprimer sur le suivi de cette pandémie, non ?.. Mélenchon ne sait que faire pour faire parler de lui ! il en devient vraiment pathétique !

Ne soyez pas de mauvaise foi.

Macron a parlé 10 minutes du covid et le reste du temps, il a fait sa promo

Portrait de KERCLAUDE
11/novembre/2021 - 14h27

Le Melanchon nouveau est arrivé quinze jours avant le beaujolais......

Portrait de COLIN33
11/novembre/2021 - 13h35 - depuis l'application mobile

Même si je ne partage pas ses idées politiques, je reconnais qu'il a tout à fait raison ! Macron plein de culot profite une fois encore de ses privilèges de président......Mais ce n'est pas la raison pour laquelle beaucoup de français ne voteront pas pour lui .

Portrait de Penni
11/novembre/2021 - 13h22

On a bien compris avec l'acharnement contre Zemmour que le CSA est là pour servir Macron, pas l'inverse.

C'est comme le service public.

Mélenchon le sait très bien, mais tout est bon pour gratter de l'attention. 

Portrait de Jb02
11/novembre/2021 - 12h50 - depuis l'application mobile

Chut !! Respect, la république c’est lui !!

Portrait de soly
11/novembre/2021 - 11h49

Le président du CSA a été nommé par Macron.... Melanchon n'a aucune chance que sa demande aboutisse....

Portrait de Phantôme_
11/novembre/2021 - 11h36

Les extrême-gaucho... toujours dans la délation. Mais lorsque quelqu'un s'attaque à eux, alors soudainement, il s'agit de persécution injuste envers des élus de la république.

Quand j'entends Adrien Quatennens faire de la pub pour leur programme, j'ai juste envie de vomir. Je les écraserai bien avec le pied gauche. (Il parait que cela porte bonheur)

Portrait de geneva
11/novembre/2021 - 11h30

Il me semble quand même que c'est le Président de la République et qu'il peut s'exprimer sur le suivi de cette pandémie, non ?.. Mélenchon ne sait que faire pour faire parler de lui ! il en devient vraiment pathétique !

Portrait de BREIZ Mike
11/novembre/2021 - 11h22

Officiellement, il n'est pas encore candidat même si c'est un secret de Polichinelle!