15/07 14:10

Tour de France - Une perquisition a été menée par plusieurs dizaines de gendarmes cette nuit à Pau à l'hôtel de l'équipe Bahrain - Cette équipe est l’objet de nombreuses suspicions depuis le début de saison

14h10: "L’enquête préliminaire se poursuit afin de déterminer la réalité ou non des infractions ayant justifié son ouverture, indique le communiqué de Parquet. L’existence de cette enquête et les opérations réalisées ne présagent en rien de l’existence d’infractions pénales. Toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie." L’équipe bahreïnie, qui a décroché deux victoires d’étapes sur le Tour de France (Teuns et Mohoric) et possède actuellement le maillot à pois (Poels), a réagi en assurant avoir remis tous les documents demandés par les enquêteurs. "L'équipe a été priée de fournir tous les dossiers de formation qui ont été compilés et présentés aux agents comme demandé", indique un communiqué.

13h23: Une perquisition a eu lien dans la nuit de mercredi à jeudi à l’hôtel de l’équipe cycliste Bahrain, à Pau. Elle a été menée par les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp). Le motif de la perquisition demeure pour l’heure inconnu. Bahrain, irrésistible depuis le mois de mai, occupe la première place du classement par équipes du Tour de France.

Elle a remporté deux victoires d’étape sur la Grande Boucle.

Le champion de Slovénie Matej Mohoric s’est imposé dans la 7e étape le 2 juillet au Creusot et son équipier belge Dylan Teuns l’a imité le lendemain dans la 8e étape au Grand-Bornand. Leur équipier Sonny Colbrelli, champion d’Italie au profil de sprinteur, s’est, lui, illustré lors de la 9e étape en haute montagne à Tignes, en prenant la troisième place devant bon nombre de grimpeurs.

Un autre coureur Bahrain, l’Ukrainien Mark Padun, avait surpris en remportant les deux dernières étapes du Dauphiné, en montagne, début juin. L’équipe a également brillé sur le Giro, où l’Italien Damiano Caruso a pris la 2e place fin mai. Bahrain est l’une des neuf équipes participant au Tour qui ne font pas partie du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), lancé en 2007 sur la base du volontariat.

Le MPCC, en pointe sur l’antidopage, demande à ses adhérents de respecter des règles plus strictes que celles en vigueur.

11h46: Selon Sud Ouest, l’équipe Bahrain Victorius est l’objet de nombreuses suspicions depuis le début de saison et plusieurs résultats surprenants (Damiano Caruso, deuxième du Giro ; Mark Padun vainqueur des deux étapes de montagne du Critérium du Dauphiné etc.). Sur le Tour de France en cours, l’équipe Bahrain Victorius a déjà remporté deux étapes avec le Slovène Matej Mohoric et le Belge Dylan Teuns. Elle est également détentrice du maillot à pois de meilleur grimpeur avec le Néerlandais Wout Poels. Enfin, son sprinter italien Sonny Colbrelli ne cesse de surprendre par sa résistance en montagne. Il a notamment pris la troisième à Tignes et deuxième à Saint-Gaudens, après avoir résisté à de nombreuses attaques du grimpeur français David Gaudu dans un col.

11h38: Une perquisition a été menée cette nuit à Pau à l'hôtel de l'équipe Bahrain engagée dans le Tour de France, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier, confirmant une information du site cyclingnews. Cette perquisition a été menée par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), a précisé cette source.

Selon Cyclingnews, plus de cinquantaine policiers ont fait irruption à l’hôtel, qui abritait également l’équipe Movistar -qui n’aurait, elle, pas été visée par le déploiement. Le bus et les chambres de l’équipe ont été visités par les enquêteurs qui ont demandé des dossiers d’entraînements aux coureurs. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions