03/06 08:02

Polémique : Amazon organisera son opération promotionnelle Prime Day les 21 et 22 juin prochains... une semaine avant le coup d'envoi officiel des soldes d'été

Le géant de la vente en ligne Amazon organisera son opération promotionnelle Prime Day les 21 et 22 juin prochains, une semaine avant le coup d'envoi des soldes d'été le 30 juin en France, selon un communiqué.

L'événement annuel, qui avait eu lieu mi-octobre en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, va donner "le coup d'envoi de l'été avec deux jours d'offres exceptionnelles et d'économies incroyables", vante l'entreprise américaine.

L'opération aura lieu du 21 juin au 22 juin pour les membres Prime en France et dans une série d'autres pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Allemagne, la Chine ou l'Australie, explique-t-elle.

En revanche, Amazon a reporté Prime Day au Canada et en Inde, "en raison de l'impact croissant du Covid-19" dans ces pays.

L'événement s'accompagne d'une opération de "soutien aux petites et moyennes entreprises" qui vendent en ligne sur Amazon. L'entreprise explique offrir aux clients "Prime" - "plus de 200 millions de membres" dans le monde - 10 euros de bons d'achat pour 10 euros dépensés "sur une sélection de produits de la boutique des entreprises françaises".

Amazon fait face depuis plusieurs années à l'opposition d'associations de défense de l'environnement ou de professionnels du commerce, qui lui reprochent pêle-mêle son impact sur le climat, sur l'emploi, ainsi que sur l'écosystème économique des endroits où il s'implante. Ce à quoi le groupe répond notamment en mettant en avant des petites et moyennes entreprises qui développent leur activité en vendant leurs produits sur sa place de marché.

Le gouvernement français a reporté d'une semaine les soldes d'été, les faisant débuter le 30 juin.

Il a ainsi ménagé la chèvre et le chou entre les grandes enseignes favorables au maintien de la date initiale et des petits commerces partisans d'un décalage plus important. Après les fermetures imposées durant les confinements, ces derniers espéraient pour pouvoir vendre plus longtemps sans remise, en estimant ne pas être en mesure de concurrencer les géants de la distribution en termes de promotions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MS54840
3/juin/2021 - 09h06

Avec leur fric, il ne respecte rien, au dessus des lois des pays, ne paye pas d'impôt, quelle tristesse. Quel injustice pour les commerçants de France qui eux sont obliger de respecter les loi.

Portrait de stbx00
3/juin/2021 - 08h29

Amazon qui se targue de mettre en avant les PME française avec 50% de vendeurs chinois sur sa market place c'est un peu gonflé...

On va voir si la nouvelle réglementation sur la TVA est bien mise en place au 1er juillet, ça permettra aux locaux de récupérer un peu de compétitivité...