12/11 15:31

Les footballeurs ne sont que des "marionnettes" que la Fifa et l'UEFA utilisent sans leur laisser la possibilité de donner leur avis, déplore Toni Kroos

Les footballeurs ne sont que des "marionnettes" que la Fifa et l'Uefa utilisent sans leur laisser la possibilité de donner leur avis lorsque de nouvelles compétitions sont créées, comme la Ligue des nations ou la European Premier League, projet actuellement à l'étude, a estimé Toni Kroos dans son podcast.

"Nous, les joueurs, ne sommes que des marionnettes dans toutes ces nouvelles choses inventées par la Fifa et l'Uefa. Personne ne nous consulte", a déploré le milieu de terrain du Real Madrid.

Le champion du monde 2014, qui a fêté sa 100e apparition sous le maillot de l'Allemagne en octobre, est dans le groupe qui affronte la République tchèque en match amical mercredi.

Si on leur demandait leur avis, les joueurs "ne participeraient pas à la Ligue des nations, ni à une Supercoupe d'Espagne délocalisée en Arabie saoudite (comme c'était le cas cette année), ou une Coupe du monde des clubs à 20 équipes ou plus (l'édition 2021 se déroulera avec 24 clubs)", a affirmé Toni Kroos.

Ces tournois sont organisés pour "pomper le plus d'argent possible", et épuisent les organismes des joueurs, a-t-il poursuivi.

Sa prise de position intervient alors que des voix s'élèvent en Europe contre les cadences infernales imposées aux footballeurs. Plusieurs sélections doivent d'ailleurs composer avec de nombreuses absences dues à des blessures, lors de cette trêve internationale.

"On va tuer les joueurs", avait pesté l'entraîneur Thomas Tuchel avant le match du PSG face à Nantes le 31 octobre, en référence à l'avalanche de blessures auxquelles son club doit faire face.

Josep Maria Bartomeu a pourtant déclaré le mois dernier, lorsqu'il était encore président du FC Barcelone, que le projet d'une ligue européenne fermée pourrait vite devenir une réalité.

Organiser une compétition entre les 18 meilleurs clubs du Vieux Continent serait "très, très intéressant sur le plan sportif" selon Kroos. Cela pourrait aussi générer des plus grandes parts d'audience télévisée, mais le projet comporte le risque d'élargir un peu plus l'écart entre l'élite européenne et les autres clubs.

"C'est bien de laisser certaines choses telles qu'elles le sont, lorsqu'elles fonctionnent", a ajouté Kroos, qualifiant la Ligue des champions, l'Euro et la Coupe du monde de "super produits".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bonheur-25
13/novembre/2020 - 08h16

parce qu'il croit que les patrons de brigestone demande l'avis de ses salaries, et eux ne sont pas payés un million par mois

des fois faut savoir se taire

Portrait de nebuleuse75
12/novembre/2020 - 15h59 - depuis l'application mobile

Normal...Au prix où ils sont payés on leur demande juste de taper dans la baballe et d'encaisser le pognon !!!