20/10 20:25

Coronavirus - 20.468 nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués et 163 personnes sont mortes du Covid-19 à l'hôpital ces dernières 24 heures en France

20h24: 20.468 nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués et 163 personnes sont mortes du Covid-19 à l'hôpital ces dernières 24 heures en France, selon le dernier bilan communiqué ce mardi soir par Santé Publique France. Le taux de positivité des tests s'établit désormais à 13,6% et 148 nouveaux foyers épidémiologiques ont été détectés en 24 heures, portant le nombre total de clusters en cours d'investigation sur le sol français à 1829 dont 389 en Ehpad.

15h26: Cet après-midi, La Voix du Nord annonce que le carnaval de Dunkerque 2021, qui devait se dérouler au début de l'année, est annulé. Une décision prise ce matin par les maires de la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD). Ce choix a été fait en raison de la crise sanitaire qui touche la France depuis plusieurs mois. 

14h42: Des chercheurs britanniques comptent infecter des volontaires avec le nouveau coronavirus pour faire avancer la recherche pour trouver vaccins et traitements, ont-ils annoncé mardi, présentant leur étude comme une première mondiale.

La première étape du projet, mené par l'Imperial College de Londres, consiste à explorer la faisabilité d'exposer au SARS-CoV2 des volontaires de 18 à 30 ans en bonne santé et sans facteurs de risques.

Cette phase initiale vise à déterminer la quantité de virus qui entraîne des symptômes chez une personne, explique l'Imperial College sur son site internet. Il s'agira ensuite d'étudier "comment les vaccins fonctionnent dans le corps pour stopper ou empêcher le Covid-19, regarder les traitements potentiels et étudier la réponse immunitaire" de l'organisme.

"Notre priorité numéro un est la sécurité des volontaires", a souligné le Dr Chris Chiu, qui mène ces recherches au département des maladies infectieuses à l'Imperial College de Londres, soulignant que son équipe a mené de telles études sur des virus respiratoires depuis 10 ans.

Les volontaires seront infectés "par le nez", "voie naturelle" qu'emprunte le virus, a déclaré sur BBC Radio 4 Peter Openshaw, professeur de médecine expérimentale à l'Imperial College, qui co-dirige l'étude.

"Le grand avantage de ces études sur des volontaires est que nous pouvons regarder chaque volontaire avec beaucoup d'attention, non seulement pendant l'infection, mais aussi avant l'infection et nous pouvons surveiller ce qui se passe à chaque étape, y compris avant que les symptômes ne se développent", a-t-il ajouté.

Les volontaires devront rester pendant deux semaines et demi, "à la fois pour effectuer les prélèvements et surveiller leur état avec beaucoup de soin et assurer la sécurité du public", a-t-il ajouté.

Représentant une source énorme d'informations, ces recherches permettent de travailler sur un nombre de patients beaucoup plus faible que les essais cliniques pour des vaccins, qui impliquent jusqu'à des milliers de volontaires.

"De petites centaines ou quelques dizaines de volontaires" permettent d'avoir une "idée très nette pour savoir si un vaccin va fonctionner" et "comment il fonctionne", apportant de précieuses informations sur l'évolution de la recherche, a ajouté le professeur Openshaw.

Une fois déterminés les paramètres du modèle, phase qui devrait durer jusqu'au mois de mai, des comparaisons entre vaccins pourront alors être effectuées, a-t-il poursuivi.

"Assez optimiste", il estime que des vaccins seront disponibles en quantité limitée pour les personnes les plus à risque en début d'année prochaine.

10h45: Vingt-quatre élèves français et leurs trois enseignants accompagnateurs ont été placés dans la nuit de lundi à mardi en quarantaine dans un hôtel à Athènes après qu’une accompagnatrice a été détectée positive au coronavirus, a-t-on appris auprès de la police portuaire grecque. « Ils sont tous en très bon état de santé et asymptomatiques », a indiqué à l’AFP une source des services sanitaires grecs ayant requis l’anonymat.

Le groupe d’élèves est arrivé « lundi matin à l’aéroport d’Athènes » où ils ont subi des tests de dépistage avant de se diriger vers le Pirée, grand port près d’Athènes, et « d’embarquer dans un ferry à destination de l’île touristique de Santorin en mer Egée », a précisé à l’AFP une responsable du bureau de presse des gardes-côtes.

Mais lundi après-midi « les autorités aéroportuaires ont prévenu la police portuaire que le test de dépistage concernant une accompagnatrice des élèves s’est avéré positif » et le ferry a dû rebrousser chemin et rentrer au Pirée, lundi soir, selon cette responsable.

Le groupe va rester pour 14 jours dans un hôtel à Alimos, banlieue sud d’Athènes, selon le protocole des services sanitaires.

Le ferry a été désinfecté, selon la police portuaire.

09h53: Le point sur la situation ce matin

L’Irlande et le Pays de Galles vont devenir cette semaine les premiers territoires en Europe à reconfiner leurs populations dans l’espoir de «célébrer Noël correctement», et de nouveaux tours de vis entrent aussi en vigueur en Belgique, Slovénie et Italie.

Les restrictions se durcissent de jour en jour en Europe pour tenter de freiner la pandémie qui y a déjà fait 250.000 morts et a contaminé 40 millions de personnes dans le monde, dont plus de 2,5 millions ces sept derniers jours, le chiffre le plus élevé sur une semaine.

En Irlande, l’ensemble de la population sera reconfinée à partir de la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé tard lundi son Premier ministre Micheal Martin.

La mesure entrera en vigueur mercredi à minuit (23H00 GMT) pour six semaines, a-t-il précisé, tout en soulignant que les écoles resteraient ouvertes.

L’ensemble des commerces non-essentiels devront fermer, les bars et les restaurants ne pourront servir que de la nourriture à emporter.

«On demande à tout le monde dans le pays de rester chez soi», a lancé Micheal Martin, dont les compatriotes ne pourront sortir de chez eux pour faire de l’exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence.

«Si nous unissons nos efforts pendant les six prochaines semaines, nous aurons l’occasion de célébrer Noël correctement», a-t-il assuré.

Le Pays de Galles sera quant à lui soumis à compter de vendredi à un confinement de deux semaines, la mesure la plus dure instaurée au Royaume-Uni depuis la première vague de Covid-19 du printemps.

A partir de 18H00 (17H00 GMT), les plus de trois millions d’habitants de cette province britannique seront appelés à «rester à la maison», a expliqué le Premier ministre gallois Mark Drakeford, ajoutant que la durée de ce «pare-feu» est la plus courte qui puisse être introduite pour être efficace.

Les commerces non-essentiels devront fermer, conduisant à une situation comparable au confinement instauré au Royaume-Uni à partir du 23 mars au moment de la première vague.

Avec plus de 8.000 morts recensées en sept jours, l’Europe, où le seuil des 250.000 décès a été franchi dimanche, connaît son plus lourd bilan sur une semaine depuis la mi-mai, conduisant de nombreux pays à multiplier les mesures sanitaires.

En Belgique, cafés et restaurants sont désormais fermés pour quatre semaines et un couvre-feu est entré en vigueur lundi de minuit à 05H00 pour essayer d’endiguer la «montée en flèche» de l’épidémie.

«On ne se sent pas considérés et ça me fait mal au cœur», a lâché, la voix brisée par l’émotion, Angelo Bussi, un restaurateur bruxellois rencontré dimanche soir par l’AFP.

Lundi, ce pays de 11,5 millions d’habitants recensait 222.253 cas, un chiffre qui a plus que doublé sur un mois, et 10.413 morts, ce qui en fait l’un des plus endeuillés d’Europe en proportion de sa population.

En France, qui déplore 146 morts en 24 heures, les grandes métropoles, dont Paris, sont soumises à un couvre-feu de 21H00 à 06H00 depuis ce week-end. Le nombre des malades du Covid-19 en réanimation a dépassé lundi les 2.000 personnes, un seuil jamais atteint depuis mai.

Un couvre-feu entrera en vigueur aussi dès mardi en Slovénie : les deux millions d’habitants de ce pays membre de l’UE n’auront pas le droit de sortir entre 21H00 et 06H00.

Pays voisin, l’Autriche a renforcé lundi ses mesures : les rassemblements devront être restreints à six personnes à l’intérieur et à douze personnes à l’extérieur.

En Italie, de nouvelles restrictions sont également entrées en vigueur lundi pour les bars et les restaurants, l’interdiction des fêtes et des foires locales et des sports collectifs amateurs.

Les restaurants devront afficher leur capacité d’accueil maximale, fermer à minuit et n’accepter au maximum que six personnes par tablée. Les bars fermeront à 18H00 s’ils ne peuvent servir leurs clients à table.

En Espagne, la ville de Burgos (Nord) rejoindra dans la nuit de mardi à mercredi la liste de plus en plus longue des municipalités partiellement bouclées. La région de Navarre subira le même sort à partir de jeudi.

En Suisse, le pays d’Europe où la maladie a progressé le plus vite la semaine passée (+146%), le masque devient obligatoire dans les lieux publics fermés.

En République tchèque, qui a le plus fort taux de contamination et de décès pour 100.000 habitants en Europe, le gouvernement a demandé à l’armée de bâtir un hôpital de campagne à l’extérieur de Prague.

A Varsovie, le stade national, construit pour l’Euro-2012 de football, va se transformer en partie en hôpital provisoire.

08h32: La pandémie a fait au moins 1.114.499 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP lundi. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 220.085 décès. Ils sont suivis par le Brésil (154.176 morts), l’Inde (114.610) et le Mexique (86.167).

Face à l’inquiétant rebond en Europe et aux Etats-Unis, le chef des urgences sanitaires à l’OMS, Michael Ryan, a conseillé lundi aux autorités de placer «les cas contacts en quarantaine».

«Je ne crois pas que cela ait été fait ou que ce soit fait de façon systématique», et c’est «l’une des raisons principales pour laquelle nous voyons des chiffres si élevés», a-t-il souligné.

Aux Etats-Unis, Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris au docteur Anthony Fauci, une figure respectée aux Etats-Unis et un membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur le coronavirus.

«Les gens disent : +Laissez-nous tranquilles+. Ils en ont marre. Marre d’entendre Fauci et tous ces idiots», a-t-il ajouté. «Ce type est un désastre».

07h15: L'ensemble de la population irlandaise sera reconfinée à partir de la nuit de mercredi à jeudi pour faire face à la pandémie de Covid-19, l'Irlande devenant ainsi le premier pays de l'UE à prendre une telle mesure, a annoncé lundi son Premier ministre. Le reconfinement entrera en vigueur mercredi à minuit (23H00 GMT) pour six semaines, a-t-il précisé dans une allocution télévisée, tout en soulignant que les écoles resteraient ouvertes.

Tous les commerces non-essentiels devront fermer, les bars et les restaurants ne pourront servir que de la nourriture à emporter, a précisé le chef du gouvernement. "On demande à tout le monde dans le pays de rester chez soi", a ajouté Micheal Martin.

Seules les personnes ayant un emploi essentiel auront "l'autorisation de se déplacer pour aller travailler", a-t-il encore dit. Les Irlandais ne pourront en outre sortir de chez eux pour faire de l'exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence, sous peine d'amendes.

05h28: Un couvre-feu est entré en application sur tout le territoire belge à 00h01 dans un effort de lutte contre la propagation du coronavirus, la mesure s'ajoute à train de dispositions annoncées vendredi et entrées en application lundi. Le couvre-feu d'un mois est instauré entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

Depuis le début de l'épidémie en Belgique, 222.253 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.413 en sont décédées, selon les chiffres communiqués lundi par l'Institut de santé publique Sciensano.

Entre le 9 et le 15 encore octobre, le virus a fait plus de 30 morts (+14,3) en moyenne par jour. Parmi les autres mesures en vigueur pour faire face à la recrudescence de l'épidémie, le comité de concertation a décidé entre autres de fermer pour quatre semaines bars et restaurants, déjà lourdement touchés au printemps dernier.

Les contacts rapprochés sont désormais limités à une personne maximum. Les rassemblements privés sont quant à eux limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes. Les rassemblements sur la voie publique sont également limités à quatre personnes maximum. Ces mesures et les autres entrées en application et début de semaine et valables un mois seront toutefois évaluées dans deux semaines.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
22/octobre/2020 - 14h10

Un commentaire de médecin généraliste chez Maudrux : 

Dans quel monde allons nous ? Ou plus amèrement dans quel monde nous amènent -t’ils ? Rien ne s’arrête, personne, à part vous et quelques-autres, ne prend acte des annonces erronés, des discours et incantations complètement dingues.

C’est invraisemblable, horripilant, hallucinant…

Nous médecins de terrain, complètement oubliés, dégradés, sans importance , qui pratiquons un art au carrefour de plusieurs sciences , nous avons des résultats, des retours sur nos traitements pour cette infection virale mais tout cette clique de conseil scientifique s’en fout complètement. Le ministère de la santé n’en parlons pas ( j’ai apporté au ministère fin avril la photocopie du dossier de notre consœur le Dr Paliard-Franco avec ses résultats intéressants = aucune réponse ! )

Je suis abasourdi tout en continuant à traiter et à communiquer avec ceux qui veulent bien entendre un autre discours, ce qui maintenant n’est pas facile car tout le public n’a pas accès à ces informations et ils discutent pour discuter sans s’interroger !

Portrait de PhilRAI
22/octobre/2020 - 13h25
Razlebol a écrit :

A PhilRAI mon complotiste préféré.

Et bien tu t'est lâché, mais bon c'est toujours pour dire pas grand de vrai..

Si tu veut des études ce coup ci, tu va allez les chercher tout seul et les démonter tout seul comme un grand. Et je te rassure elles existent pour l'Hydroxychloroquine, l'azytromicine, comme beaucoup de médicaments testés contre le covid ca ne fonctionne pas. Et elles ont bien été randomisés. Et certaines sont bien aussi pourries que celles de Raoult bienvenue dans le monde des études scientifiques. 

Il a fallu que ce soit moi qui te donne l'étude de Raoult, mais tu n'est toujours pas capable de comprendre tout ce qui cloche dans son étude, que je t'ai maintes fois expliqué.

Son traitement ne fonctionne pas, et il ne peut pas le donner a ceux qui en on le plus besoin.

La conclusion de son étude est fausse, d'ailleurs on ne peut pas parler d'étude vu que c'est un Pre-Print. Mais il faudrait donner les données sources pour ca, et je te garanti que ca serait la fin  pour Raoult, on verait des choses bien pires que ce que l'on voit déjà, exemple aucun cas de comorbidités dans les plus de 65 ans qui ont reçu son traitement, alors qu'ils étaient nombreux dans l'autre.

D'ailleurs même Sanofi qui produit l'hydroxychloroquine, le déconseille contre le Covid.

Et tes insinuations sur un complot international pour mettre a mal les économies...

Comment te dire, si c'était vraiment le cas les "lanceurs d'alerte" se feraient rapidement réduire au silence d'une façon ou d'une autre toi y compris. Assange, Snowden et bien d'autres payent cher pour bien moins que ca. Et tu oublie que nous sommes dans un monde capitaliste, le premier a se relever a gagner et pour l'instant c'est la Chine. Nous ont juste essayer de se relever trop vite, et on va le payer dans les semaines, mois, années qui viennent.

 

Bon, pour résumer.

Concernant les tests PCR et le CT, l'accusation est claire : le CT est certainement volontairement élevé pour avoir un maximum de positifs. Vrai ? faux ? la réponse est simple : indiquer ce CT dans tous les résultats d'analyses. Refus, aucune explication. On ne peut que conclure à la réalité de l'arnaque.

Raoult ? bien sûr que son traitement fonctionne. Mais le plus scandaleux c'est que des bureaucrates prétendent imposer aux généralistes un seul "traitement" officiel : le paracétamol. Au nom de quoi ? au nom de quelles études dont ils se gargarisent ? au nom de l'arbitraire tout simplement. Il est inadmissible d'empêcher les généralistes de faire leur boulot en prescrivant un traitement à base de médicaments ultra connus à leurs patients.

Les patients doivent avoir le droit de choisir, c'est leur vie qui est en jeu ! Il y a polémique ? c'est aux généralistes de trancher avec leurs patients. Ils proposent un ou des traitements, expliquent les avantages et inconvénients, et c'est au patient de choisir.

Et puis si vous attrapez le covid, je suis certain que vous vous poserez la question : et si en fait Raoult avait raison ? entre du paracétamol qui ne sert à rien et un traitement considéré par efficace par de nombreux médecins et professeur, que choisirez-vous ?

Un article intéressant chez Maudrux sur les médicaments : Covid : quand l’Ivermectine souligne les méfaits de la politique du médicament.

Portrait de PhilRAI
21/octobre/2020 - 23h34
Razlebol a écrit :

C’est bien de le mettre face à ses incohérences.

Mais Il faut eviter de recopier ses gros pavés ça lui donne trop de visibilité, c’est ce qu’il souhaite. personnellement le citoyen qui prétend éveiller les consciences je n’y crois pas une seule seconde. Ni au troll pro-Raoult, je penche plus vers un militant d’un extrême politique queconque, voir à un troll Russe. Objectif encourager le relachement des comportements, pour que l’epidemie se développe, du coup confinement, problèmes économiques, puis societaux, et enfin politique. 

C’est pour ça que j‘ecris comme ça sans le citer.

À PhilRAI, 

 

Où voyez vous une incohérence ? Je constate que tout est fait en France et dans de nombreux autres pays, de façon coordonnée pour  imposer des mesures qui mettent à mal les économies tout en refusant des traitements qui pourraient guérir rapidement les malades. Et je constate que cette réduction drastique des économies est réclamée par les écologistes depuis des années.

Et laissez tomber vos élucubrations politiques ou russe ... n'importe quoi !  Une seule chose m'intéresse : qu'on laisse les médecins décider librement du traitement avec leurs patients en fonction des moyens dont ils disposent. 

Portrait de PhilRAI
21/octobre/2020 - 23h32
BRETZEL68 a écrit :

Salut Razlebol,

Je pense qu'il le sait très bien  mais, pour une raison ou une autre (politique ? conspirationniste ?...)  il essaie de submerger chaque info sur le COVID de ses infos erronées pour essayer de convertir les lecteurs qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre des infos ailleurs.

C'est bien de ne laisser passer aucune de ses diarrhées verbales et de donner des infos utiles et vérifiables.

Lui à part son CT dont tout le monde s'en fout et le RAOULT il n'a rien

Le taux de positivité des tests est passé de 6,73 % à 13,38 % en 1 mois alors que le test reste le même -

et comme par hasard (mais il va certainement nous expliquer pourquoi) c'est la même proportion d'augmentation que le nombre de patients en réa (gouvernement - infos covid - cartes et données)

Bref, vous n'avez rien de sérieux contre mes arguments ! Balayer le problème du CT alors que c'est le paramètre majeur qui permet de comprendre les résultats des tests PCR, c'est d'une inconscience grandiose ! Ce CT est actuellement utilisé pour créer de toutes pièces une épidémie factice. 

Le taux de positivité ? il est truqué, il élimine du calcul les négatifs qui ont déjà été testés négatifs auparavant. Donc mécaniquement plus il y a de négatifs plus le taux de positifs monte.

Prenons un exemple : 100 personnes sont testées une semaine donnée. Dix personnes sont positives, les 90 autres sont négatives. D’où un taux, pourrait-on imaginer, de 10%. Mais imaginons que 15% des personnes testées négatives avaient déjà subi un test négatif il y a deux mois. Ils sont sortis du calcul, selon la méthodologie de Santé publique France. Le taux de positivité sera donc calculé en prenant en compte 10 positifs… et seulement 75 négatifs. De 10%, le taux de positivité bondit à 11,8%. Soit une surestimation de près de 2 points. Et ainsi de suite, le taux de positivité ne peut que monter ! 

Il n'y a pas de hasard avec le nombre de personnes en réa, certains commencent à se pencher sérieusement sur la réalité de ces chiffres. On voit déjà un beau mélange de réanimations et de soins intensifs, tout à l'air fait pour brouiller les pistes, sujet à suivre.

Portrait de PhilRAI
21/octobre/2020 - 23h23
Razlebol a écrit :

A Philou, mon complotiste préféré ( Oui c'est une honteuse manipulation qui vise a te discréditer, tu est mon modèle).

Si on veut être d'accord avec Raoult , on va sur le Site de Raoult, sauf qu'il ne faut pas trop regardé en arrière, et pas trop rentrer dans le détails.

C'est pas joli, joli de prendre en compte des études qui ont bizarrement les mêmes défauts que les études de l'IHU dans une méta-analyse, auquel Raoult ne croit pas SAUF quand elles viennent de chez lui.

D'ailleurs la randomisation il n'y croit pas non plus, c'est balo c'est exactement le problème avec ces études.

Rappel étude Raoult

3737 Patients (Mais pas les cas les plus graves car transfert direct a l'APHM)

3119 ont eu le traitement pas 3070 bizarre cet écart, ils sont ou les 49 autres?

618 ne l'ont pas eu

sauf 218 qui l'ont eu moins de 3 jours ?????

101 de l'hydroxychloroquine, 137 de l'Azytromicine

Dans ce groupe la moyenne d'âge est plus élevée, et les patients sont en moins bonne santé, PAS RANDOMISER CA VEUT DIRE CA.

CONCLUSION LE TRAITEMENT DE RAOULT NE PEUT PAS ETRE DONNER A CEUX QUI EN ONT LE PLUS BESOIN.

RAOULT A EU LES MEMES RESULTATS QUE LES GENERALISTES QUI ONT SOIGNE 3 MILLIONS DE PATIENTS.

Décidément vous ne savez pas lire un tableau ? 3119 patients ont été traités selon le protocole Raoult, avec seulement 0,5% de décès. A comparer avec le taux France entière de 19 % . Et ils sont où les résultats des autres ? où est leur étude équivalent à celle de Raoult ? où sont leurs études randomisées sont ils nous rebattent les oreilles mais qu'on ne voit jamais venir ? On ne voit que des études bidons faites par des gens dans des bureaux qui vont pêcher des informations ici et là en les triant soigneusement.

Raoult a toujours dit que son traitement ne s'appliquait pas aux cas graves, trop tard, il fallait soigner avant. D'où la mise de côté des décès avec moins de 3 jours de traitement. C'est logique. Il retire aussi ceux qui n'ont pas suivi son traitement, logique aussi.  En tout 618 personnes. Tout est clair et encore une fois, elles sont où les études des autres ? ceux qui crachent sur Raoult depuis leurs bureaux ?

Portrait de PhilRAI
21/octobre/2020 - 23h12
BRETZEL68 a écrit :

C'est factuel ?! Vous avez regardé le site indiqué ci-dessous avec les résultats des études ? ou vous préférez rester avec vos oeillères ?

Le nombre de cas décelés ne me semble pas être le critère le plus important, mais le  taux d'occupation des lits de réa si.  On est passé de 18 % d'occupation le 21/9 à 40,9 % hier 

en 1 mois  2 X plus de monde en réa, c'est normal selon vous ????

Tenez encore un site : francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-covid-19

regardez le graphe concernant les tranches d'âges

- de 19 ans : 15 en réa

de 20 à 39 : 58 en réa

de 40 à 59 : 371 en réa

+ de 60 : 1.636

ça ne vous fait pas réfléchir ?

Oui, c'est factuel : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 4% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) Et Raoult est très loin d'être le seul à avoir de tels résultats.

Les chiffres des réas (ou soins intensifs on ne sait plus) ? quelle est leur réalité ? quelle est la vraie raison de ces réanimations ? difficile à savoir . Ce n'est pas comme si les services de réanimation étaient toujours vides  en attente de patients . Impossible, les lits seraient fermés. Pour les hôpitaux le covid c'est du pain bénit cela appuie leurs revendications et en plus ils touchent de l'argent pour chaque patient covid.

Et encore une fois, si les patients malades pouvaient être soignés par les généralistes il y aurait beaucoup moins de monde en réanimation.

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 17h53
Razlebol a écrit :

A Philou

Et pour finir quand on te dit que tu ne présente que ce qui t'arrange.

Exemple Grippe 2018-19 contre COVID le 14 juin  2020

Passage Urgences 65 000 contre ???? Je ne sais pas.

Hospitalisations 11 000 contre 102 763

Réanimations 1877 contre 19 892

Décès en milieu hospitalier 289 contre 19023

Surmortalité saisonnière 13100 dont 9900 attribuables a la grippe. Covid 29407 décès.

Ces dernières années record de surmortalité c'est 18300 sans confinement pour arrêter les frais

ET OUI LE PROBLEME C EST BIEN L ENGORGEMENT DES SYSTEMES HOSPITALIERS.

Et cet engorgement risque bien de causer des morts, qui ne seront pas du tout attribuer au COVID, mais qui mourront quand même fautes de places.

 

Salut Razlebol,

Je pense qu'il le sait très bien  mais, pour une raison ou une autre (politique ? conspirationniste ?...)  il essaie de submerger chaque info sur le COVID de ses infos erronées pour essayer de convertir les lecteurs qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre des infos ailleurs.

C'est bien de ne laisser passer aucune de ses diarrhées verbales et de donner des infos utiles et vérifiables.

Lui à part son CT dont tout le monde s'en fout et le RAOULT il n'a rien

Le taux de positivité des tests est passé de 6,73 % à 13,38 % en 1 mois alors que le test reste le même -

et comme par hasard (mais il va certainement nous expliquer pourquoi) c'est la même proportion d'augmentation que le nombre de patients en réa (gouvernement - infos covid - cartes et données)

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 15h47
PhilRAI a écrit :

C'est amusant, ces études vont à l'encontre de toutes les observations sur le terrain ! à l'encontre de tous les témoignages des médecins qui utilisent ce médicament ou même qui l'ont utilisé dans le passé contre la grippe. Sans doute des platistes ...

Nombre de ces études ont été démolies principalement parce qu'elles n'utilisaient pas les bonnes doses au bon moment. 

Sur le site de l'IHU on trouve la mise à jour de la méta analyse sur les études. A droite de la ligne rouge les études en défaveur, à gauche en faveur. Celles qui sont en faveur sont bien plus nombreuses. En plus il y a une indication de l'intervalle de confiance, pas fameux !  On retrouve quelques études en défaveur citées dans les deux documents. Par contre aucune étude en faveur n'est citée par la société française de pharmacologie et de thérapeutique ... un oubli sans doute.

Quelles études sur le terrain, celles de Raoult.....

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 15h45
PhilRAI a écrit :

Le CT ? rien à faire ? c'est juste un paramètre fondamental des tests PCR, celui qui permet de savoir quel peut-être l'importance de la contamination. Si on ne le donne pas c'est qu'on s'en sert pour créer une épidémie imaginaire avec un CT trop élevé.

Raoult ? ses résultats sont là, c'est factuel.

 

C'est factuel ?! Vous avez regardé le site indiqué ci-dessous avec les résultats des études ? ou vous préférez rester avec vos oeillères ?

Le nombre de cas décelés ne me semble pas être le critère le plus important, mais le  taux d'occupation des lits de réa si.  On est passé de 18 % d'occupation le 21/9 à 40,9 % hier 

en 1 mois  2 X plus de monde en réa, c'est normal selon vous ????

Tenez encore un site : francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-covid-19

regardez le graphe concernant les tranches d'âges

- de 19 ans : 15 en réa

de 20 à 39 : 58 en réa

de 40 à 59 : 371 en réa

+ de 60 : 1.636

ça ne vous fait pas réfléchir ?

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 15h40
BRETZEL68 a écrit :

Tiens plus de message

Merci de consulter et lire les résultats des études récentes sur la chloroquine

sfpt-fr.org/covid19-foire-aux-questions/1094-la-chloroquine-ou-l-hydroxychloroquine-sont-elles-efficaces-pour-prevenir-ou-traiter-l-infection-par-coronavirus

Bonne lecture

C'est amusant, ces études vont à l'encontre de toutes les observations sur le terrain ! à l'encontre de tous les témoignages des médecins qui utilisent ce médicament ou même qui l'ont utilisé dans le passé contre la grippe. Sans doute des platistes ...

Nombre de ces études ont été démolies principalement parce qu'elles n'utilisaient pas les bonnes doses au bon moment. 

Sur le site de l'IHU on trouve la mise à jour de la méta analyse sur les études. A droite de la ligne rouge les études en défaveur, à gauche en faveur. Celles qui sont en faveur sont bien plus nombreuses. En plus il y a une indication de l'intervalle de confiance, pas fameux !  On retrouve quelques études en défaveur citées dans les deux documents. Par contre aucune étude en faveur n'est citée par la société française de pharmacologie et de thérapeutique ... un oubli sans doute.

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 15h18
BRETZEL68 a écrit :

Vous vous n'en avez que 2 :

   - niveau du CT dont on a rien à faire

   - gourou RAOULT

Le CT ? rien à faire ? c'est juste un paramètre fondamental des tests PCR, celui qui permet de savoir quel peut-être l'importance de la contamination. Si on ne le donne pas c'est qu'on s'en sert pour créer une épidémie imaginaire avec un CT trop élevé.

Raoult ? ses résultats sont là, c'est factuel.

 

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 15h15
J-t-m-M' a écrit :

Les mantras quotidiens du platiste.

Piteux.

Bref, vous n'avez aucun argument.

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 15h13
BRETZEL68 a écrit :

Non ce n'est pas nouveau mais je ne tiens pas à exposer ma vie privée.

Sachez seulement que j'habite la région que a été la 1ere touchée au mois de mars et que mon frère âgé de moins de 50 ans (et sans aucune pathologie pré-existante) a été gravement malade au mois de juin et n'est pas encore complétement rétabli.

C'est pour cela que je réponds à chaque post idiot qui sous-estime cette maladie

Ce qui m'intéresse c'est comment le malade a été traité. Avec quoi ? quand ? Là est le problème.

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 14h35
PhilRAI a écrit :

 Je suis simplement quelqu'un qui a été touché au plus près par cette maladie et je sais ce dont je parle.

Ah bon ? c'est nouveau ... racontez ça m'intéresse. 

Tiens plus de message

Merci de consulter et lire les résultats des études récentes sur la chloroquine

sfpt-fr.org/covid19-foire-aux-questions/1094-la-chloroquine-ou-l-hydroxychloroquine-sont-elles-efficaces-pour-prevenir-ou-traiter-l-infection-par-coronavirus

Bonne lecture

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 11h42
PhilRAI a écrit :

 Je suis simplement quelqu'un qui a été touché au plus près par cette maladie et je sais ce dont je parle.

Ah bon ? c'est nouveau ... racontez ça m'intéresse. 

Non ce n'est pas nouveau mais je ne tiens pas à exposer ma vie privée.

Sachez seulement que j'habite la région que a été la 1ere touchée au mois de mars et que mon frère âgé de moins de 50 ans (et sans aucune pathologie pré-existante) a été gravement malade au mois de juin et n'est pas encore complétement rétabli.

C'est pour cela que je réponds à chaque post idiot qui sous-estime cette maladie

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 11h32
PhilRAI a écrit :

Bref, vous n'avez aucun argument !

Vous vous n'en avez que 2 :

   - niveau du CT dont on a rien à faire

   - gourou RAOULT

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 11h31
BRETZEL68 a écrit :

N'importe quoi, je suis simplement quelqu'un qui a été touché au plus près par cette maladie et je sais ce dont je parle.

j'aimerai que vous me disiez quels sont les professeurs qui disent l'inverse.

décrédibiliser les "réveilleurs de vérités", si vous parlez de PHILRAI, ce n'est pas le terme que j'aurai employé

Bien sûr je suis certain que vous pensez que tout ce qui se passe actuellement une machination des reptiliens pour prendre possession de la planète.

 Je suis simplement quelqu'un qui a été touché au plus près par cette maladie et je sais ce dont je parle.

Ah bon ? c'est nouveau ... racontez ça m'intéresse. 

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 11h28
J-t-m-M' a écrit :

Les mantras quotidiens du platiste.

Piteux.

Bref, vous n'avez aucun argument !

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 11h25
Macroeil a écrit :

PhilRai a raison !

C'est un peu cours jeune homme....

développez cet argument imparable

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 11h23
La Toupie a écrit :

Etranglez vous avec votre bretzel, vous êtes un troll payé pour décrédibiliser les réveilleurs de vérités,touts les professeurs affirment le contraire de ce que vous dites

N'importe quoi, je suis simplement quelqu'un qui a été touché au plus près par cette maladie et je sais ce dont je parle.

j'aimerai que vous me disiez quels sont les professeurs qui disent l'inverse.

décrédibiliser les "réveilleurs de vérités", si vous parlez de PHILRAI, ce n'est pas le terme que j'aurai employé

Bien sûr je suis certain que vous pensez que tout ce qui se passe actuellement une machination des reptiliens pour prendre possession de la planète.

Portrait de La Toupie
20/octobre/2020 - 11h08

Etranglez vous avec votre bretzel, vous êtes un troll payé pour décrédibiliser les réveilleurs de vérités,touts les professeurs affirment le contraire de ce que vous dites

Portrait de Macroeil
20/octobre/2020 - 10h54
BRETZEL68 a écrit :

Laissez tomber, personne ne croit plus aux chiffres à la c.. que vous sortez sans arrêt (et essayer de changer de ritournelle vous faites juste un copier-coller d'un fil d'info à l'autre)

les 2.099 personnes en réa à ce jour sont aussi des faux positifs ?!?! Ayez un peu de respect et de dignité sinon pour les victimes et leur famille.

ah oui c'est vrai, vous allez me dire qu'il s'agit d'autres maladies que l'on cache derrière le mot COVID pour faire peur à la population.

Vous n'êtes qu'un pauvre _____ (adjectif laissé à la discrétion du lecteur), vous véhiculez des mensonges en espérant convertir les gens au discours de votre gourou qui se ridiculise chaque fois qu'il prend la parole et les vrais scientifiques du monde entier ont démonté son soi-disant protocole.

D'habitude je ne suis pas comme ça, mais j'espère que vous attraperez cette saloperie et passerez quelques jours à l'hôpital (quand vous serez un faux positif...).

PhilRai a raison !

Portrait de BRETZEL68
20/octobre/2020 - 10h48

Laissez tomber, personne ne croit plus aux chiffres à la c.. que vous sortez sans arrêt (et essayer de changer de ritournelle vous faites juste un copier-coller d'un fil d'info à l'autre)

les 2.099 personnes en réa à ce jour sont aussi des faux positifs ?!?! Ayez un peu de respect et de dignité sinon pour les victimes et leur famille.

ah oui c'est vrai, vous allez me dire qu'il s'agit d'autres maladies que l'on cache derrière le mot COVID pour faire peur à la population.

Vous n'êtes qu'un pauvre _____ (adjectif laissé à la discrétion du lecteur), vous véhiculez des mensonges en espérant convertir les gens au discours de votre gourou qui se ridiculise chaque fois qu'il prend la parole et les vrais scientifiques du monde entier ont démonté son soi-disant protocole.

D'habitude je ne suis pas comme ça, mais j'espère que vous attraperez cette saloperie et passerez quelques jours à l'hôpital (quand vous serez un faux positif...).

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 10h06

Rien ne justifie une telle décision en Irlande comme ailleurs sinon l'habituelle escroquerie aux tests PCR bidons. Le plus inquiétant c'est qu'il semble que ce soit une action coordonnée entre pays pour contraindre les populations et faire chuter les économies. 

Rappel : 

Ces contraintes s'appuient sur des résultats de tests PCR sans aucune signification vu qu'on ne donne pas le nombre d'amplifications (le CT) et que passé 35 le nombre de faux positifs monte en flèche et peut aller jusqu'à 100 % de faux positifs. De plus il ne détecte que des morceaux d'ADN, impossible de savoir si le virus est vivant, mort ou s'il ne s'agit que de débris ni si le patient est malade. Les laboratoires refusent de donner ce CT indispensable à la compréhension du test. C'est un fort indice qu'il y a une magouille pour ajuster le nombre de positifs en fonction des besoins.

Le % de positifs est donné en supprimant les cas qui ont déjà été testés une fois négatifs. Ce qui fait que mécaniquement le % de positifs augmente, c’est redoutablement efficace, plus il y a de négatifs répétés plus le taux de positifs monte. Je l’ai vérifié avec les chiffres officiels. Il y a une distinction entre le nombre de personnes testées (sans les négatifs répétés) et le nombre de tests réalisés.

Les patients hospitalisés pour n'importe quoi mais qui ont un test positif passent covid et donc rentrent dans la statistique covid alors même qu'il n'ont aucun symptôme et qu'ils ne sont pas hospitalisés pour cela. Idem pour les réanimations et les décès.

Enfin, le traitement qui guérit les patients existe, à base d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, déjà utilisé depuis des années contre les pneumopathies, il est proposé entre-autres par Raoult à Marseille : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 4% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Voir aussi la vidéo du docteur Erbstein Un médecin généraliste témoigne. "Je ne pouvais pas les laisser mourir !". Mais ce traitement est soigneusement ignoré ou diabolisé, il permettrait de résoudre le problème en quelques semaines. Une pression énorme est faite sur les médecins pour qu’ils ne prescrivent pas ces médicaments et sur les pharmaciens pour qu’ils ne les délivrent pas. C’est de la non assistance à personnes en danger.

Les hôpitaux sont régulièrement saturés, depuis plusieurs années, le covid n’y est pour rien. D’ailleurs les hôpitaux s’arrangent toujours pour avoir un maximum de lits occupés pour éviter leur suppression.