11/08 12:02

Plusieurs habitants d’un quartier de Montpellier appellent le 17 pour se plaindre d'insultes et de vandalisme - Un policier leur aurait suggéré de déménager

Vendredi soir dernier, plusieurs personnes habitant dans le quartier des Hauts de Massane à Montpellier ont contacté la police pour signaler que des jeunes caillassaient leur résidence.

Après un premier appel, une habitante a recontacté le 17. "J'ai rappelé en disant qu'ils descendaient dans les sous-sols. 'Vous savez quand on habite là, il faut se renseigner avant où on achète. Il faut avoir des gens dans sa résidence qui ont des couilles pour aller au sous- sol, pour régler ça à notre façon, à la méthode Corse'. Donc j'ai demandé s'il était sérieux, il m'a répondu qu'il rigolait mais bon ça veut bien dire ce que ça veut dire", explique-t-elle à France Bleu.

Nos confrères ont recueilli un autre témoignage. Un habitant s'est rendu au commissariat le lendemain pour porter plainte contre X. "J'ai raconté au policier les propos qui nous avaient été tenus la veille au téléphone par son collègue. Il m'a regardé, il m'a dit 'ça vous choque ?" Oui, un petit peu quand même. "Et bien je vais vous dire exactement la même chose. On n'a qu'a pas habiter là. De toute façon, les gens ne sont pas normaux dans ce quartier, on a qu'à habiter ailleurs, avec des gens normaux' (...) Il m'a même dit avec un grand sourire "vous n'avez qu'a faire comme nous car il faut savoir que dans le commissariat 90% des policiers vote le Rassemblement National", s'est-il souvenu.

Interrogée par nos confrères, la police reconnait les propos "décalés" d'un agent, qui sont confirmés par l'enregistrement de la communication. En revanche, les autorités réfutent tout appel à se faire justice soi-même. Concernant les propos tenus par le policier au commissariat, impossible de les vérifier.

France Bleu précise que, deux heures après les appels, une patrouille de police est intervenue sans rien constater d'anormal depuis l'extérieur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions