15/04/2020 16:43

Le surprenant chiffre de la mortalité en mars 2020 en France... en baisse dans 43 départements par rapport à mars 2019 : Où est "l'épidémie massive et meurtrière" ? Eléments de réponse....

C'est un chiffre qui interpelle... 43 départements français, soit près d'un sur deux, ont connu une mortalité plus faible en mars 2020 qu'en mars 2019 (toutes causes confondues). Au total, 1.237 décès en moins y sont recensés, selon les chiffres de l'Insee selon les informations diffusées par le Parisien. Par exemple, un coup d'oeil sur les chiffres montre que dans le Tarn il y a quasiment 30% de morts en moins en ce mois de mars que le même mois il y a un an ! Mais comment est-ce possible alors que chaque soir, on nous parle d'une épidémie massive et meurtrière ?"

Plusieurs explications apparaissent comme le fait que ces départements n'ont pas vraiment été touchés par le COVID-19 et font partie des département épargnés. Il faut aussi noter qu'il n'y a quasiment plus aucun accident de la route en raison du confinement. Enfin l'épidémie de grippe a quasiment été bloquée nette par le confinement et par les mesures barrières qui ont été adoptées par une partie des Français.

A noter, en revanche, les augmentations de décès les plus importantes sont enregistrées dans les départements de l'Ile-de-France et du Grand Est, les deux régions les plus touchées par l'épidémie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de misterious56
15/avril/2020 - 18h52

Forcément qu'il y à moins de morts, y à plus personne dans les rues ni sur les routes, ni dans les trains, etc...

Faut quand même pas être bêtes pour s'en apercevoir.

Portrait de james06
15/avril/2020 - 17h17 - depuis l'application mobile

les gens sont mort chez eux personne est allez voir peut etre confinement oblige moins de morts sur les routes personnes roule