04/04 18:48

France Télévisions annonce ouvrir une enquête interne, après les accusations de Clémentine Sarlat, ancienne co-présentatrice de Stade 2, publiée dans l'Equipe

France Télévisions annonce cet après-midi  avoir ouvert une enquête interne, après la publication dans L'Équipe du témoignage de Clémentine Sarlat, ancienne co-présentatrice de Stade 2, qui affirme avoir été victime de harcèlement moral. "Conformément au principe de tolérance zéro appliqué avec rigueur dans l'entreprise, une enquête est diligentée pour faire la lumière sur les faits évoqués", a indiqué le groupe public à l'AFP, confirmant une information de L'Équipe.

Clémentine Sarlat a raconté au quotidien sportif qu'elle avait quitté le magazine en 2018, après des faits qui relèvent selon elle du harcèlement moral. "En mai 2017, avant mon congé maternité, la direction des sports m'annonce que je vais co-présenter Stade 2 avec Matthieu Lartot. En réalité, c'était de la com. Il fallait juste annoncer une présentatrice.

Lorsque je reviens, en janvier 2018, on me dit : +À cause des lumières et des caméras, tu ne pourras pas être à côté de Matthieu+. Je n'étais plus coprésentatrice", a notamment rapporté la journaliste, aujourd'hui reconvertie dans le podcast après avoir travaillé à TF1. "J'allais à Stade 2 en pleurant", a confié également Clémentine Sarlat, qui explique avoir été marginalisée à son retour de congé maternité, jusqu'à ce qu'elle décide de partir.

"Pour la préparation de l'émission, personne ne me parlait. Ils m'avaient mise dans un bureau à part, loin des rédacteurs en chefs", et "j'avais l'impression d'un coup de poignard dans le dos", dit-elle.

France Télévisions, qui a été confronté à plusieurs affaires de harcèlement sexuel ou moral depuis la naissance du mouvement #MeToo il y a deux ans et demi, a rappelé qu'"une ligne directe a été mise en place dès 2018 pour recueillir la parole de toutes les personnes se sentant victimes de harcèlement ou de discrimination" et que "chaque cas rapporté est suivi et traité avec attention".

"La direction de France Télévisions est engagée dans une politique d'exemplarité et de zéro tolérance envers le harcèlement sous toutes ses formes", ajoute le groupe.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BREIZ Mike
5/avril/2020 - 11h22

Si TF1 pouvait la récupérer pour remplacer Nathalie IONETA à Téléfoot , ça serait une bonne chose.

Portrait de lily6228
5/avril/2020 - 10h30
bacchussss a écrit :

Parce qu'il faut être connu pour dénoncé un dysfonctionnement ? La réaction de france télévision va à l'opposé de votre façon de voire. Ils sont au 21 ème siècle eux. Si, ils sont innocent, ils resteront bien au chaud là ou ils sont. C'est le principe de l’enquête.

Il ne s'agit pas d'être connu, il s'agit de savoir de qui on parle... Quand quelqu'un qu'on ne connait absolument pas, ni son caractère, ni son passé, évoque quelque chose, la moindre des choses est d'avoir une certaine prudence vis à vis de ses propos et d'attendre d'avoir d'autres éléments, a minima une réponse des intéressés.

Portrait de bellross
5/avril/2020 - 10h01
bacchussss a écrit :

Parce qu'il faut être connu pour dénoncé un dysfonctionnement ? La réaction de france télévision va à l'opposé de votre façon de voire. Ils sont au 21 ème siècle eux. Si, ils sont innocent, ils resteront bien au chaud là ou ils sont. C'est le principe de l’enquête.

Très bonne réponse apportée aux élucubrations délirantes de cette lily !

Portrait de bacchussss
5/avril/2020 - 06h08
lily6228 a écrit :

Du grand art ! Une personne, dont on ne sait rien, dénonce quelque chose qu'elle a ressenti négativement (peut-être que c'est vrai). Pas encore de retour d'enquête ni de réponses des visés mais certains les condamnent déjà sans aucun élément. On est dans le sublime...

Parce qu'il faut être connu pour dénoncé un dysfonctionnement ? La réaction de france télévision va à l'opposé de votre façon de voire. Ils sont au 21 ème siècle eux. Si, ils sont innocent, ils resteront bien au chaud là ou ils sont. C'est le principe de l’enquête.

Portrait de lily6228
5/avril/2020 - 01h35
jeanmich a écrit :

Je tombe des nues..... 

Au moins, elle s'en est échappée de cette situation plus que douteuse... mais avec une dirigeante  comme celle de France télévisions,  elle a toujours été annoncé comme étant "Mme zéro tolérance...." heureusement encore ..

On attend les têtes sur le billot.  Ils ont tenté. Le ménage doit être fait.. 

Au  boulot. :((

Du grand art ! Une personne, dont on ne sait rien, dénonce quelque chose qu'elle a ressenti négativement (peut-être que c'est vrai). Pas encore de retour d'enquête ni de réponses des visés mais certains les condamnent déjà sans aucun élément. On est dans le sublime...

Portrait de censure64
4/avril/2020 - 21h21

Super Clémentine Sarlat j'ai toujours beaucoup aimé sa manière de faire et d'être, elle respire la sincérité, de très bonnes interviews mais il est vrai avec une certaine mélancolie, qui s'explique avec cette annonce. J'espère que sa collègue Cécile Grès n'aura pas à subir le même sort, il y a des réflexions, même à l'antenne de certains qui sont d'une lourdeur ! Courage les filles, vous avez toute votre place dans le service des sports. Par contre, il y en un , que j'aimerais voir sauter tellement il respire la suffisance !

Portrait de hummerH2
4/avril/2020 - 20h25

Et bien.... Ca n'a pas l'air joli joli les méthodes de France Télévisions...

Portrait de jeanmich
4/avril/2020 - 20h19

Je tombe des nues..... 

Au moins, elle s'en est échappée de cette situation plus que douteuse... mais avec une dirigeante  comme celle de France télévisions,  elle a toujours été annoncé comme étant "Mme zéro tolérance...." heureusement encore ..

On attend les têtes sur le billot.  Ils ont tenté. Le ménage doit être fait.. 

Au  boulot. smiley