27/02/2020 20:12

Virus- Le Ministre annonce une forte hausse des cas de contamination qui est désormais de 38 personnes en France dont 2 personnes sont hospitalisés dans un état grave

20h05: Le Ministre annonce une forte hausse des cas de contamination qui est désormais de 38 personnes en France dont 2 dans un état grave et qui sont hospitalisées. Parmi les nouveaux cas détectés, trois l'ont été sur une base militaire. Ce bond du nombre de cas identifiés s'explique notamment par l'identification de "personnes contacts". 

Dans l'Oise un foyer de 12 personnes liées entre elles a été détectées. Les enquêteurs cherchent notamment à identifier des chaines de transmission ou des foyers de contamination pour chacun des nouveaux cas. "Un regroupement de 12 cas positifs au coronavirus reliés au malade identifié dans l'Oise serait notamment lié par une chaîne de contamination", a déclaré Olivier Veran ce soir. Trois des contaminés ont été diagnostiqués sur une base militaire, où travaillait le patient hospitalisé à Amiens. Une équipe d'infectiologues, urgentistes, épidémiologistes se rendra sur place dès demain.

Le ministre de la Santé assure que le système de santé français est préparé à faire face à une épidémie. Quelque 138 établissements de santé sont prêts.

19h53: Le bilan des autorités italiennes aujourd'hui indique 650 personnes contaminées dans le pays, 17 morts et 45 guéris. La région la plus touchée reste la Lombardie, où 403 personnes ont été déclarées positives au test du coronavirus, avec 40 sorties d'affaire et 14 sont décédées.

Dans le reste du pays, on compte 111 contaminés pour 2 morts en Vénétie, 97 contaminés pour 1 mort en Emilia-Romagna, 19 infectés en Liguria, et une vingtaine au total dans le reste du pays.

Il y a 248 patients hospitalisés présentant des symptômes, 56 sont en soins intensifs et 284 personnes sont en isolement à domicile.

16h43: Selon le dernier bilan de l'OMS, il y a 3.474 cas de coronavirus confirmés à travers le monde - hors Chine - et ce dans 44 pays différents. Parmi eux, 54 personnes sont mortes. 

En Chine, les autorités décomptent 78.630 personnes infectées, dont 2.747 décès.

15h57: Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l'épidémie du coronavirus a atteint un "point décisif", et appelle les pays à agir "rapidement" pour endiguer ce "virus très dangereux".

15h54: Les festivités du carnaval prévues ce week-end en Grèce sont annulées, annonce le ministre de la Santé, Vassilis Kikilias. Cette décision a été prise suite à la confirmation de deux nouveaux cas de coronavirus à Thessalonique et Athènes. «Sur la base des recommandations et pour protéger la santé publique (...) nous avons décidé d'annuler dans toute la Grèce les festivités du carnaval, comme l'ont fait d'autres pays européens» a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse.

15h13: La police financière de Milan a annoncé la saisie de centaines de masques de protection, destinés à se protéger contre le coronavirus, dans le cadre de contrôles renforcés pour déjouer des pratiques frauduleuses.

Leurs contrôles effectués par des militaires sont destinés notamment à débusquer des cas de hausse injustifiée des prix ou de ventes de produits de mauvaise qualité, explique un communiqué de la police financière de Milan.

Plusieurs vendeurs illégaux ont été sanctionnés, dont deux hommes qui vendaient des masques de protection sans la marque CE dans certains quartiers de Milan.

Un autre vendait des centaines de flacons de gel antibactérien à un prix très élevé, dont le contenu est en cours d’analyse.

En outre, la police financière a saisi documents et données informatiques chez Amazon et eBay, dans le cadre d’une enquête sur les ventes à prix d’or de masques et gels désinfectants sur l’internet, s’est félicitée mercredi l’union italienne des consommateurs.  

« Super nouvelle ! C’est une honte nationale de spéculer sur la peau des Italiens », a commenté dans un communiqué le président de l’Union nationale des consommateurs UNC, Massimiliano Dona.

« Le problème n’est pas uniquement le prix astronomique des produits, mais la vente de masques non conformes, qui n’avaient aucune efficacité, y compris lorsqu’ils étaient utilisés par des personnes infectées par le coronavirus », a-t-il souligné.

Face à l’épidémie de coronavirus, les Italiens se sont rués sur les masques de protection et les gels désinfectants, provoquant une pénurie dans les pharmacies et de nombreux supermarchés du nord du pays. Les escrocs n’ont pas tardé à chercher à en tirer profit.

14h49: Edouard Philippe: "Il y a une inquiétude en France, nous voulons y répondre en utilisant la seule mobilisation, le calme et la raison"

"Aujourd'hui , il n'y a lieu ni d'avoir peur ni d'être négligeant"

"Avec les médecins, nous avons défini une stratégie. Le virus n'est pas en circulation générale parmi la population. Nous mettons tout en oeuvre pour le bloquer"

"La meilleure solution pour se protéger n'est pas de se précipiter dans les pharmacies pour acheter des masques! C'est adopter les gestes simples recommandés par nos médecins pour lutter contre la propagation du virus. Se laver les mains au moins une fois par heure, tousser dans son coude, et utiliser les mouchoirs une seule fois."

"La France dispose des meilleurs médecins du monde, un personnel soignant remarquable et dévoué, avec un disponibilité de veille efficace."

13h41: Plusieurs nouveaux cas de coronavirus ont été détectés aujourd'hui en Espagne dont l'un se trouve dans un état «grave», annoncent les autorités. Parmi les nouveaux cas, deux ont été détectés dans la région de Madrid dont un homme âgé de 77 ans qui avait d'autres pathologies et qui est «en soins intensifs dans un état grave», a ajouté le gouvernement régional dans un communiqué.

13h35: Nicolas Dupont Aignan: Le gouvernement est en alerte mais il n'anticipe pas assez"

11h48: Le point sur la situation en cette fin de matinée

Le coronavirus se propage désormais bien au-delà de la Chine, l’Arabie saoudite décidant de suspendre l’entrée des pèlerins, mais le président Donald Trump assure que les Etats-Unis sont capables d’éviter une épidémie à grande échelle.
Si la Chine était jusqu’à peu l’unique foyer mondial de coronavirus, le risque s’est démultiplié avec l’émergence de nouveaux pays-sources comme la Corée du Sud, l’Italie et l’Iran.
Désormais, le nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19 enregistrés hors du territoire chinois dépasse ceux recensés en Chine, où le virus est apparu en décembre, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Plus de 78.000 personnes ont jusqu’ici été contaminées en Chine, dont 2.744 mortellement. Le coronavirus touche également des dizaines d’autres pays, où le bilan est de quelque 3.600 contaminations et plus de 50 morts.
Relativement épargnés jusqu’ici avec 15 cas détectés, les Etats-Unis sont prêts à répondre à l’épidémie à «une échelle beaucoup plus grande», a assuré mercredi Donald Trump.
«Il y a une chance que ça empire, une chance que ça empire de façon significative (...) Mais rien n’est inévitable», a-t-il souligné.
Donald Trump a évoqué la possibilité d’imposer «en temps voulu» des restrictions aux voyageurs en provenance d’Italie (plus de 400 cas, 12 morts) et de Corée du Sud (près de 1.600 contaminations, 12 décès), le pays asiatique étant le principal foyer de la maladie hors de Chine.
Les Etats-Unis imposent déjà une interdiction d’entrée aux ressortissants étrangers s’étant rendus en Chine au cours des deux dernières semaines.
Dans le but de prévenir l’arrivée de l’épidémie de Covid-19, l’Arabie saoudite a de son côté suspendu «temporairement» l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque.
Même la Chine, qui confine plus de 50 millions de personnes dans la province du Hubei (centre), épicentre de l’épidémie, s’inquiète désormais de cas «importés» d’autres pays.
La ville de Pékin a ainsi annoncé mercredi que les personnes arrivant en provenance d’Etats «gravement touchés» par le coronavirus devraient désormais se placer en quarantaine pendant 14 jours.
L’épidémie semble avoir atteint un pic en Chine, où le nombre de nouveaux décès quotidiens continue à chuter. Les autorités ont annoncé jeudi seulement 29 morts supplémentaires, un chiffre au plus bas depuis près d’un mois.
Mais d’autres pays inspirent davantage d’inquiétude. Avec notamment l’Italie, qui apparaît de plus en plus comme une plateforme de diffusion du Covid-19.
Le virus est ainsi arrivé en Amérique latine, épargnée jusqu’à présent, y entrant par le Brésil via... un Brésilien de retour d’Italie. La Grèce, la Croatie, l’Autriche et l’Allemagne ont toutes fait état de personnes contaminées après un séjour dans la péninsule.
De nombreux Etats européens ont renforcé leur dispositif de prévention et conseillent à leurs citoyens de ne pas se rendre dans les régions italiennes touchées.
Face au risque de contagion, le gouvernement italien a pris des mesures draconiennes, dont la mise en quarantaine de 11 communes du Nord, poumon économique du pays. Les entreprises ont dû s’adapter, en développant notamment le télétravail.
«Nous avons fermé notre salle de sports et la cantine, les gens ne peuvent pas manger face à face», a expliqué à l’AFP le PDG d’une entreprise lombarde de robinetterie, Aldo Bonomi. «Le problème, c’est l’économie. On voit les chiffres, cette crise est en train de mettre le pays à genoux», s’inquiète Daniele Vaccari, un jeune pâtissier de Secugnago, un petit village du Nord.
D’autres profitent de la crise: masques et gels désinfectants se vendent à prix d’or dans la péninsule, ce qui a conduit la police à saisir documents et données informatiques chez les sites de commerce en ligne Amazon et eBay.
11h04:
"On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux", annonce le Président Emmanuel Macron devant le personnel soignant de la La-Pitié-Salpêtrière

10h56: Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a appelé jeudi à fermer temporairement les écoles publiques du pays à partir de lundi pour éviter la propagation du nouveau coronavirus.

«Le gouvernement place la santé et la sécurité des enfants au-dessus de tout», a déclaré M. Abe devant la presse. «Nous demandons que toutes les écoles primaires, les collèges et les lycées (...) à travers le pays ferment temporairement à partir du 2 mars jusqu'aux vacances de printemps», a-t-il ajouté. Les vacances de printemps commencent généralement fin mars au Japon.

«Des efforts de prévention de la propagation des infections parmi les enfants sont en cours dans différentes régions», a ajouté le Premier ministre. Nombre d'écoles élémentaires publiques et de collèges de la région septentrionale de Hokkaido étaient fermées jeudi, le gouverneur ayant demandé la fermeture des écoles publiques pour environ une semaine.

10h53: Emmanuel Macron à La-Pitié-Salpêtrière, chefs de partis reçus par Edouard Philippe: exécutif et responsables politiques montent au front jeudi contre le coronavirus qui a fait un deuxième mort en France la veille et alimente les craintes d'une épidémie de grande ampleur.

L'heure est à "construire", "avec beaucoup de rigueur", une "réponse graduée en fonction de l'état de propagation du virus" en France, où la situation n'est actuellement pas "épidémique", a souligné la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Avant de s'envoler pour un sommet à Naples où il rencontrera le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le chef de l'Etat s'est rendu jeudi matin à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière à Paris où est décédé mercredi le premier Français victime du coronavirus. Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran notamment l'accompagnait.

"Je voulais vous remercier et dire combien je compte sur vous et combien nos concitoyens comptent sur vous. Je voulais apporter tout mon soutien à toutes les équipes et échanger de manière très libre comment vous voyez les choses, ce que ça implique en termes d'hygiène, d'organisation de soins, de personnel", a déclaré M. Macron.

Moins touchée que l'Italie voisine, la France a recensé 18 cas et deux décès, dont un touriste chinois et ce premier mort français qui n'avait pas voyagé dans les zones à risque. Une enquête est en cours pour retracer le parcours de cet enseignant de 60 ans d'un collège de Crépy-en-Valois dans l'Oise.

Le Premier ministre Edouard Philippe doit, lui, recevoir à Matignon à 11H30 les chefs de partis représentés au Parlement, les présidents de groupes parlementaires et les présidents d'assemblées. Il fera ensuite un point sur la situation.

10h26: Devant le personnel soignant de la Pitié-Salpêtrière, Emmanuel Macron s'exprime. "Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi", a-t-il déclaré. "Je voulais apporter tout mon soutien à vos équipes", a-t-il ajouté.

"Des filières ont été mises en place. Les patients qui sont repérés comme suspect sont mis à part. Ils ne se croisent pas", a indiqué un membre du personnel de l'hôpital face au Président.

09h54: Le président Emmanuel Macron est arrivé à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris pour rencontre des personnels soignants avec le ministre de la Santé, Olivier Véran. C'est dans cet hôpital que le premier Français est mort du coronavirus.

09h16: Matignon affirme qu'il n'est absolument pas question de reporter les élections Municipales en raison de l'épidémie de coronavirus contrairement à des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux.

À Mondeville, près de Caen, la maire divers gauche Hélène Burgat a suspendu sa campagne à cause du corovirus Covid-19 parce qu’elle revient d’un voyage à Venise et que même s’il elle n’a aucun symptôme, elle doit respecter les consignes de précaution données par le gouvernement. A savoir éviter toute sortie non indispensable pendant 14 jours. Elle ne peut donc plus faire les marchés, participer à des meetings et le débat qui devait se tenir mardi 25 février au soir avec les autres candidats a dû être annulé*. Hélène Burgat reprendra sa campagne le 3 mars.

08h12: Les autorités sanitaires de Corée du Sud ont recensé aujourd'hui 334 nouveaux cas de personnes infectées par le Covid-19, portant à 1 595 le nombre de personnes contaminées dans le pays. La Corée du Sud est le deuxième pays le plus touché par l'épidémie derrière la Chine. En revanche, il n'y a aucun nouveau décès. Le bilan de l'épidémie en Corée du Sud reste donc de 12 morts.

06h34: Comment le premier Français décédé après une infection au coronavirus a-t-il été contaminé? Une enquête est en cours pour retracer le parcours de cet enseignant de 60 ans, qui n'avait pas voyagé dans une zone à risque. Pour l'heure, le bilan de la maladie Covid-19 en France est de deux morts (le Français de 60 ans dont le décès a été annoncé mercredi et un touriste chinois de 80 ans), douze guérisons et quatre malades hospitalisés. Cela représente 18 personnes au total, mais la découverte de nouveaux cas semble s'accélérer.

Deux ont été annoncés mardi soir, trois mercredi matin, dont le sexagénaire décédé, et un mercredi soir. Aucun malade n'avait été repéré en France depuis le 15 février, mais entre-temps, la maladie a gagné l'Italie, pays frontalier qui est aussi celui d'Europe le plus touché. Le patient décédé, qui constitue "le 17e cas confirmé" en France, "est un homme de 60 ans, français, qui a été testé en urgence hier à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière dans un état gravissime et qui est malheureusement décédé dans la nuit", a annoncé le N.2 du ministère, Jérôme Salomon, lors d'une conférence de presse dans la matinée. Il avait dans un premier temps été hospitalisé à Creil, a ensuite précisé l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France.

Le ministère de l'Education nationale a indiqué qu'il s'agissait d'un enseignant d'un collège de Crépy-en-Valois dans l'Oise. Cet établissement fait partie des zones académiques en vacances scolaires depuis le 14 février au soir et reprendra les cours lundi. L'enseignant n'avait pas séjourné dans une "zone d'exposition à risque", a déclaré le directeur général de l'ARS. "L'enquête a été lancée en urgence" sur ce patient, selon le Pr Salomon.

06h03: Le président Donald Trump a insisté sur le fait qu'une large propagation du nouveau coronavirus aux Etats-Unis n'était pas inévitable, alors que le virus se propage à travers le monde et que l'Arabie saoudite a suspendu l'entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à la Mecque.

"Il y a une chance que ça s'empire, une chance que ça s'empire de façon significative", a averti le locataire de la Maison Blanche lors d'une conférence de presse mercredi soir. "Mais rien n'est inévitable", a ajouté M. Trump qui a désigné son vice-président, Mike Pence, pour coordonner la lutte contre le coronavirus aux Etats-Unis.

Même s'ils sont relativement épargnés jusqu'ici avec 15 cas détectés, les Etats-Unis sont prêts à répondre à l'épidémie à "une échelle beaucoup plus grande", a averti M. Trump, ajoutant qu'il déciderait "en temps voulu" de nouvelles restrictions depuis et vers les zones infectées.

De son côté, l'Arabie saoudite a suspendu "temporairement" l'entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque, dans le but de prévenir l'arrivée de l'épidémie de Covid-19.

Le nouveau coronavirus a débarqué plus au sud, en Amérique latine, qui n'avait pas encore été touchée par l'épidémie, en y entrant par le Brésil. Le Pakistan, pays frontalier à la fois de la Chine et de l'Iran, où les décès sont les plus nombreux, a également annoncé mercredi ses deux premiers cas. "Pas besoin de paniquer, les choses sont sous contrôle", a voulu rassurer le conseiller en santé du Premier ministre, Zafar Mirza.

05h58: Un train régional circulant dans l'ouest de l'Allemagne, avec 70 passagers à son bord, a été arrêté mercredi après-midi en raison d'un cas suspect de coronavirus sur un voyageur. Le train reliait Francfort à Sarrebruck.Un passager du train a déclaré qu'il avait des symptômes faisant penser au coronavirus et l'a signalé au personnel du train, a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé de l'Etat de Rhénanie-Palatinat. La police fédérale a alors arrêté le train peu après 16h00 mercredi en gare d'Idar-Oberstein, qui se trouve à mi-chemin entre les villes de Francfort et Sarrebruck. Le passager a ensuite été emmené à l'hôpital pour examen, a détaillé la porte-parole.

05h03: Le ministre de la santé roumain, Victor Costache, a confirmé le premier cas d'infection de coronavirus dans le pays, selon un média local.Le premier cas a été annoncé mercredi, un homme de 71 ans qui est entré en contact avec un Italien ayant récemment séjourné dans son pays. Le patient a été admis dans un hôpital de la capitale Bucarest, selon le média PRO TV.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
27/février/2020 - 21h09

A priori, la hausse n'a encore rien à voir avec la capitale des Gaules.

Mais comme l'incubation est de 14 jours, Lyon sera peut être en bonne position pour remporter le match de la ville la plus contaminée par le coronavirus d'ici 2 semaines ... à suivre !

Qu'en dit notre cher ministre neurologue Véran ?

Qu'en dit la ministre démissionnaire qui vise désormais Paris ?

Quand va-t-on avoir un vrai ministre de la santé, c'est à dire un médecin anesthésiste évidemment, pour nous endormir vraiment ? C'est la seule issue possible pour la macronie si elle veut gagner les érections avec ou sans Griveaux.

Portrait de muzo28
27/février/2020 - 20h51
nina83 a écrit :

et ils sont où ces nouveaux cas ? depuis le match d'hier soir et les 3000 supporters italiens qui sont venus tranquillement dans nos hôtels et qui se baladent un peu partout, ils doivent être contents les lyonnais ! smiley

les cas sont dans l'Oise, la base militaire dans l'Oise à Creil.

 

Portrait de nina83
27/février/2020 - 20h36

et ils sont où ces nouveaux cas ? depuis le match d'hier soir et les 3000 supporters italiens qui sont venus tranquillement dans nos hôtels et qui se baladent un peu partout, ils doivent être contents les lyonnais ! smiley

Portrait de hummerH2
27/février/2020 - 20h18

Etre informé sur ce coronavirus c'est bien !

Mais que l'ensemble des media et chaines info ne parlent que de ça, et comptabilise chaque jour le nombre de personnes contaminées et le nombre de morts, ca risque d’être vraiment très chiant à vivre durant les prochains jours, les prochaines semaines, les prochains mois.

Vivement les beaux jours, que le virus disparaisse ou presque en même temps que celui de la grippe !

Portrait de minou75
27/février/2020 - 20h09 - depuis l'application mobile

#OnVaTousCrever ...!!!

Portrait de B612
27/février/2020 - 19h25

Des mois que les hospitaliers font grève, et là tout d'un coup ils voient débouler Manu qui vient faire sa com, l'air de rien, qui leur dit : "Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi". 

Portrait de nemo69
27/février/2020 - 18h24

C'est bien l'appel du Premier Ministre à ne pas se précipiter dans les pharmacies pour dévaliser tous les masques mais c'est comme lorsqu'il y a un blocage d'une raffinerie; tout le monde se rue de peur de manquer et crée la pénurie!

Portrait de legaulois2009
27/février/2020 - 16h29

visiblement on es gouverner par des incompétents, tout les autres pays prennent des mesures nous non, il es vrai que cela feras des retraites a payer en moins si cela s'attaque surtout aux personnes agé

Portrait de cbor33
27/février/2020 - 15h44

Beaucoup de malades dans les pharmacies par définition, donc beaucoup de risques d'attraper des virus... C'est pas l'endroit à fréquenter actuellement ...

Portrait de Kratus
27/février/2020 - 15h36
Calla a écrit :

L'argent avant tout !!!! 

Quand on entend Mme Pecresse s'inquièter plus de l'incidence économique de cette crise que de la santé des gens on n'est pas surpris 

Les malades coûteront sûrement plus que l'argent perdu par les activités liées au tourisme 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait de hummerH2
27/février/2020 - 12h48

Bel exercice de com.

Dans le même temps, le principal élément de langage de LREM envers toute critique émanant de l'opposition, est d'accuser tout opposant à LREM de faire de la "politique politicienne" en temps de crise.

Si cette visite ne relève pas, elle !!! de cette fameuse politique politicienne, ça y ressemble fortement !!!

Portrait de Linoïe
27/février/2020 - 12h23

Pour "...affronter au mieux..." il fallait déjà interdire le match avec les 3000 supporters italiens.

Portrait de arcawen
27/février/2020 - 12h21
minou75 a écrit :

#AnnulerLesMunicipales ...!!!

#laferme

Portrait de minou75
27/février/2020 - 09h39 - depuis l'application mobile

#AnnulerLesMunicipales ...!!!

Portrait de muzo28
27/février/2020 - 09h37

Où en sera t'on le 15 mars? épidémie ou pas? ça va vite les rumeurs tout comme le virus.