26/01 21:24

EN DIRECT - Virus : Les voyagistes français décident d'annuler tous les voyages organisés vers la Chine - 5 cas annoncés ce soir aux USA - Video

21h24: Selon les autorités sanitaires américaines, cinq cas de coronavirus ont été confirmés ce dimanche.

21h22: Les tour-opérateurs français suspendent les voyages organisés vers la Chine, fait savoir ce soir leur fédération.

Les clients des agences de voyages et des tour opérateurs français, seront contactés dès ce lundi. En effet, les professionnels vont leur proposer de de reporter sans frais ou de modifier leur voyage au tarif en vigueur. Une décision qui s'imposait compte tenu de l'aggravation de la situation en Chine. (LIRE) Guillaume Linton, patron d'ASIA, que nous avons joint ce soir, explique"Cette décision s'explique avant tout par l'impossibilité pour nos clients de réaliser leur voyage en Chine dans de bonnes conditions. Ceci du fait de la fermeture dès Vendredi soir par les autorités chinoises des principaux sites touristiques sur Pékin (Cité Interdite, plusieurs tronçons de la Grande Muraille), Xian (armée de terre cuite, Musée de Xian) et Shanghai (Jardin Yu, Musée de Shanghai).

20h05: La Ministre de la santé fait un nouveau point en direct :

"La situation épidémiologique fait l'objet d'un suivi quotidien du ministère de la Santé. (...) La stratégie de la France, c'est d'éviter la propagation du virus en informant les personnels de santé et la population française, et nous avons pris des décisions en ce qui concerne les aéroports. Toutes les personnes susceptibles d'être infectées sont prises en charge et isolées dans les hôpitaux. Le nombre de morts rapporté au nombre de cas a l'air de se réduire par rapport à ce que nous craignons. En revanche, sa transmission est rapide. Mais là encore, nous sommes dépendants des informations qui nous arrivent de Chine. Il ne faut pas acheter des masques en pharmacie, c'est totalement inutile. Ce sont des masques qu'il faut mettre quand on est malade, pour envoyer des microbes à son entourage. Il y a des masques de protection pour les personnes en contact avec les malades, ce sont des masques différents pour les personnels soignants, avec une forme pointue. Nous avons des dizaines de millions de masques en stock en cas d'épidémie. Si nous devions le proposer, les autorités sanitaires le distribueraient à ceux qui en auraient besoin" 

16h28: Des manifestants ont lancé des cocktails molotov dimanche contre un bâtiment inoccupé de Hongkong qui avait été choisi pour être une zone de quarantaine pour des personnes pouvant être porteuses du virus 2019-nCoV, a indiqué la police. À lire aussi : Coronavirus: à Wuhan, les Français perdent patience «Ces actes destructeurs ont représenté une grave menace pour la sécurité des personnes sur place», a déclaré la police de Hongkong dans un communiqué. Un photographe de l'AFP a vu de grandes flammes s'échapper de l'entrée du bâtiment avant que les pompiers n'interviennent.  Après la dispersion de la manifestation par la police, le Centre de protection de la santé a fait savoir que le projet de transformer cet immeuble en centre de quarantaine était suspendu. Un premier centre de quarantaine a déjà été installé dans un parc, à l'écart de la ville, deux autres parcs sont prêts à en accueillir d'autres.

16h13: Le maire de Wuhan, la ville chinoise au cœur de l'épidémie de pneumonie virale, déclare qu'il s'attend à environ un millier de contaminations supplémentaires, sur la base du nombre de patients hospitalisés qui n'ont pas encore été testés. Ce chiffre, s'il était confirmé, ferait bondir de moitié le nombre de contaminations annoncé dimanche pour l'ensemble du pays

12h01: Cinq contrôles ont été réalisés ce matin entre 5h30 et 6h30 sur des avions en provenance d'Asie, précise ADP (ex-Aéroports de Paris) à franceinfo. L’équipe médicale est composée de 30 personnes : des médecins de l’ARS, de la Croix-Rouge, du personnel de l’aéroport et de la police. Certains passagers ont demandé qu’on prenne leur température. L'équipe n'a pas relevé de cas suspect.

11h44: Un cas présumé du nouveau coronavirus chinois a été détecté pour la première fois au Canada, ont annoncé samedi les autorités de l’Ontario. « Nous avons le premier cas présumé du nouveau coronavirus confirmé ici » à Toronto, a annoncé Eileen de Villa, responsable des autorités sanitaires de la métropole, lors d’une conférence de presse. Le patient, un homme d’une cinquantaine d’années, avait séjourné à Wuhan, la ville chinoise où cette nouvelle infection est apparue en décembre. Il est arrivé le 22 janvier et a été hospitalisé à l’hôpital Sunnybrook de Toronto le lendemain, a expliqué Barbara Yaffe, la médecin en chef adjointe de la province de l’Ontario. L’homme a été placé à l’isolement. Des échantillons vont être envoyés à un laboratoire de Winnipeg (centre) pour confirmer s’il s’agit bien du coronavirus chinois, ont précisé les autorités. Ces dernières se sont voulues rassurantes sur les risques de contamination, estimant que le patient n’a pas été en contact avec d’autres personnes que son entourage familial.

11h33: La métropole chinoise de Shanghai  a annoncé dimanche la suspension immédiate des lignes d’autocars longue distance, dans le cadre des mesures destinées à enrayer une épidémie de pneumonie virale. Au nord du pays, les villes géantes de Pékin, Tianjin et Xian ont pris des mesures similaires.

11h08: A Paris, la communauté chinoise a décidé d'annuler les festivités prévues dimanche après-midi. Anne Hidalgo, maire sortante de Paris et candidate à sa réélection est l'invité du Grand Rendez-Vous. Elle a exprimé sa solidarité avec les autorités chinoises."J'ai rencontré hier la communauté chinoise de Paris qui est dans l'émotion et dans l'inquiétude. Elle a souhaité elle-même annuler le défilé prévu place de la République". La maire de Paris veut néanmoins rassurer sur la propagation de l'épidémie en Chine. "La situation en France n'est pas du tout de même nature. Nous travaillons avec le ministère de la Santé. Il faut un pilote dans l'avion, et ce sont les autorités sanitaires qui ont mis en place des contrôles de l'accès à nos frontières dans les aéroports et le dispositif des hôpitaux qui est prêt à fonctionner."

09h29: La Chine a prononcé une interdiction temporaire du commerce d'animaux sauvages pour tenter d'enrayer l'épidémie de pneumonie virale. L'élevage, le transport ou leur vente sont prohibés "à partir de la date de l'annonce jusqu'à la fin de la situation épidémique nationale", selon une directive co-émise par le ministère de l'Agriculture

08h33: Les Etats-Unis ont annoncé ce dimanche qu'ils organisaient l'évacuation de leur personnel diplomatique et d'autres ressortissants américains bloqués à Wuhan, épicentre de l'épidémie de pneumonie virale dans le centre de la Chine. Washington espère faire partir un vol direct de Wuhan à San Francisco mardi, a annoncé le département d'Etat dans un communiqué. Les Etats-Unis disposent d'un consulat à Wuhan, ville où ont été dénombrés la grande majorité des contaminations et des décès dus au nouveau coronavirus. "La place est extrêmement limitée et, s'il n'est pas possible de transporter tout le monde, priorité sera donnée aux personnes les plus à risque", a précisé le ministère.

07h09: Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale en Chine est monté à 56 morts et près de 2.000 personnes sont contaminées au lendemain de l'avertissement du président Xi Jinping sur une accélération de la propagation du coronavirus. L'épidémie a atteint l'Europe et l'Australie, malgré le renforcement des mesures prises pour tenter d'enrayer sa propagation. A compter de lundi, les agences de voyages chinoises ne pourront plus vendre de réservations d'hôtels ni de séjours à des groupes, a annoncé la chaîne de télévision CCTV. La crise survient en plein chassé-croisé du Nouvel An, lorsque les Chinois mettent à profit leurs sept jours de congé pour voyager d'un bout à l'autre de leur pays. Des médecins militaires ont été dépêchés à Wuhan, la ville du centre de la Chine où est apparu en décembre le virus, actuellement de facto mise en quarantaine, et la construction d'un deuxième hôpital d'urgence y a été lancée. Quinze nouveaux décès ont été enregistrés, parmi lesquels un premier mort à Shanghaï, et au moins 688 nouveaux cas d'infections au coronavirus ont été confirmés, soit un total de 1.975 dans le pays, selon la commission nationale de la santé. Une première ville chinoise, Shantou, à plus d'un millier de km au sud de Wuhan, va mettre en place dimanche à partir de minuit (16H00 GMT) des mesures de restrictions d'accès pour tous les véhicules non essentiels à cette mégapole de plus de 5 millions d'habitants. Les autorités de Tianjin, 15 millions d'habitants, ont pour leur part annoncé la suspension à compter de lundi des liaisons en bus longue distance, devenant la deuxième grande métropole à prendre une telle mesure après Pékin.

06h53: Le parc d'attractions Disneyland de Hong Kong a annoncé sa fermeture à compter de ce matin et jusqu'à nouvel ordre en raison de l'épidémie de pneumonie virale en Chine, une décision prise au lendemain du classement en alerte sanitaire maximale de la mégapole."Par mesure de précaution et conformément aux efforts de prévention déployés dans tout Hong Kong, nous fermons temporairement le parc Disneyland de Hong Kong par égard pour la santé et la sécurité de nos visiteurs et de notre personnel", a déclaré le parc dans un communiqué. Ocean Park, un immense parc de loisirs situé sur l'île de Hong Kong, a également annoncé qu'il fermait ses portes.

06h11: Les Etats-Unis ont annoncé dimanche qu'ils organisaient l'évacuation de leur personnel diplomatique et d'autres ressortissants américains bloqués à Wuhan, épicentre de l'épidémie de pneumonie virale dans le centre de la Chine.Washington espère faire partir un vol direct de Wuhan à San Francisco mardi, a annoncé le département d'Etat dans un communiqué. Les Etats-Unis disposent d'un consulat à Wuhan, ville où ont été dénombrés la grande majorité des contaminations et des décès dus au nouveau coronavirus. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
27/janvier/2020 - 15h59

La Chine fait tout pour contenir le virus en confinant la ville, mais bien sûr, la France propose de rapatrier nos concitoyens infectés.

En fait, la France fait tout pour propager la diffusion du virus dans l'hexagone (et ailleurs !)

J'espère que Macron et Buzyn vont le chopper, avec si possible en plus Philippe, Ferrand, Guérini et Griveaux, puisqu'ils sont tous culs et chemises pour prendre des décisions farfelues, autant qu'ils bénéficient directement du bien fondé de leurs décisions, ha ha ha !

Portrait de seb2746
26/janvier/2020 - 21h40

Rien sur la vidéo du daily ou une femme a donné le vrai chiffre d'infection en Chine ?...

 

Portrait de hummerH2
26/janvier/2020 - 14h40
Dady cool a écrit :

Je comprends bien. Mais il ne faut pas confondre « s’affoler » et « prévenir le risque». En France on ne veut tellement pas affoler que du coup on ne fait rien qui pourrait empêcher l’entrée sur le territoire où la propagation. Pour un virus peut être moins nocif que la grippe (à l’instant T car il peut évoluer), et en revanche extrêmement contagieux (vous avez déjà entendu parler de mise en quarantaine de villes entières en Chine vous auparavant ?)

Les autorités chinoises ont certainement bien retenues la leçon du Sras en 2002/2003.

A l'époque L'OMS avait vivement critiqué Pékin pour avoir tardé à donner l'alerte et tenté de dissimuler l'ampleur de l'épidémie.

Pour rappel, fin 2002 et début 2003, le Sras (symptôme respiratoire aigu sévère ressemblant beaucoup au phenomène d'aujourd'hui) avait causé la mort de 774 personnes dans le monde, dont 349 en Chine continentale et 299 à Hong Kong, pour 8096 personnes atteintes dans une trentaine de pays.

Aujourd'hui, il semblerait que les autorités chinoises soient vraiment réactives, et communiquent au mieux.

Portrait de Dady cool
26/janvier/2020 - 14h25
Wouhpinaise a écrit :

Le virus a été analysé (étape obligatoire pour pouvoir le combattre). Et il se trouve qu'il serait moins nocif qu'une grippe (ce n'est pas moi qui le dit mais les médecins). Il n'y a donc aucune raison de s'affoler.

Je comprends bien. Mais il ne faut pas confondre « s’affoler » et « prévenir le risque». En France on ne veut tellement pas affoler que du coup on ne fait rien qui pourrait empêcher l’entrée sur le territoire où la propagation. Pour un virus peut être moins nocif que la grippe (à l’instant T car il peut évoluer), et en revanche extrêmement contagieux (vous avez déjà entendu parler de mise en quarantaine de villes entières en Chine vous auparavant ?)

Portrait de Dady cool
26/janvier/2020 - 13h21
Wouhpinaise a écrit :

Selon les autorités chinoises, les personnes décédées présentaient en effet toutes une santé altérée. Et si la chine prend de telles mesures, c'est que ce virus se transmets très rapidement et qu'il y a des millions de chinois sur une superficie restreinte qui peuvent être atteints. Pour rappel, pendant la période 2018/2019, 8 milles français sont morts de la grippe saisonnière. De quoi relativiser.

On relativisera dans quelques mois (ou pas d’ailleurs). Là vous comparez un virus connu sur une période de 2 ans, à un virus dont nous n’avions pas entendu parler jusqu’à il y a quelques jours.

Portrait de Dady cool
26/janvier/2020 - 12h30

Au vue des posts ci-dessous, je pense que l’angle de réflexion peu de mort=sans gravité, ou moins de mort que la grippe = pas d’affolement , n’est pas pertinent. D’abord on n’est pas certain que tous les cas de morts du à ce virus soient bien recensés,  ensuite ce n’est pas parce qu’on ne meurt pas que l’on ne va pas avoir de graves séquelles, et surtout ce virus extrêmement contagieux a la particularité de muter constamment. Donc il sera de plus en plus difficile à soigner et sa dangerosité peut s’accentuer.

Portrait de Dr Dutreuil
26/janvier/2020 - 12h25
Wouhpinaise a écrit :

Selon plusieurs médecins français, ce virus serait moins dangereux qu'une simple grippe.

Et c'est mon avis !

Pas de panique,y'a rien de grave !

Portrait de nibali
26/janvier/2020 - 12h01

La grippe tue 30 français chaque jour en France.

Portrait de minou75
26/janvier/2020 - 11h33 - depuis l'application mobile

Ils faut confiner tous les Chinois de Paris... pendant 40 jours !!!

Portrait de hummerH2
26/janvier/2020 - 11h05
Wouhpinaise a écrit :

Selon les autorités chinoises, les personnes décédées présentaient en effet toutes une santé altérée. Et si la chine prend de telles mesures, c'est que ce virus se transmets très rapidement et qu'il y a des millions de chinois sur une superficie restreinte qui peuvent être atteints. Pour rappel, pendant la période 2018/2019, 8 milles français sont morts de la grippe saisonnière. De quoi relativiser.

Oui, mais quel bel os à ronger pour les media !!! smiley

(En revanche, quand je relis mon post et que je vois que j'ai écrit que les chinois étaient 100 fois plus nombreux que nous, je n'y suis pas allé de main morte!!! 20 fois c'est déjà pas mal ! smiley ).

Portrait de Grelotin
26/janvier/2020 - 10h48

Ils sont où les millions de morts???

Ah! 56,tant que ça.

Portrait de hummerH2
26/janvier/2020 - 10h32
Alexshe a écrit :

j'avoue ne pas avoir lu tous les articles concernant ce virus mais ça m'a interpellé de ne pas voir une seule fois le profil des personnes décédées. Effectivement c'était peut-être des personnes âgées ou/et en mauvaise santé et à ce moment là on se rapprocherait de la grippe. Après... est-ce que les chinois prendraient de telle mesures pour une grippe? j'en suis pas sur... 

D'après ce que j'ai entendu, le profil des personnes décédées en Chine ont en effet le profil que vous décrivez.

Un médecin  sur une chaine info a même ajouté que ces personnes affaiblies seraient également décédées dans les mêmes conditions par le virus de la grippe.

Enfin, il a également rappelé que la grippe fait en moyenne 10 000 morts chaque année en France.Vu que les chinois sont 100 fois plus nombreux que nous.....

Portrait de Alexshe
26/janvier/2020 - 10h25
Wouhpinaise a écrit :

Selon plusieurs médecins français, ce virus serait moins dangereux qu'une simple grippe.

j'avoue ne pas avoir lu tous les articles concernant ce virus mais ça m'a interpellé de ne pas voir une seule fois le profil des personnes décédées. Effectivement c'était peut-être des personnes âgées ou/et en mauvaise santé et à ce moment là on se rapprocherait de la grippe. Après... est-ce que les chinois prendraient de telle mesures pour une grippe? j'en suis pas sur... 

Portrait de francaz33
26/janvier/2020 - 10h14

ca fait peur surtout après avoir vu le feuilleton peur sur le lac la semaine dernière on peut se poser des questions comment c'est arrivé

 

Portrait de jasonbastien
26/janvier/2020 - 09h53 - depuis l'application mobile

c est bien de fermer disneyland hong kong mais faut empêcher de venir à celui de Paris.

Portrait de nina83
26/janvier/2020 - 09h10

ils ont réagi très vite les chinois donc une catastrophe devrait être évitée.....