21/01 12:02

"Les Grandes Gueules" de RMC annulent leur tour de France craignant de nouvelles manifestations contre la réforme des retraites et des incidents

L'émission phare de RMC et RMC Story "Les Grandes Gueules" a annoncé mardi le report de son "Tour de Gaule", des déplacements prévus dans plusieurs grandes villes à l'occasion des municipales, après les incidents de vendredi à Béziers (voir vidéo ci-dessus) où des manifestants contre la réforme des retraites ont interrompu sa diffusion.

"Suite aux violents incidents survenus vendredi 17 janvier à Béziers lors du show des Grandes Gueules (...) et afin d'assurer la sécurité des équipes de l'antenne, du public, de la production et des techniciens, les directions de RMC et RMC Story ont pris la décision d'interrompre et de reporter la tournée débutée le 10 janvier", annoncent la radio et la chaîne TNT du groupe Altice, qui codiffusent l'émission quotidienne. Les diffuseurs ajoutent qu'ils "communiqueront prochainement les nouvelles dates de la tournée", et condamnent une nouvelle fois les incidents qui ont conduit à interrompre l'émission lors de son déplacement à Béziers.

"RMC et RMC Story renouvellent leur profonde indignation de ne pouvoir exercer leur droit d'organiser des débats d'opinions quotidiens avec la volonté d'ouvrir leurs antennes à tous les courants d'expression qui respectent le débat démocratique et républicain", soulignent-ils.

Des manifestants opposés à la réforme des retraites avaient perturbé puis interrompu vendredi matin l'émission les "Grandes Gueules" délocalisée aux Halles de Béziers (Hérault), selon la police et RMC. Ces personnes, parmi lesquels des cheminots, des avocats, des enseignants ou des "gilets jaunes", ont commencé à manifester dès le début du direct, puis certains ont débranché le câble du car-régie et allumé des pétards artisanaux, obligeant les techniciens à arrêter la diffusion. Le "Tour de Gaule" des Grandes Gueules, entamé le 10 janvier à Lyon, aurait du se poursuivre après Béziers au Havre le 24, Lille le 31 et enfin Grenoble le 7 février, à chaque fois en direct et en public.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kratus
21/janvier/2020 - 18h40

Ils commencent à nous fatiguer avec cette réforme des retraites. Si le gouvernement avait été plus clair et avait au départ précisé que le seul but de la réforme c'était de supprimer les régimes spéciaux plutôt que d'essayer d'englober ça dans une réforme générale injustifiée que personne ne comprend, les grévistes n'auraient sûrement pas le soutien de la population et sans soutien il n'y aurait sûrement plus de grève...

 

Portrait de turfin
21/janvier/2020 - 17h36

Dans l'ensemble, les commentaires sont d'un haut niveau ! vive la populace aigrie.

Quand on n'aime pas une émission (cette émission n'est pas ma tasse de thé), et bien je ne l'écoute pas tout simplement.

Portrait de jaquotte
21/janvier/2020 - 15h34

1 - comme toutes les émissions de débat ou autre, on les regarde si l'on en a envie. 2 - le problème n'est pas que ses animateurs soient bons ou pas, le problème est que des individus n'autorisent pas ce débat. Le problème est que des individus s'arrogent une parole vraie et unique. En 1939, il en est également qui ont imposé leur seule idéologie par la violence et la haine et on a pu voir ce qu'il est advenu de notre monde. 3 - on ne peut pas apprécier tout le monde, on a le droit de le dire mais ce serait tellement mieux sans insulte et sans violence. 

 

Portrait de Clem...Entine
21/janvier/2020 - 13h26

Grandes Gueules mais petites coucougnettes.