17/01/2020 11:08

L’émission "Les Grandes Gueules" de RMC interrompue en direct ce matin par des manifestants à Béziers - Ecoutez

Ce matin, l'émission de RMC "Les Grandes Gueules" se rendait à Béziers pour un numéro depuis les Halles de la ville. Mais, quelques minutes après le début, le programme a été interrompu.

Selon le Midi Libre, environ 200 manifestants - cheminots, enseignants, avocats, gilets jaunes - ont perturbé le direct. "Le courant a été coupé, ce qui a provoqué l'arrêt de la diffusion. Dans un premier temps, décision a été prise de poursuivre uniquement au format radio", précisent nos confrères.

Pendant quelques minutes, l'émission a pu reprendre seulement sur RMC avant d'être définitivement interrompue. "On a les bombes artisanales qui arrivent. On va être très clair, si on a la sécurité des équipes techniques qui doit être menacée, on va arrêter l'émission", a prévenu Olivier Truchot. "Ils sont en train de viser avec des bombes artisanales le car régie", a précisé Alain Marshall avant que l'émission ne se termine et que l'antenne ne soit rendue pour "Brunet / Neumann". 

Peu de temps après, Alain Marshall s'est exprimé sur le site de RMC. "Quand on a commencé l’émission, un groupe de manifestants est arrivé: CGT, Sud-Rail etc. qui a commencé à faire du bruit. C’était plutôt bon enfant. Ils ont demandé à prendre la parole. Seulement, prendre la parole sur un coup de force, ça ne se fait pas", a-t-il indiqué en expliquant avoir "proposé à ce que l’un d’entre eux viennent en fin d’émission prendre la parole mais visiblement, ça ne suffisait pas".

Nos confrères ajoutent que plusieurs câbles techniques ont été arrachés et des bombes agricoles ont été placées sous le car-régie de l'émission. "On a préféré arrêter pour la sécurité et l’intégrité physique de nos équipes techniques et pour le public. Malheureusement, c’est aussi la parole qui est empêchée", a précisé Alain Marschall.

Jeanmarcmorandini.com vous propose d'écouter ce qu'il s'est passé à l'antenne avant l'interruption de l'émission "Les Grandes Gueules" sur RMC (voir vidéo ci-dessus).

Le compte Twitter de l'émission a posté un message pour expliquer qu'une "manifestation est en cours à Béziers". "Des manifestants ont débranché notre car régie. Nous sommes obligés de stopper l'émission", indique-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nojuge
18/janvier/2020 - 09h26
twilight zone a écrit :

renseigne toi un peu et tu verras que la plupart des animateurs de rmc ne sont pas salarié de la radio.c'est comme a la télé,les emissions ne sont pas produites par rmc.

Les piliers de l’émission (marschall truchot sont salariés les autres intervenants ne sont que  chroniqueurs donc on le sait vous n'apprenez rien) et quel rapport avec le fait d'interrompre une émission qui donne la parole à tout le monde ?

Portrait de nojuge
18/janvier/2020 - 09h23

Mais qu'ils continuent !!! on voit leur façon de faire et ils se mettent de plus en plus de gens à dos !  que l'on aime ou pas, les GG donnent la parole à tout le monde (d'ailleurs ils l'ont proposé à ces manifestants ils ont refusé) donc à quoi sert d'interrompre une émission ou l'on donne la parole à tout le monde ! on voit la connerie de ces manifestants.

Portrait de popeye55
18/janvier/2020 - 00h03

Si ceux qui soutiennent Sud Rail (Mélenchon et l'extrême gauche), la CGT(Parti Communiste) venaient au pouvoir, vous avez un exemple de leurs méthodes : la dictature  !!!!

Portrait de B612
17/janvier/2020 - 22h50

Ils sont allé à la rencontre des gaulois, ils ont vu des gaulois. smiley Heureusement que c'était pas Eric Brunet, ça aurait été pire... Parce que lui, est vraiment agaçant.

Portrait de Le_promeneur
17/janvier/2020 - 13h54

Et voilà, RMC a oublié la voix de la CGT : Martinez et on s'étonne que des imbéciles viennent donner de la voix et autre joyeusetés !!

Portrait de jaquotte
17/janvier/2020 - 13h50

quelle bande de bras cassés cette radio RMC ! Les organisateurs de cette émission polémique n'avaient même pas prévu qu'en ces temps mouvementés, leur tour de France risquait d'être quelque peu compromis !!! Quelle légèreté !!! Qu'est ce qu'ils croient ? Ce sera comme ça partout où ils passeront ! Ils ont sans doute beaucoup d'argent à dépenser entre les salariés de la radio, les animateurs, les chroniqueurs qui dorment et mangent sur place aux frais de la radio .... pour se faire vilipender à la première occasion. Dommage aussi que ce soient des gens de sud rail, leur grand chroniqueur Anasse kazim n'était même pas là pour les défendre .... Cas d'école pour tous les communicants entre la prévision de la tournée et son organisation ..... Bravo RMC !!!!

Portrait de alayuob
17/janvier/2020 - 12h17 - depuis l'application mobile

Moi j’y étais et j’attendais dehors pour pouvoir assister à l’émission et je ne comprends pas que la police municipale qui a était appelée n’intervienne pour empêcher une petite cinquantaine de manifestants

Portrait de turfin
17/janvier/2020 - 11h54

Des bourrins de chez bourrins et ils parlent de démocracie !

Portrait de JBMARY
17/janvier/2020 - 11h43

.....Si la CGT et SUD étaient des mouvements démocratiques....cela se saurait !!

Portrait de magnon
17/janvier/2020 - 11h40

et l'aute abruti, il est ou, les grandes gueules le font travaille , voila la recompense

Portrait de Oriane
17/janvier/2020 - 11h38

Bonjour,

Super Mario doit demander à ses troupes de respecter la démocratie,