17/01 11:31

Pourquoi les baskets "Vaporfly", avec une lame de carbone dans la semelle, de la marque Nike font polémique ? - VIDEO

Le panel d'experts mis en place par la Fédération internationale d'athlétisme pour se pencher sur le cas des chaussures "Vaporfly" de Nike, qui ont permis de battre plusieurs records ces derniers mois, devrait rendre ses recommandations d'ici fin janvier, a-t-on appris auprès de l'instance.

Des rumeurs sur une possible future interdiction en compétition de ces modèles ont fait bondir de 2,52% jeudi l'action d'Asics, concurrent nippon de Nike sur le marché du running, à la Bourse de Tokyo. Le titre Adidas a en revanche peu bougé à la Bourse de Francfort (+0,22%).

Le débat sur les nouvelles chaussures fait rage depuis l'apparition sur le marché de la "Vaporfly" de Nike, avec une lame de carbone dans la semelle et des coussins d'air. Plusieurs athlètes, chaussés de ces modèles de l'équipementier américain, ont établi ces dernières semaines des records ou des performances marquantes.

Le 12 octobre, le Kenyan Eliud Kipchoge, recordman du monde du marathon, a bouclé les 42,195 km en 1 h 59 min 40 sec grâce à un nouveau prototype de "Vaporfly" (trois lames de carbone dans la semelle et quatre coussins d'air), brisant la barre symbolique des deux heures sur la distance reine du fond, dans une course non-homologuée où tout avait été mis en place pour la performance.

Le lendemain de cet exploit, sa compatriote Brigid Kosgei a battu le record du monde du marathon de Paula Radcliffe (2 h 14 min 04) avec les mêmes baskets aux pieds, dans leur version commercialisée depuis 2017 (une seule lame de carbone dans la semelle).



Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BrunoNo
18/janvier/2020 - 14h43

Tout le monde à poil et pieds nus alors ?