18/09 07:16

New York est devenu, cette nuit, le second Etat des Etats-Unis à interdire en urgence la vente des cigarettes électroniques aromatisées

New York est devenu, cette nuit le second Etat des Etats-Unis, après le Michigan, à interdire la commercialisation des cigarettes électroniques aromatisées, accusées d’inciter les jeunes à vapoter avec, à la clef, un fort risque de dépendance à la nicotine.

La décision a été prise lors d’un vote du conseil de santé publique et de planification sanitaire de l’Etat de New York, convoqué à la demande du gouverneur démocrate Andrew Cuomo, qui avait réclamé dimanche des mesures d’urgence. Elle prend effet immédiatement, même si les contrôles ne démarreront que dans deux semaines. Ce qui fait de New York le premier Etat à mettre en œuvre la mesure, le Michigan attendant encore la publication des textes applicables.

L’interdiction intervient quelques jours seulement après que le président américain Donald Trump a annoncé, le 11 septembre, qu’une mesure similaire serait prise dans les prochains mois au niveau fédéral. « New York n’attend pas le gouvernement fédéral pour agir », a déclaré Andrew Cuomo, cité dans un communiqué.

« En interdisant les cigarettes électroniques aromatisées, a-t-il poursuivi, nous prenons une mesure de santé publique et nous contribuons à empêcher un nombre incalculable de jeunes gens de contracter une accoutumance à vie, coûteuse, mauvaise pour la santé et potentiellement mortelle. »

Selon les chiffres du département de la santé de l’Etat de New York, près de 40 % des élèves de terminale vapotent. Les cigarettes électroniques sont pourtant interdites à la vente aux mineurs aux Etats-Unis, l’âge de la majorité se situant entre 18 et 21 ans selon les Etats.

En juin, la ville de San Francisco (Californie) était devenue la première ville américaine à interdire la vente de cigarettes électroniques dans les magasins.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Verygood
19/septembre/2019 - 12h54
JF_Lacour a écrit :

T'as vapoté ? humm j'en doute un peu, mais bon. Ou alors tu as vapoté pour tester et t'amuser un moment mais surement pas pour arrêter de fumer

- odeurs : pratiquement aucune odeur n'est perceptible contrairement à la cigarette. On peut vapoter dans la même pièce et à 3m de quelqu'un sans même qu'il le remarque (évidemment faut être discret et ne pas faire des nuages comme certains gogols sur Youtube )

- liquides : la composition est connue de tous les vapoteurs et doit être obligatoirement mentionnée sur les fioles. C'est toujours du propylène glycol + de la glycérine végétale + des arômes alimentaires + éventuellement de la nicotine en quantité plus ou moins importante pour le sevrage tabagique. Un fumeur qui souhaite arrêter la clope doit commencer avec des dosages élevés puis progressivement descendre vers un idéal proche de zéro. 

La nicotine est un poison dangereux si on l'ingère ou même par contact avec la peau mais pas trop aux doses faibles contenues dans les e-liquides ( entre 3 et 12 mg/ml ). Manipuler de la nicotine pure ou très dosée ( > 200 mg/ml ) est extrêmement dangereux et nécessite des précautions ( gants, masque et même de préférence combinaison de protection ) mais ceci ne concerne pas la plupart des consommateurs.

Ce qui file les cancers dans les clopes "normales" c'est pas la nico mais les goudrons, métaux lourds et autres saloperies qui rentrent dans les poumons. La nicotine des clopes par contre crée une addiction et c'est pourquoi la e-cigarette permet le sevrage tabagique avec un fort pourcentage de réussite. Les patchs, nicorettes et autres produits vendus à prix d'or par les labos fonctionnent sur le même principe et contiennent également de la nicotine plus ou moins fortement dosée. 

Il y'en a marre des lobbys du vapotage qui polluent les forums. J'ai fait 2 ou 3 commentaires sur le vapotage et à chaque fois le même genre de réponse en "4 ou 5 points", chacun est libre de raconter son expérience, son vécu (ce que au passage vous ne faites pas), et j'en tire les conclusions, je n'interdis à personne de vapoter.

Portrait de tonysky10
18/septembre/2019 - 16h25
JF_Lacour a écrit :

C'est justement aussi pour ça que les cigarettes mentholées vont disparaître. L'interdiction est imminente ou déjà appliquée selon les pays / états aussi bien en Europe qu'aux USA.

Comme je ne fume plus je suis moins au courant de ce qui se passe qu'avant mais je viens de regarder : les cigarettes dites "convertibles" avec une pastille de menthol dans le filtre sont déjà interdites en France depuis 2016 et les autres cigarettes mentholées ( sans la bille ) seront interdites à partir du 20 mai 2020.

 

Vous avez raison.

Mais ce que je souhaitais faire remarquer à mon interlocuteur, c'est que, aromatisé ou non, une e-cigarette aura je pense autant d'attrait qu'une cigarette classique, et que quitte à interdire l'une, pourquoi ne pas faire aussi l'autre (dans le cas des USA pour cet article)

Mais le politique, américain ou pas, ne le fera jamais...

Portrait de JF_Lacour
18/septembre/2019 - 15h28
Verygood a écrit :

J'ai vapoté : entre odeurs que l'entourage n'aime pas, cette odeur qui montre que même dans la vapeur il y'a quand même des substance : ce n'est pas que de la vapeur, le problème de ce liquide qu'on se met parfois sur les doigts, liquide poisseux dont on ignore la composition exacte, on doit se laver les mains après donc ce n'est pas si inoffensif que ça, les résistances à changer tous les mois, parfois moins, des e-cigarettes souvent chères : j'en ai testé et c'est défois pas les plus chères les plus solides, les maux de têtes que j'avais, parfois des quintes de toux.....Au final je suis bien content d'avoir arrêté le vapotage.

Le vapotage c'est comme la cigarette, l'alcool , etc....un verre ou quelques bouffées par jour en lisant son journal à la rigueur.....

T'as vapoté ? humm j'en doute un peu, mais bon. Ou alors tu as vapoté pour tester et t'amuser un moment mais surement pas pour arrêter de fumer

- odeurs : pratiquement aucune odeur n'est perceptible contrairement à la cigarette. On peut vapoter dans la même pièce et à 3m de quelqu'un sans même qu'il le remarque (évidemment faut être discret et ne pas faire des nuages comme certains gogols sur Youtube )

- liquides : la composition est connue de tous les vapoteurs et doit être obligatoirement mentionnée sur les fioles. C'est toujours du propylène glycol + de la glycérine végétale + des arômes alimentaires + éventuellement de la nicotine en quantité plus ou moins importante pour le sevrage tabagique. Un fumeur qui souhaite arrêter la clope doit commencer avec des dosages élevés puis progressivement descendre vers un idéal proche de zéro. 

La nicotine est un poison dangereux si on l'ingère ou même par contact avec la peau mais pas trop aux doses faibles contenues dans les e-liquides ( entre 3 et 12 mg/ml ). Manipuler de la nicotine pure ou très dosée ( > 200 mg/ml ) est extrêmement dangereux et nécessite des précautions ( gants, masque et même de préférence combinaison de protection ) mais ceci ne concerne pas la plupart des consommateurs.

Ce qui file les cancers dans les clopes "normales" c'est pas la nico mais les goudrons, métaux lourds et autres saloperies qui rentrent dans les poumons. La nicotine des clopes par contre crée une addiction et c'est pourquoi la e-cigarette permet le sevrage tabagique avec un fort pourcentage de réussite. Les patchs, nicorettes et autres produits vendus à prix d'or par les labos fonctionnent sur le même principe et contiennent également de la nicotine plus ou moins fortement dosée. 

Portrait de Verygood
18/septembre/2019 - 14h06

J'ai vapoté : entre odeurs que l'entourage n'aime pas, cette odeur qui montre que même dans la vapeur il y'a quand même des substance : ce n'est pas que de la vapeur, le problème de ce liquide qu'on se met parfois sur les doigts, liquide poisseux dont on ignore la composition exacte, on doit se laver les mains après donc ce n'est pas si inoffensif que ça, les résistances à changer tous les mois, parfois moins, des e-cigarettes souvent chères : j'en ai testé et c'est défois pas les plus chères les plus solides, les maux de têtes que j'avais, parfois des quintes de toux.....Au final je suis bien content d'avoir arrêté le vapotage.

Le vapotage c'est comme la cigarette, l'alcool , etc....un verre ou quelques bouffées par jour en lisant son journal à la rigueur.....

Portrait de JF_Lacour
18/septembre/2019 - 13h56
tonysky10 a écrit :

Ah et les cigarettes mentholées ça n'existe pas peut-être ? A moins que mentholé ne signifie pas aromatisé...

C'est justement aussi pour ça que les cigarettes mentholées vont disparaître. L'interdiction est imminente ou déjà appliquée selon les pays / états aussi bien en Europe qu'aux USA.

Comme je ne fume plus je suis moins au courant de ce qui se passe qu'avant mais je viens de regarder : les cigarettes dites "convertibles" avec une pastille de menthol dans le filtre sont déjà interdites en France depuis 2016 et les autres cigarettes mentholées ( sans la bille ) seront interdites à partir du 20 mai 2020.

 

Portrait de stbx00
18/septembre/2019 - 13h42
pommedadam a écrit :

Alors sous prétexte que la vente d'arme est autorisée aux Etats-Unis, ils ne pourraient plus interdire ni la drogue, ni les viols, ni les meurtres? De plus, vous comparez 2 choses totalement différentes: la cigarette électronique aromatisée a été interdite parce qu'elle est accusée de pousser les jeunes à vapoter et à les rendre dépendants à vie. Les armes ne sont pas un produit d'amusement pervers comme la cigarette électronique. Je vous rappelle que les armes autorisées sauvent des millions de vie chaque année aux Etats-Unis car elles permettent aux victimes de se défendre face aux agresseurs alors qu'en France les victimes n'ont que leurs yeux pour pleurer et que seuls les agresseurs ont des armes. Et il ne faut pas mentir: 99% des morts par balle aux Etats-Unis sont dus aux armes illégales, et non pas au armes achetées avec autorisation. Et ce pour une bonne raison: lorsqu'on achète une arme avec autorisation aux Etats-Unis, la police la répertorie et votre nom est fiché, ce qui fait que si vous tuez une personne avec cette arme, la police sera chez vous très rapidement. Alors que les meurtres causés par les armes illégales des gangs hispaniques restent très souvent impunis. ALors révisez votre sujet, vous le connaissez bien mal!

Houla j'aimerais bien connaitre l'étude sur laquelle vous vous basez pour affirmer que ma mégismation sur les armes aux USA permet de sauver des millions (?) de vies chaque année...

Parceque lors des tueries de masse récentes je n'ai pas souvenir qu'un citoyen armé ait permis d'éviter le moindre mort par exemple... 

Par ailleurs si l'argument majeur de sécurité est que le armes "légales" sont enregistrées et empêchent donc les utilisateurs de tuer est super léger. La profusion d'armes permet justement qu'un criminel puisse se fournir avec plus de facilité (vols, cambriolages, modification physiques...) pour commettre d'autres crimes et délits... 

Portrait de tonysky10
18/septembre/2019 - 13h40
pommedadam a écrit :

La réponse est évidente si vous avez lu l'article (ce qui n'est pas le cas pour vous apparemment): La cigarette "normale" n'est pas interdite parce que ce qui est reproché à la cigarette électronique est d'être aromatisée, et donc accusée d'attirer les jeunes et les rendre dépendants à vie. La cigarette classique n'a ni un parfum ni un goût spécialement attirant pour la jeunesse, et il est bien marqué dessus que "ça tue". Votre comparaison avec la cigarette classique est donc erroné. En revanche, on peut faire le parallèle avec les boissons alcoolisées aromatisées qui pourraient, un jour, être interdite sous le prétexte qu'elles attirent la jeunesse vers l'alcool.

Ah et les cigarettes mentholées ça n'existe pas peut-être ? A moins que mentholé ne signifie pas aromatisé...

Portrait de tictactoc
18/septembre/2019 - 11h58 - depuis l'application mobile

Très bonne initiative

Portrait de pommedadam
18/septembre/2019 - 10h35
Jill Valentine a écrit :

en france ca se fera pas , pas radar , pas d amendes , pas d argent a recuperer pour sauver ces gens ..hein edouard on les sauve pas ceux la ??

Dieu du ciel, je croyais que c'était fini les gilets jaunes...

Portrait de pommedadam
18/septembre/2019 - 10h33
tonysky10 a écrit :

Quelle mesure hypocrite.

Pourquoi la vente des cigarettes normales n'est-elle pas interdite non plus dans ce cas ?

Si ce genre de décision devait être prise en France, j'espère que les décideurs seront plus intelligents (pas sûr vu les lobbies ainsi que les personnes qui se retrouveraient au chômage...)

La réponse est évidente si vous avez lu l'article (ce qui n'est pas le cas pour vous apparemment): La cigarette "normale" n'est pas interdite parce que ce qui est reproché à la cigarette électronique est d'être aromatisée, et donc accusée d'attirer les jeunes et les rendre dépendants à vie. La cigarette classique n'a ni un parfum ni un goût spécialement attirant pour la jeunesse, et il est bien marqué dessus que "ça tue". Votre comparaison avec la cigarette classique est donc erroné. En revanche, on peut faire le parallèle avec les boissons alcoolisées aromatisées qui pourraient, un jour, être interdite sous le prétexte qu'elles attirent la jeunesse vers l'alcool.

Portrait de pommedadam
18/septembre/2019 - 10h24
jaquotte a écrit :

triste constat que cette Amérique qui interdit la cigarette électronique et qui ne légifère pas sur les armes à feu qui font des milliers de morts chaque année.

 

Alors sous prétexte que la vente d'arme est autorisée aux Etats-Unis, ils ne pourraient plus interdire ni la drogue, ni les viols, ni les meurtres? De plus, vous comparez 2 choses totalement différentes: la cigarette électronique aromatisée a été interdite parce qu'elle est accusée de pousser les jeunes à vapoter et à les rendre dépendants à vie. Les armes ne sont pas un produit d'amusement pervers comme la cigarette électronique. Je vous rappelle que les armes autorisées sauvent des millions de vie chaque année aux Etats-Unis car elles permettent aux victimes de se défendre face aux agresseurs alors qu'en France les victimes n'ont que leurs yeux pour pleurer et que seuls les agresseurs ont des armes. Et il ne faut pas mentir: 99% des morts par balle aux Etats-Unis sont dus aux armes illégales, et non pas au armes achetées avec autorisation. Et ce pour une bonne raison: lorsqu'on achète une arme avec autorisation aux Etats-Unis, la police la répertorie et votre nom est fiché, ce qui fait que si vous tuez une personne avec cette arme, la police sera chez vous très rapidement. Alors que les meurtres causés par les armes illégales des gangs hispaniques restent très souvent impunis. ALors révisez votre sujet, vous le connaissez bien mal!

Portrait de JF_Lacour
18/septembre/2019 - 09h48
Philou-02. a écrit :

Bonjour le marché parallèle alors ? Car qui dit interdiction, dit « violation «  !

Mais c'était déjà le cas si j'ai bien compris. L'essentiel des cas de maladies pulmonaires foudroyantes rapportés aux USA provient d'un usage détourné du vapotage par des jeunes qui :

-déjà ne sont pas autorisés légalement à vapoter si ils ont moins de 21 ans

- et qui en  plus utilisent leur cigarette électronique pour "fumer" des produits suspects ( dont beaucoup contiennent du THC comme l'huile de cannabis, etc..) achetés en dehors de tout cadre légal. 

On en vapote pas qu'aux USA et c'est quand même curieux qu'en Europe qui compte des millions de vapoteurs dont certains depuis des années il ne s'est JAMAIS encore produit d'accident similaire. 

Portrait de ohcnas
18/septembre/2019 - 09h31

Eh bien, la seule alternative qui reste, le retour à la fameuse "clope" idée géniale des "lobbies" des fabricants de "sèches"

Portrait de jaquotte
18/septembre/2019 - 08h26

triste constat que cette Amérique qui interdit la cigarette électronique et qui ne légifère pas sur les armes à feu qui font des milliers de morts chaque année.

 

Portrait de queenfr28
18/septembre/2019 - 08h24 - depuis l'application mobile

la cigarette électronique reste 400 fois moins nocive que la véritable cigarette et pourtant elle n'est pas, elle, interdite !

Portrait de tonysky10
18/septembre/2019 - 08h01

Quelle mesure hypocrite.

Pourquoi la vente des cigarettes normales n'est-elle pas interdite non plus dans ce cas ?

Si ce genre de décision devait être prise en France, j'espère que les décideurs seront plus intelligents (pas sûr vu les lobbies ainsi que les personnes qui se retrouveraient au chômage...)

Portrait de CHAPELIERFOU
18/septembre/2019 - 07h51
tvor a écrit :

Oh ben oui hein ,maintenant que beaucoup se sont bien enrichis avec cette daube , on nous dit que ce n'est  pas bon , genre ils ne le savaient pas depuis le début ?? Pour quand et que sera  le prochain attrape couillons ????

je me faisais la même réflexion, ils se doutaient bien de la dangerosité de ces cigarettes mais pour faire du fric,aucune morale...